Street Photo avec le Minitar-1 par Valérian Nicolas

Passionné de photographie argentique Valérian Nicolas est un photographe de rue à l’œil aguerri. Il a réalisé ses dernières images en flânant dans les rues parisiennes et bordelaises avec un objectif Minitar-1 monté sur son appareil Leica. Vous verrez au cours de notre interview que le photographe semble avoir adopté deux des Règles d'Or de Lomography : "Prenez votre appareil partout avec vous" et "Ne réfléchissez pas, photographiez".

Photos prises par Valérian Nicolas avec le Lomo LC-A MINITAR-1 Art Lens 2.8/32 M.

Bonjour Valérian, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs et lectrices ?

Hello, je m'appelle Valérian NICOLAS, j'ai 31 ans et je suis revenu vivre à Paris il y a peu de temps. Je vis de mes deux passions, je suis Barista dans un café de spécialité et assistant photographe. J'ai aussi une autre de mes passions qui prend beaucoup de place dans ma vie : le Japon. J'y ai déménagé en 2019 et je ne suis toujours pas redevenu moi-même après cette expérience !

Tu prends uniquement des photographies en argentique, comment est née cette passion ?

C'est exact, j'ai commencé il y a dix ans maintenant. Je faisais énormément de skateboard à cette époque là, et un ami avait toujours son appareil argentique avec lui pendant nos sessions. Je trouvais ses photos noir & blanc magnifiques mais je n'osais pas faire le premier pas, ça me semblait "trop complexe". Et puis un jour, je lui ai emprunté un appareil et quand j'ai vu les résultats de ma première pellicule, c'était le coup de foudre. Je n'ai pas arrêté depuis...

Photos prises par Valérian Nicolas avec le Lomo LC-A MINITAR-1 Art Lens 2.8/32 M.

Qu'est-ce qui te plaît dans la photo de rue ?

Ce qui me plaît c'est de capter le moment présent. D'être là au bon moment, de réussir à le voir et de savoir retranscrire de la meilleure façon ces images du quotidien. Aucune préparation ou de mise en scène, place à l'improvisation et à l'exploration. On peut aussi faire le parallèle avec ma pratique du skateboard qui se passe uniquement dans la rue. Je prends aussi plaisir à découvrir des nouveaux spots et à les utiliser d'une façon différente et créative.

Tu as pu utiliser le Minitar-1, pourquoi souhaitais-tu tester cet objectif et qu'est-ce qui t'a plu chez lui ?

J'étais très curieux de tester cet objectif car ce n'est pas tous les jours qu'on à l'occasion de tester un 32 mm sur un Leica. De plus, son design ultra compact me semblait irréel, et j'avais vraiment envie de voir ce qu'allait donner ce petit bijou avec un rendu argentique.
Je ne suis généralement pas avare de critiques, mais cet objectif était parfait en tout point. Un design minimaliste avec une ergonomie bien pensée, un poids mini qui impact beaucoup sur le poids total autour du cou et enfin un rendu immédiatement reconnaissable avec son magnifique bokeh/ vignettage.

Photos prises par Valérian Nicolas avec le Lomo LC-A MINITAR-1 Art Lens 2.8/32 M.

Est-ce que tu trouves que c'est un objectif adapté pour la photo de rue ?

Dans la rue, le plus important c'est de savoir être invisible. La taille mini de cet objectif couplée au bruit quasi inaudible d'un déclenchement de Leica permet de passer complètement inaperçu. Il s'agit d'un véritable point fort, il faudra cependant se rapprocher au plus proche du sujet vu qu'il s'agit d'un 32 mm. Il s'agit du parfait entre deux entre le 28 mm et le 35 mm.

Nous présentons à la fois des photos couleur et des photos noir & blanc dans cet article, est-ce que tu as une préférence pour l'un des deux ?

Habituellement je suis un énorme fan de la couleur, mais avec cet objectif, je trouve que le rendu noir et blanc est beaucoup plus impactant. Il s'agit d'un objectif qui nécessite une bonne dose de soleil quand on souhaite l'utiliser à son plein potentiel. J'ai trouvé le vignettage beaucoup moins présent et mieux adapté sur mes photos noir & blanc.
Le rendu couleur reste tout de même intéressant quand on ouvre le diaf au max. Je fus agréablement surpris par certaines images qui sont ressorties bien contrastées, cela crée vraiment une certaine ambiance.

Photos prises par Valérian Nicolas avec le Lomo LC-A MINITAR-1 Art Lens 2.8/32 M.

Est-ce que tu aurais des conseils à partager pour la street photo en argentique ?

Premièrement, il faut bien choisir ton appareil, ton objectif et ta pellicule. Pour ma part c'est un appareil 35 mm avec un objectif 35 mm ou 45 mm et une pellicule 400 ISO car c'est tout terrain. Qu'il fasse jour ou bien nuit, les résultats sont toujours surprenants.
Je me balade généralement à pied ou à vélo sans aucun but dans les rues. J'explore et regarde attentivement chaque détail qui me semble intéressant ou bien qui sort de l'ordinaire. Mon appareil est toujours prêt à déclencher, pour ne rien rater car parfois cela peut se jouer à une ou deux secondes près...
Il ne faut pas hésiter à shooter car si on pense trop c'est comme ça qu'on rate une bonne photo.
Mais surtout le plus important, c'est de toujours avoir son appareil sur soi. C'est toujours quand on l'a oublié que l'on rate ses meilleures photos...

Photos prises par Valérian Nicolas avec le Lomo LC-A MINITAR-1 Art Lens 2.8/32 M.

De futurs projets dont tu souhaiterais nous parler ?

Carrément, je planche sur la sortie de mon deuxième zine. Celui-ci aura pour thème mon voyage d'un mois au Japon en juillet 2018, qui était pour moi un point décisif dans ma vie car après celui-ci j'ai décidé d'y déménager. Tout est prêt, il ne me reste plus qu'à l'imprimer et je suis tout bon ! Sortie prévue en Octobre si tout se passe bien.
La suite logique serait de déménager de nouveau au Japon, afin de pouvoir y réaliser un livre et une exposition ! Beaucoup de patience pour ce projet qui me tient à cœur.


Pour voir plus de photos prises par Valérian, visitez son site internet et son Instagram.

Le Minitar-1 permet d'obtenir l'esthétique du Lomo LC-A avec les appareils monture M. Et vous pouvez maintenant également profiter de cette optique premium avec les appareils hybrides grâce à nos adaptateurs monture M vers hybrides.

2022-10-14 #équipement #people #minitar #valerian-nicolas

Les articles les plus captivants