Franck Trozzo : Lubitel Amigo

Ancien sportif de haut niveau, c’est après une blessure que Franck tombe dans la photographie et la vidéo. Après des premiers clichés qu’il qualifie lui-même de “pas très beaux à voir”, le photographe se lance dans différents projets artistiques. De retour de Los Angeles, il répond à nos quelques questions et nous présente un de ses petits potes : le Lubitel 166+.

Nom : Franck Trozzo Kazagui
Site : http://ftkdailyroutine.bigcartel.com/
Tumblr : http://ftkdailyroutine.bigcartel.com/
Appareil : Lubitel 166+
Vimeo : ftkdailyroutine
Page Facebook : FTKDAILYROUTINE
Instagram : francktrozzo

Bonjour Franck ! Enchanté de faire ta connaissance. Est-ce que tu peux nous parler un peu de toi ?

Bonjour, Franck Trozzo Kazagui ( FTK ) 28 ans Vidéaste, Photographe et globettroter.

Peux-tu nous raconter ton histoire avec la photographie ?

C’est très simple, j’étais un ancien sportif de haut niveau ( sport extrême ) suite à un accident j’ai dû trouver un autre passe temps, pas mal d’ ami(e)s avaient souvent des appareils avec eux et je m’y suis intéressé ! Mes premiers clichés n’était pas très beaux à voir ( ahahah ). C’est à partir de ce moment-là que j’ai commencé à vendre pas mal de matériel que m’envoyait mon sponsor de l’époque pour m’offrir un boîtier numérique dans un premier temps.

Et avec le cinéma/vidéo ?

Mon rapport à la vidéo est très proche de la photographie, j’aime l’idée de documenter les choses ou personnages qui m’entourent de près comme de loin. Donner le sentiment à la personne qui regarde mes vidéos/photos d’avoir vécu cet instant

Quelles sont tes inspirations et influences ?

Cela va paraître étrange mais la musique est l’une de mes plus grandes source d’inspiration. En ce qui est de mes influences, je respecte énormément les travaux d’amis photographes et vidéaste, tel que : Greg Mirzoyan, Sérapis Joel Dirat, Valentin Petit, Bart Heller, Sylvain Biard et Guillaume Landry. ( n’hésitez pas à faire un tour sur leurs sites/pages ).

Tu es l’heureux propriétaire d’un Lubitel. Peux-tu nous raconter votre première rencontre ?

Comme j’ai cité plus haut, je me suis offert un boîtier numérique dans un premier temps et par la suite j’avais envie d’apprendre quelque chose de nouveau, de diffèrent. Ce qui m’a vite séduit avec le Lubitel c’est l’idée de prendre son temps. Contrairement au numérique, avec l’argentique tu n’as pas vraiment le droit à l’erreur.

Est-ce que c’est un appareil qui t’accompagne dans tes moindres déplacements ?

Malheureusement non, Je le prends uniquement quand j’ai un peux de temps libre devant moi.

Qu’est-ce que tu aimes chez lui ?

Son poids.

Tu es réalisateur. Quelle place la photographie argentique peut occuper dans ta pratique ? Est-ce que cette discipline à « images fixes » nourrit ta façon de filmer ou de percevoir les images qui s’offrent à toi ?

Carrément, la vision que j’ai quand je travaille sur un sujet que ce soit en photographie ou en vidéo est très similaire ! J’aime l’idée de partager un instant précis, une histoire avec mon public.

Peux-tu nous parler un peu de ta série ? Comme on peut le voir, beaucoup de clichés en N&B. Est-ce que c’est le mariage parfait, N&B et Lubitel ?

Ce sont des moments précis des mes journées, voyages que j’avais envie de figer et partager avec le monde. J’adore le N&B tu peux faire ressortir encore plus de détails dans tes clichées, pour moi le N&B est le combo parfait avec le Lubitel même si de temps en temps j’aime prendre des clichées colorées.

Qu’est-ce que peut apporter le N&B à une photo selon toi ?

Plus de détails.

Des conseils à donner pour ceux qui se lancent dans l’aventure Lubitel ?

Prendre son temps pour immortaliser un moment.

Des projets futurs dont tu aimerais nous parler ?

Je rentre fraîchement de Los Angeles où j’avais d’importants rendez-vous et j’ai finalisé un documentaire qui m’a pris trois ans ( en ligne début janvier ). Sinon je travaille sur la création de plusieurs projets en ce moment… Un court-métrage, ma prochaine expo photo et un nouveau concept de sortie photo à Paris.

Merci beaucoup Franck !

écrit par mpflawer le 2015-11-23 dans #people #lomoamigo

Les articles les plus captivants