Community Amigo : Cécile aka La Fille Renne (lafilledeer)

2015-07-01 2

Aujourd’hui, on part à la rencontre de Cécile, une jeune photographe passionnée par l’argentique et créatrice de la marque La Boîte à Monstres. On vous invite donc à découvrir son univers dans ce nouveau Community Amigo ! GO GO GO !

Nom : Cécile, aka La Fille Renne
LomoHome : lafilledeer
Ville : Lyon/Montpellier
Âge : 26 ans
Sites : La fille renne & Review argentique

Hey ! Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur toi ?

Salut ! Je m’appelle Cécile, aka La Fille Renne sur le net, j’ai 26 ans et je vis entre Lyon et Montpellier en France. Dans mon métier, je fais beaucoup d’ostéologie animale, et j’ai toujours été férue de zoologie/écologie/sciences naturelles/etc. Parallèlement, j’ai un shop (La boite à monstres) dans lequel je vends des peluches et des bijoux que je réalise, et je fais aussi beaucoup de photographie. L’un ne va pas sans l’autre, j’ai besoin d’un métier plutôt scientifique, mais j’ai aussi besoin de créer pour m’aérer l’esprit, et au fil du temps, la photographie est devenue un véritable moyen d’expression pour moi. Je documente ce que je vis, ce qui m’entoure, pour ne pas oublier, c’est presque devenu vital (si je pars en voyage sans un appareil et de la pellicule, je dépéris). Sinon j’aime le thé, un peu trop tous les animaux (j’ai des chats, et les lamas sont les prochains sur ma liste), les livres, randonner dans des lieux où personne ne vit, les cervidés, le post-rock et les modifications corporelles.

Depuis combien de temps es-tu Lomographe ?

Je suis Lomographe depuis début 2012, lorsque j’ai acheté un La Sardina, édition Möbius. C’est avec cet appareil que j’ai recommencé l’argentique, et je n’ai cessé depuis, ça a changé ma vie en fait.
Petite, je faisais un peu d’argentique (j’ai un papa qui en faisait pas mal, j’ai un peu l’impression d’avoir baigné dedans), et quand le numérique a explosé, je suis passée sur ce support. Avoir acheté un La Sardina a beaucoup changé les choses dans ma façon de travailler. Je continue à utiliser mon reflex numérique pour certaines choses, mais pour ce qui est du côté créatif, je n’utilise plus que des appareils argentiques depuis 2013. J’utilise toujours régulièrement des produits Lomography et je fais des expérimentations de Lomographe ;).

Quels sont les appareils photo que tu as ?

Tu vas regretter d’avoir posé cette question :’). Pour ne citer que les fonctionnels (les autres, je m’en sépare rapidement), du côté des 35mm j’ai un Agat 18K (un half-frame), un Canon AE-1 Program (clairement mon préféré), un Canon Prima Twin S (compact, avec un flash, parfait pour les photos de soirée), un Exa 1A (avec un viseur à prisme !), un Fish-eye Nautic (pas encore testé, mais ça va être parfait pour l’été), un La Sardina Möbius, un Minolta SRT 303b (un bon SLR), un Minolta Weathermatic 35 DL (aquatique !), un New Canonet 28 (mon seul télémétrique), un Olympus Trip AF-21 (mon tout premier !), un Smena 8M, un SuperSampler WonderGirls So Hee, un Tiger Pokemon (il est un peu nul mais je suis dingue de son design), un Zenit 11 (celui de mes parents) et un Zenit E.
Du côté des 120mm, un Agfa Billy Record 4.5, un Diana Original et un Semflex Standard 4.5. J’ai aussi deux bizarreries, un Kodak Brownie Starlet (qui mange du 127mm) et un Photax III (620mm que j’ai converti en 120mm).

J’ai aussi quelques appareils instantanés qui trainent : un Kodak EK160 (qui va demander quelques modifications), un Polaroid 500 (édition Schwan-Stabilo), un Polaroid Automatic 330 Land Camera (j’ai transformé le système d’alimentation pour pouvoir l’utiliser), un Polaroid Colorpack 88 (format 80 modifié pour du 100), un Polaroid EE22 (idem), un Polaroid Impulse AF (mon 600 de tous les jours), un Polaroid P, un PolaSonic AutoFocus 500, et un Polaroid Zip (édition Chocolat Tobler).
Et je garde tout de même mes numériques, les Canon EOS 1000D et 7D, qui font très bien leur travail.

