"Shadow of a doubt" par @jouxy avec la pellicule Potsdam Kino B&W 35 mm

Alban Van Wassenhove aussi connu sous le nom de @jouxy par la Communauté Lomography nous présente sa série "Shadow of a doubt" entièrement photographiée avec la nouvelle pellicule Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm ISO 100. Il nous transporte dans un univers cinématographique où l'expressionnisme allemand rencontre la New Wave des années 80. Dans cette interview, Alban nous livre le secret de cette série aux allures de film noir rythmé d'une bande son constituée de lourdes notes de synthétiseurs.

Photos prises par @jouxy / Alban Van Wassenhove avec la pellicule Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm ISO 100.

Bonjour Alban, nous sommes ravis de te retrouver sur le magazine Lomography suite à notre interview Community Amigo de l'année dernière ! Pour ceux qui ne te connaisse pas encore, peux-tu te présenter rapidement ?

Je suis réalisateur vidéo et photographe dans le domaine du spectacle vivant, essentiellement le théâtre et la danse. Je réalise parfois des films personnels dans le cadre du mouvement de création "kino" mais aujourd'hui ma créativité s'oriente avant tout vers la photo et plus précisément la photographie argentique.

Quand as-tu commencé à prendre des photos argentiques et pourquoi continues-tu à en prendre aujourd'hui ?

J'ai commencé la photo argentique il y a deux ans. Je n'étais pas satisfait du rendu de mes photos numériques, même après traitement, et en parcourant différents articles et interviews concernant les photographes qui m'inspiraient, je me suis aperçu qu'ils faisaient tous de l'argentique. J'avais acheté un objectif Zeiss/Contax pour le mettre via une bague sur mon APN et le vendeur m'avait laissé avec l'objectif un boitier argentique, un Contax. Je l'ai ressorti de son tiroir, mis une pellicule, fais les photos et cela a été la révélation. La première photo de cette première pellicule, une photo de ma fille baignée par le soleil d'hiver, reste une des plus belles photos que j'ai faite. Ce que j'aime dans l'argentique est la qualité des rendus de flous, de textures, vibrations, d'imprécisions qui donne plus à ressentir une photo qu'à tenter de l'objectiver.

Photo prise par @jouxy / Alban Van Wassenhove avec la pellicule Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm ISO 100.

Quelles sont tes plus grandes influences ?

J'aime beaucoup le genre portrait mis en scène dans un environnement. On retrouve donc parmi mes photographes favoris, la mystique Laura Makabresku, l'absurde Lukasz Wierzbowski, la modiste Martina Matencio mais aussi Deborah Sheedy, Margaret Durow, Teresa Freitas, Denis Peaudeau, Louis Dazy, Oprisco, Kourtney Roy...

Tu sembles principalement faire des photos en couleur, et tu as testé notre nouvelle pellicule B&W Potsdam 100 35mm, peux-tu nous parler de ton approche de la photographie noir & blanc ?

Je pense que pour faire des photos en noir et blanc il faut penser et voir en noir et blanc au moment du shooting afin de ressentir les contrastes et nuances propres au monochrome. A la préparation de cette série j'ai voulu que les modèles aient des vêtements noir/gris et la maquilleuse Fabiola Louangphixay a aussi travaillé dans ce sens monochrome. Pour la petite histoire lors du shooting avec la pellicule B&W Potsdam, j'avais prévu de doubler les prises avec un autre boitier chargé en couleur, mais au bout de deux photos mon cerveau a "buggé", je ne pouvais pas faire les deux.

Photos prises par @jouxy / Alban Van Wassenhove avec la pellicule Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm ISO 100.

La série que tu as réalisée avec la pellicule Potsdam est intitulée "Shadow of a doubt", peux-tu nous en dire plus sur ce titre et tes photos ?

Cette série réalisée spécialement pour la pellicule Potsdam s'inspire de ma série Awaken, à la différence que j'ai voulu raconter ici un peu l'histoire de deux filles qui semblent sortir tout droit d'une ville d'Europe de l'Est pendant les années 80. Ces filles se sentent oppressées dans un univers de béton clinique ou rien n'existe, rien ne se passe, aucune perspective, se soutenant uniquement l'une l'autre, ou à défaut par une lumière froide d'un néon. Doivent elles fuir ou rester à seulement s'aimer ? Le titre renvoie aussi à la philosophie du doute sur ce qui existe ou pas autour de nous.

Photos prises par @jouxy / Alban Van Wassenhove avec la pellicule Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm ISO 100.

Quel appareil, objectif, filtres ou autre accessoire as-tu utilisé pour tester cette pellicule ?

Le Nikon F3 associé au classique Nikkor 35mm, rien d'autre.

Quelles sont tes premières impressions de la pellicule B&W Potsdam Kino 100 35mm ?

Alors je trouve que c'est un film à la fois doux et précis, "piqué", sans être pour autant "gris gris", à l'inverse d'une Tri-X souvent très contrastée avec des noirs profonds. C'est en voyant quelques exemples de rendus photos réalisés avec cette pellicule que j'ai eu l'idée de faire cette série dans un univers vaporeux et minimaliste.

Photo prise par @jouxy / Alban Van Wassenhove avec la pellicule Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm ISO 100.

De futurs projets dont tu aimerais nous parler ?

J'aimerais sortir une peu de ma bulle créative et me mettre à la diffusion de mon travail, je prévois ainsi de sortir un livre en octobre 2019 sur une série intitulée "Les âmes sauvages", série studio de portrait de femmes en 35mm et réalisé il y a deux ans déjà. Je prévois aussi de faire une exposition de ma série Awaken début 2020, j'ai un gros travail d'éditing car la série comporte pour l'instant 700 photos et j'en fais encore tous les jours !

Photos prises par @jouxy / Alban Van Wassenhove avec la pellicule Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm ISO 100.

Un grand merci aux modèles Maude Gentien et Garance Nina Morel ainsi qu'à la maquilleuse Fabiola Louangphixay.

Retrouvez Alban sur sa LomoHome @jouxy et sur son Instagram.

Procurez-vous la pellicule Potsdam Kino en format 35 mm ou format 120 sur notre Boutique en ligne.

écrit par florinegarcin le 2019-05-09 dans #people #jouxy #potsdam-kino #alban-van-wassenhove

Produits mentionnés

Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm

Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm

Saisissez les moments les plus éphémères de la vie avec le charme Noir & Blanc de ce film ciné poétique.

Les articles les plus captivants