Les portraits de Coralie Degenève avec le Petzval 85

2017-08-03 1

Nous avons confié le Petzval 85 à Coralie Degenève, jeune photographe de Haute Savoie. Nous vous présentons aujourd'hui sa série en noir et blanc shootée pendant son séjour à Paris.

Bonjour Coralie ! Est-ce que tu peux te présenter et nous parler un peu de ton parcours ?

Je m'appelle Coralie Degenève, j'ai seize ans et j'habite au bord du lac Léman. J'ai commencé la photo il y a 6 ans maintenant. Je n'avais que dix ans mais je ressentais déjà un besoin très fort de m'exprimer, de rendre mes idées et mes pensées productives. C'était une époque où j'avais encore beaucoup de mal à m'ouvrir et à parler librement. J'ai donc choisi la photographie. Je voulais arriver à mettre des images sur mes mots, sur mes maux de pré-adolescente. Au début, je faisais des photos très sombres avec des cuts affreux dans les noirs. Je n'étais pas du tout proche des gens, le contact humain ne me semblait pas forcément attirant. Ainsi, je ne m'aventurais que dans les paysages, les photos "life style" ou les auto-portraits avec le visage le plus souvent caché.

Aujourd'hui, je fais presque exclusivement des portraits. La photographie de portrait me permet d'établir un lien avec des personnes que je ne connais pas forcément, de rencontrer du monde, et de combattre une certaine timidité qui se ressent de moins en moins.

Comment décrirais-tu ton univers artistique ? Quelles sont tes influences ?

En un mot : hétéroclite. Je m'aventure sur tous les terrains pour essayer de me forger une experience personnelle la plus complète possible. Je me laisse porter par mes humeurs.

Mes plus grandes influences sont sans doute les photographes de l'agence Magnum. J'ai toujours été admirative de ce qu'ils produisent.

Est-ce que c'était la première fois que tu utilisais un appareil ou un objectif Lomography ?

En effet, bien que je connaisse cette marque depuis longtemps, je n'avais jamais eu l'occasion d'essayer un de vos objectifs auparavant.

Comment a été ton expérience avec le Petzval 85 ?

Cet objectif est une merveille. Que ce soit son design vintage, sa couleur dorée, sa prise en main, tout me plait.

La mise au point manuelle m'a énormément déstabilisée. Grâce à l'argentique, j'ai l'habitude de travailler avec des optiques entièrement manuelle, mais la petite molette du Petzval m'a causé quelques soucis au début. Mais une fois habituée, ça allait tout seul ! Et parlons juste quelques secondes de ce bokeh. Il est tout simplement unique, magnifique. Il donne un cachet incroyable aux photos. Non vraiment je l'ai adoré.

Quel est ton rapport à la photographie argentique/numérique ?

J'ai commencé par le numérique et c'est seulement après trois bonnes années de pratique que je suis passée à l'argentique. J'ai un rapport assez singulier avec la photographie. Je prends sans doute plus de photos sur pellicules qu'en numérique. J'ai toujours mon argentique dans mon sac alors que je peux passer un ou deux mois sans faire aucune photo numérique. Je me plais à capturer l'instant et pas forcément à faire des mises en scènes (en argentique). J'aime capturer mon petit bout d'Histoire à moi. Je fige des instants de vie, les développe et je les mets partout. Sur mes murs, dans des carnets de photo, j'aime vivre avec des images partout autour de moi.

Qu'est-ce qui t'inspire ?

L'humain, l'humain et encore l'humain. Les micros-expressions, les discussions avant les shootings. Ce que j'aime c'est faire en sorte que l'atmosphère autour du shooting se ressente dans la photo.

Je m'inspire aussi beaucoup de mes émotions et de mes pensées. Mon état d'esprit quand je prends des photos influence totalement le rendu du shoot.

Pourrais-tu nous parler de cette série photographique et de ta photo préférée ?

Cette série de photo a été très compliquée à élaborer. En effet, j'habite en Haute-Savoie et je connais peu de modèles à Paris. J'étais en stage à RFI à Issy-les-Moulineaux. J'avais beaucoup d'idées mais malheureusement la plupart des modèles m'ont bien fait comprendre qu'ils ne se déplaceraient pas pour moi jusqu'en banlieue. C'est donc grâce à une fille qui habite à Issy que j'ai pu faire énormément de photos.

J'ai donc réalisé une série de portraits avec diverses modèles. Beaucoup de noir et blanc, un choix comme un autre. Je trouve que le noir et blanc met en valeur le rendu très particulier de cet objectif.

Il y a deux photos que je préfère dans cette série :

Ce sont des photos d'inconnus. C'est vraiment ce que j'aime faire. La première photo c'est un monsieur qui lisait son journal dans un parc. J'ai d'abord fait une photo de lui sans qu'il s'en rende compte, puis j'ai brisé la barrière de l'anonymat. Nous avons parlé de tout et de rien, de politique comme de la météo. Il m'a offert un superbe sourire et je l'ai capturé.

La deuxième photo c'est un mendiant en bas de RFI. Malheureusement l'histoire n'est pas aussi charmante car il ne comprenait pas un mot de ce que je lui disait. Il sentait l'alcool et titubait. Ça m'a rendue très triste je l'avoue. Fidèle à un petit rituel bien établi, je lui ai quand même offert quelques malheureuses pièces. Mais là encore, je n'ai pas eu le droit à un mot.

Mais voilà, c'est ce genre de photo que j'aime. Aller voir les inconnus, briser le silence et l'impersonnalité de la rue, parler avec eux, et enfin capturer leur visage.

Si tu devais mettre une B.O. à cette série, quelle serait-elle ?

"Je t'emmène au vent" - Louise Attaque

Dès les premières notes, j'ai un immense sourire aux lèvres. Elle est indissociable de moi.

As-tu des projets à venir ?

J'aimerais tester la vidéo. J'ai un projet de court-métrage sous le coude et j'y pense depuis un moment déjà. Mais pour l'instant je n'en dis pas plus étant donné que ce n'est qu'un projet...

Merci beaucoup Coralie ! Pour suivre le travail de Coralie, c'est par ici.

écrit par Lomography France le 2017-08-03 dans #people #petzval85

Produits mentionnés

New Petzval 85 Art Lens

New Petzval 85 Art Lens

Découvrez un nouveau monde photographique avec le New Petzval 85 Art Lens ! Créez des images d'une grande qualité et sublimez vos sujets grâce au bokeh tourbillonnant caractéristique de l'objectif !

Un commentaire

  1. poison-exquis
    poison-exquis ·

    Des photos vraiment très sympas!

Les articles les plus captivants