Peux-tu nous raconter ton expérience avec ces appareils photo ?

Mon appareil préféré est clairement le Canon AE-1 Program. D’une part c’est une personne que j’aime beaucoup qui me l’a offert, et d’autre part, c’est un super reflex argentique. Je finis par tellement bien le connaitre, j’arrive presque à tous les coups à avoir ce que je veux avec. C’est l’appareil que j’utilise presque toujours en shooting.

En moyen format, j’aime beaucoup le Semflex Standard 4.5, c’est un TLR des années 60 avec un super look rétro. Il donne de superbes bokeh et permet de faire des doubles expositions très facilement. En parlant de bokeh, j’aime beaucoup les optiques Zenit pour cela. Les objectifs 55mm qui se trouvent sur mes Zenit E et 11 donnent des images incroyables. J’aime beaucoup les vieux appareils russes et d’Europe de l’Est, ils ont un côté hyper carré/fonctionnel et sont souvent aussi solides que des tanks (et je ne peux pas résister devant un appareil avec du cyrillique).

Pour faire des doubles expositions en 35mm, j’aime utiliser les Smena 8M et La Sardina, même s’ils ne donnent pas forcément les résultats que j’ai en tête. Comme je disais à la question précédente, le Canon Prima Twin S est parfait pour mes photos de soirée avec son flash, tout comme le Olympus Trip AF-21. Le Minolta SRT 303 est un chouette SLR, et comme le AE1 j’aime l’utiliser parce que j’ai beaucoup de contrôle sur mes photographies avec. Je commence tout juste à amadouer le Canonet 28, j’aime bien son système, assez différent de mes autres appareils, ça donne envie de tester d’autres télémétriques. J’aime beaucoup le Exa 1A, il est très beau, il est allemand et c’est rare de voir un 35mm avec un viseur de poitrine, mais justement, avec son prisme tout petit, j’ai parfois du mal à faire la mise au point alors je l’utilise assez peu.

Ensuite les Agat 18K, Minolta Weathermatic 35 DL, SuperSampler, Diana Original et Tiger Pokemon sont plus des appareils un peu gadget. Je les utilise peu, mais c’est rafraîchissant de temps en temps d’avoir une pellicule un peu folle avec l’un d’eux.
En instantané, j’utilise beaucoup le Polaroid Automatic 330 Land Camera, un magnifique appareil à soufflet qui utilise des pack-films, un format qui est très très addictif. En 600 j’utilisais tout le temps le Polaroid P, jusqu’à ce qu’il rende l’âme. Aujourd’hui je l’ai remplacé par un Polaroid Impulse AF, dont l’autofocus me simplifie beaucoup la vie.
Globalement, j’aime beaucoup bricoler, réparer et modifier ces appareils quand cela le nécessite, les faire revenir à la vie. Ces vieux appareils ont un vrai truc pour moi, un truc qui les rend intéressants et attirants. Ils sont souvent vieux, avec toute une histoire. Et je préfère tellement plus passer mes dimanches matin à en chiner dans les vides-greniers, que d’acheter des numériques neufs et sans âme.

Quel est ton appareil Lomography préféré ? Et pourquoi ?

Mon appareil Lomography préféré est un appareil que je ne possède pas, et dont j’avais emprunté un exemplaire à mon grand-père : le Lomo LC-A. Déjà il est d’Europe de l’Est (alors forcément j’adore), et il est à la fois compact, très facilement transportable, solide, avec une utilisation très simple, mais une bonne optique qui donne de très chouettes résultats. Et la version LC-A+ permet de faire des doubles expositions, alors que demander de plus ? J’aime vraiment tout dans cet appareil, son look, sa façon de fonctionner, sa simplicité et le rendu. C’est l’appareil numéro un dans ma wishlist ;). (Et la meilleure pellicule Lomography, c’est la Lomochrome Purple ;).)

A ton avis, pourquoi on continue de faire de l’argentique ?

