Des Photos De Festival Déjantées Avec Nathan

3

Dans l'article du jour, nous discutons avec le musicien et photographe grenoblois Nathan qui s'est essayé à deux de nos appareils à l'occasion du Pitchfork Festival à Paris. Il nous en dit plus sur son parcours et ses impressions !

Photo par © Nathan

Bonjour Nathan et bienvenue dans notre magazine en ligne ! Pourrais-tu nous en dire plus sur ton parcours photographique et ton expérience des produits Lomography ?

Salut ! Mon attrait pour l’image a tout d’abord commencé par la vidéo il y a quelques années, notamment par le biais de mes activités musicales pour lesquelles j’ai réalisé des clips, ou des petites vidéos de guitare filmées dans ma chambre et que je postais sur les réseaux sociaux. Par la suite, c'est en voyant des amis faire de la photo argentique que j'ai voulu essayer à mon tour, séduit par l’idée de pouvoir immortaliser des instants de vie. Gâté par le père Noël qui a exaucé mon souhait, c’est donc avec un petit La Sardina que j’ai pu shooter mes toutes premières photos et commencer à expérimenter !

Photos par © Nathan

Tu as shooté le festival du Pitchfork ; c'était comment ?

J'ai beaucoup apprécié cette expérience, d'autant plus que c'était la première fois que j'assistais à un festival à Paris ! Les deux soirs, j'ai débuté mon parcours à l’atelier Basfroi où l'ambiance était très cosy, une ambiance typique de before où les gens se retrouvent pour discuter, et où des artistes de musique plutôt acoustique sont invités à jouer un son que j’ai trouvé organique et poignant. Ensuite, je suis allé au Supersonic où l'ambiance était totalement électrique ! Pour le coup, j'y étais déjà allé auparavant et j'ai découvert de super artistes avec une énergie rock qui se donnaient à pleine balle sur scène ! Le public était complètement possédé, avec des gens qui se jetaient pour faire des bains de foule et qui s'accrochaient au plafond pour ne pas tomber. C'est clairement le terrain de jeu idéal pour s’amuser à prendre des photos !

Photos par © Nathan

Tu t'es essayé à deux appareils bien distincts : l'instantané Lomo'Instant Wide et le LomoApparat. Qu'en as-tu pensé ?

C’était la première fois que j’utilisais ces deux appareils et le festival était l’occasion rêvée d’expérimenter avec. Le Lomo’Instant Wide était idéal pour aborder des personnes du public et créer des liens en leur proposant des photos souvenir. C’était génial de pouvoir composer une photo et d’attendre quelques instants que la magie se fasse pour admirer le résultat ! Concernant le LomoApparat, son ergonomie et sa petite taille ont fait de lui le compagnon idéal pour des photos spontanées. Pendant les concerts, je passais mon temps à observer ce qu’il se passait autour de moi et dès que je voyais une action qui attirait mon œil, je le dégainais sans regarder à travers le viseur afin de retranscrire l’énergie de la soirée de manière authentique. Je me suis beaucoup amusé avec ses filtres de couleur, qui apportent un esprit bien grunge aux photos.

Photos par © Nathan

Shooter ce type d'évènements en basse lumière est un vrai challenge que tu as relevé avec brio ! Quel est ton ressenti vis-à-vis de la Color Negative ISO 800 utilisée avec le LomoApparat ?

N’ayant jamais shooté en concert, une de mes craintes était de recevoir une panoplie de photos grises à l'issue du développement. Mais la pellicule Color Negative ISO 800 a très bien fait ressortir les clichés pris avec le LomoApparat. Sans parler des photos où j’ai utilisé les flashs de couleur, le rendu est très fidèle à la réalité et le grain procure aux clichés une texture que j’aime beaucoup ! Ça m'a clairement donné envie de retenter l’expérience à l’occasion d’autres concerts.

Photo par © Nathan

On te souhaite quoi pour la suite ? As-tu des projets particuliers en tête ?

Complètement ! J'ai commencé la photographie fin 2022, et assez rapidement l’idée de documenter mon année 2023 sous forme de livre m’est venu à l’esprit. Ce projet regroupe une série de portraits ainsi que de paysages et si je devais le résumer, je dirais qu’il fait part de ma progression en photo ou de manière plus poétique, qu'il m’a permis d’investir dans mes souvenirs. Je travaille actuellement sur les derniers détails pour faire en sorte qu’il soit disponible en janvier !
Vous pouvez aussi retrouver certaines de mes photos sur ma Lomo Home NDRW.


Retrouvez et suivez le travail de Nathan sur son compte photo instagram nathanjdfilm !

2024-01-04 #culture #news #Gens

3 commentaires

  1. ndrw
    ndrw ·

    🤠✨

  2. joecool
    joecool ·

    🤘

  3. miksola
    miksola ·

    Get the player character to the end goal by guiding them through challenging levels.
    geometrylite.co/

Les articles les plus captivants