Un Retour aux bases : Sensibilité des pellicules

Des photos floues shootées en extérieur ? Des photos de nuits avec un aspect marron ou passé ? Aucune idée quand il s'agit de nuages, de neige ou de plage ? Trouve le bon film pour la bonne condition.

Une belle photo certes, mais la sensibilité de 100 (même pendant une belle journée ensoleillée) n’était pas assez sensible pour capturer l’action sans mouvement ni floue, une sensibilité de 200 ou 400 aurait meilleure.

Je ne citerai pas de nom, et ce n’est pas la première fois que je vois ceci, mais j’ai vu une photo relativement bien composée d’un animal sur le site où l’auteur avait commenté en dessous de la photo « encore quelques photos floues … »

Il y a beaucoup de choses qui peuvent être la cause de ce genre de problèmes, mais si votre mise au point est bonne, il ne s’agit que d’une seule chose. Votre temps d’exposition était suffisamment long pour que l’appareil capte le mouvement due au tremblement de vos mains. Le photographe en question avait utilisé une sensibilité de 200 ISO en intérieur, un film qui n’est pas capable de faire ce que le photographe voulait faire sans trépied.

Cette journée était grisée, ni pluvieuse, ni sombre, mais l’utilisation d’une sensibilité de 400 ISO a fait que les photos sont toutes d’une netteté surprenante. Jetez un œil a la texture du vieux métal et du béton !

Avec un appareil réflexe, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour corriger le manque de sensibilité, ou du moins minimiser les dégâts. Mais avec des appareils en plastiques comme La Sardina, il n’y a qu’une seule chose qui importe, et si vous faites attention et appliquer ceci pour tout appareil, vos photos seront de mieux en mieux.

Choisissez le bon film pour la bonne condition.

Voici un de mes favoris, j’ai utilisé Lomography CN800. Pas de flash nécessaire pour cette condition de basse lumière en intérieur, et regardez les éléments qui sont au point, le visage est net sans flou de mouvement.

Tout les films sont gradués en sensibilité/vitesse. Ceci fais tout simplement référence à la quantité de lumière requise pour obtenir une bonne exposition pour une photo bien nette. Au plus le chiffre est élevé, moins de lumière est nécessaire. Ce qui implique que l’appareil nécessite d’avoir son obturateur ouvert moins longtemps pour capturer la lumière, ce qui veut tout simplement dire que l’appareil ne captera pas le mouvement du tremblement de vos mains.

Ce film, sensible à 100 ISO, n’était pas assez rapide, même avec une vitesse d’obturation de 1/60 pour capturer le détail sur les rochers. Le film n’était pas le bon choix pour la journée, couplé à ca le manque de réglages et de précision d’un Holga.

Ceci est un petit article astuce, donc je ne vais pas commencer à expliquer la science ou autres choses comme l’utilisation d’un trépied etc etc… Alors voici l’essentiel

Les films sont mesurés en ISO ou ASA ou les deux, de toute manière ces deux veulent dire la même chose. Les pellicules de types les plus communes sont :

100 ISO/ASA : Lumière de jour, journée ensoleillée, à la plage, à la montagne, à la neige
200 ISO/ASA : Journée légèrement voilée, un bon compromis
400 ISO/ASA : Usage général, journée sportive et pluvieuse
800 ISO/ASA : Soirées, couchers de soleil, en intérieur avec flash
1600 ISO/ASA : Plus difficile a trouver, mais le minimum nécessaire pour les concerts, les boites de nuits etc… vous n’aurez peut être même pas besoin d’un flash.

J’entends déjà les “anciens” dire : “Et le grain ? Et la Delta 3200 et la T64 ?…”. On leur répondrait que ce n’est pas aussi simple. Ils auraient raison, mais les gouts changent lorsque l’on trouve les pellicules qui nous intéressent le plus, lorsque l’on essaie le traitement croisé, lorsque l’on développe soi même ses photos…

Mais essayez déjà de comprendre cette première partie. Une fois que vous aurez amélioré votre technique avec cette astuce simple, cherchez d’autres astuces concernant les films, les vitesses, les grains, l’utilisation d’un trépied et le traitement croisé.

Encore quelques photos avec le CN800, notez que le flou sur la photo du lapin est en fait un effet du a la courte profondeur de champ (chose que j’expliquerai dans un autre tipster), l’oeil est net sans flou. Aucun flash n’était utilisé dans ce musée sombre !

écrit par adam_g2000 le 2012-02-14 dans #matériel #astuces #quickie-tipster #daylight #asa #night #iso #film #light #speed #astuce #pellicule #sensibilite #lumiere #vitesse
translated by mikahsupageek

Les articles les plus captivants