Je pense qu’on continue à faire de l’argentique pour énormément de raisons, qui sont propres à chacun (mais je pense qu’on s’y retrouve tous un peu au final). Pour moi il y a déjà le grain et le rendu, qui sont juste incroyables et inimitables en numérique. Le choix également, entre le nombre d’appareils et d’émulsions qui existent, cela peut donner lieu à des expérimentations infinies ; impossible d’en faire le tour en une vie. Les appareils sont souvent très beaux, et c’est un vrai bonheur d’entendre leur mécanique prendre vie lorsque l’on prend une photographie. La surprise également, est une bonne raison de continuer l’argentique. Le temps de finir une pellicule, j’oublie souvent ce que j’ai fait avec le début de celle-ci. Entre ça et les effets plus ou moins imprévisibles, c’est toujours très excitant de découvrir mes photos sur pellicule. Enfin, le processus de prendre des photos argentiques est plus palpable et « réel » qu’en numérique ; on peut contrôler chaque étape du processus, de la prise de vue, au développement, puis au scan ou au tirage.

Quels sont les endroits que tu aimes photographier ?

J’aime faire des photos chez moi, y documenter mon quotidien, mais en dehors de ça, j’aime faire de la photographie partout en dehors des villes. J’aime beaucoup faire des photos dans la nature, particulièrement durant mes voyages ou mes randonnées. J’aimerai photographier sur négatif tous les endroits sauvages de cette planète.

Peux-tu nous parler un peu des photos que tu as choisies de nous montrer ?

J’ai fait une sélection de photos qui représente à la fois la diversité de mon travail photographique (même si en pratique, en proportion, je fais beaucoup plus de photos de visages et de corps en ce moment que d’autre chose), de techniques (double exposition, traitement croisé), mais aussi la diversité des produits Lomography que je peux utiliser régulièrement dans mon travail (à part le polaroid, chaque photo a été prise avec un appareil ou une pellicule Lomography).

Celle avec l’éléphant a été prise dans un zoo avec le SuperSampler, le coucher de soleil et le portrait rose (traitement croisé <3) sont des photos de vacances prises avec le La Sardina. Il y a aussi une photo prise au Fisheye. Les autres ont été prises avec divers SLR, TLR ou télémétrique, avec des pellicules Lomography (les Color 100, 400 – ma préférée – 800, la Redscale XR et la Lomochrome Purple XR). Certaines sont des souvenirs, d’autres des photos de shootings avec différents amis/modèles. Il y a également deux autoportraits, l’un où je tiens l’appareil face au miroir (avec l’Agfa Billy Record 4.5) et l’autre pris pendant une randonnée, avec la Lomochrome Purple. J’aime beaucoup cette photo, elle représente très bien à la fois ma passion de l’argentique, et celle de la randonnée.

Peux-tu nous recommander des LomoHomes que tu aimes suivre ?

Tout d’abord, je recommande les chouettes LomoHomes de mes amis, poulettemagique et richardpjlambert. Mais aussi les LomoHomes de vrais monstres de la Lomography selon moi, qui, à force de les voir faire des choses incroyables ici ou sur Flickr, me poussent à plus expérimenter : lomokev , hodachrome et fotobes.

Merci à toi Cécile !

écrit par mpflawer le 2015-07-01 dans #people #lomoamigo #community-amigo

Nous sommes très enthousiasmés de vous présenter notre dernier projet Kickstarter : le Lomo’Instant Square. Voici le tout premier appareil instantané analogique au monde à produire des photos Instax au format carré. L'appareil a un objectif 95mm en verre pour des photos d'une incroyable netteté, un mode automatique perfectionné qui se charge de l'exposition, les mêmes fonctionnalités créatives que l'ensemble des appareils Lomography et il a un design pliable compact. Contribuez à la campagne Kickstarter et économisez -35% par rapport au prix de vente prévu et profitez de belles récompenses. Assurez-vous de profiter de nos offres avant qu'elles n'expirent. Apportez votre pierre à l'édifice Lomo'Instant Square !

2 commentaires

  1. pierrickmorin
    pierrickmorin ·

    Super intéressant ! @lafilledeer est une de mes dernières découvertes sur ce site et je suis devenu totalement fan ! Bravo !

  2. lafilledeer
    lafilledeer ·

    @pierrickmorin Merci :)

Les articles les plus captivants