Angéline Moizard à l'Opéra Comique

Il y a quelques mois, nous nous sommes associés au Théâtre National de l'Opéra Comique et à Wipplay pour offrir l'opportunité à six photographes d'immortaliser en argentique l'Opéra Comique à Paris. Parmi les personnes qui ont tenté leur chance, nous avons retenu la candidature de la photographe et chanteuse lyrique Angéline Moizard. Cette dernière a opté pour la pellicule Lomography Color Negative 35 mm 800 ISO pour son après-midi argentique dans le cœur de l'Opéra Comique. Elle nous en dit plus sur ses impressions et inspirations dans cette interview et dans sa vidéo tournée pour l'occasion.

Photo prise par Angéline Moizard avec la pellicule Lomography Color Negative 35 mm 800 ISO.

Pourrais-tu te présenter aux lectrices et lecteurs du Magazine Lomography ?

Je m’appelle Angéline, j’ai 32 ans, je vis à Paris, je suis photographe et artiste lyrique. J’ai commencé la photo vers 16 ans, en découvrant le petit Kodak numérique de ma meilleure amie, même si petite j’aimais bien ramener des souvenirs de camps scouts, de vacances ou de journées au collège avec des appareils jetables. À 18 ans, j’ai trouvé un argentique sur une brocante pour trois fois rien, et mon père me l’a offert pour mon anniversaire. Depuis, je ne me suis pas arrêtée : j’ai un peu petit coup de foudre sur le bruit du déclencheur, sur le fait d’armer un film, d’être limitée en nombre de poses, du grain, de la diversité des films…

J’ai fait des études de musique à la fac et au conservatoire pour me former à mon autre métier, chanteuse lyrique. J’ai appris la photo en parallèle de ces études, en cramant des films et en dépensant pas mal d’argent dans des films, en dev/scan chez Lomo et Nation Photo, en chopant des boitiers et des films périmés sur Le Bon Coin. C’était pas spécialement un rêve de devenir photographe, juste j’aimais bien créer des images, découvrir un nouvel appareil, prendre des gens un peu lookés en photo, avoir un petit point&shoot chargé dans le sac partout où j’allais. En 2013/2014, les blogs mode étaient un super bon moyen d’avoir de la visibilité et de collaborer avec des gens hyper cools. C’était aussi les débuts d’Instagram. J’ai contacté des « blogueuses », qui ont accepté de bosser avec moi. Elles postaient mon travail, et petit à petit j’ai eu des propositions de marques pour travailler sur leur campagne ou lookbook. Photographe, tout comme chanteuse, c’est un métier que j’aime beaucoup car c’est un travail d’équipe, où chacun apporte avec son savoir faire une pierre à l’édifice.

Photos prises par Angéline Moizard avec la pellicule Lomography Color Negative 35 mm 800 ISO.

Que représente l’Opéra Comique pour toi et pourquoi as-tu décidé d’envoyer ta candidature pour ce projet ?

L'Opéra Comique c’est une scène où j’ai vu de nombreux opéras, comme Roméo et Juliette de Gounod en décembre dernier. Je suis émerveillée à chaque fois que je viens: les artistes sur scène, ceux en fosse, ceux de l’ombre qui travaillent pour les spectacles (costumiers, maquilleurs, machinistes, régisseurs…) et également la beauté de la salle, c’est un bijou. C’est une salle où je rêve de pouvoir chanter un jour, alors pouvoir peut être être sélectionnée pour photographier les coins et les recoins, c’était un peu un premier pas vers cette maison incroyable et chargée d’histoires ! C’était également génial de pouvoir me dire que concrètement mes deux métiers pourraient se rejoindre. On a souvent tendance à vouloir mettre les gens dans des cases, qu’on ne peut savoir faire qu’une chose, avoir qu’une passion, il faut se limiter pour entrer dans une norme. Non, j’ai toujours lutté contre ça et je suis heureuse de pouvoir concilier les deux. Ce projet était pour moi une occasion de le concrétiser.

Découvrez la vidéo d'Angéline :

Comment l’Opéra Comique t’as inspiré pour ta série de photos ?

Pendant toute cet après midi à me balader dans l’Opéra Comique, je ne pensais qu’à une chose: tel chanteur/ telle chanteuse est passé.e par ici, tel chef.fe… Je me suis imprégnée de toutes ces énergies, en cherchant la lumière dans les pièces, dans la salle, sur les murs. J’ai cherché les endroits où les artistes peuvent passer, ce par quoi leur regard peut être attiré : le plateau, la salle, la salle des costumes, les loges, les coulisses. J’ai eu l’impression d’être un peu à la poursuite de quelque chose, d’être sur les traces de quelqu’un.

Photos prises par Angéline Moizard avec la pellicule Lomography Color Negative 35 mm 800 ISO.

Qu’est-ce qui t’a plu dans le fait de pouvoir photographier l’Opéra Comique en argentique ?

Le découvrir comme je le souhaitais, sans limite puisque l’on pouvait aller partout. C’était peut être la seule occasion que j’avais de me balader de l’autre côté de la scène, alors c’était à ne pas louper ! C’est un lieu d’exception pour moi, alors je me considère très chanceuse d’avoir pu naviguer librement au cœur de cette maison, avec mon appareil sous le coude. Je voulais me sentir comme une éponge et m’imprégner de toute cette énergie qui y flotte, de la musique, de l’émerveillement que provoquent les spectacles. Et photographier tout ça en argentique, j’ai eu la sensation de pouvoir figer cette énergie sur le film, la capturer pour m’en nourrir quand j’aurai besoin, peut être avant de passer une audition, ou un concours. Un petit grigri !

Qu’est-ce que tu as pensé de la pellicule Lomography que tu as utilisée ? Est-ce qu’elle a pu t’aider à développer ta créativité ?

J’avais choisi la Lomo 800, et elle était parfaitement adaptée à ce que je voulais. Elle a bien répondu à mes attentes : les couleurs, les contrastes, je n’ai pas nécessairement besoin de retravailler beaucoup la colorimétrie après, et elle est pour moi comparable à des films pro comme on peut le voir actuellement sur le marché.

Photo prise par Angéline Moizard avec la pellicule Lomography Color Negative 35 mm 800 ISO.

Vous pouvez suivre Angéline sur ses deux comptes Instagram @angelinemzd et @angelinemoizard et sur Youtube.

Découvrez les images réalisées par les autres photographes qui ont participé à cette journée organisée en partenariat avec l'Opéra Comique et Wipplay en cliquant sur ce lien.

écrit par florinegarcin le 2022-10-06 dans #équipement #people #vidéos #color-negative-800 #wipplay #opera-comique

Lomography Color Negative 800 ISO 35mm

400 ISO ce n'est pas assez rapide pour vous ? La pellicule Lomography Color Negative 800 ISO 35mm vous offrira des résultats fantastiques dans toutes les conditions de luminosité.

Les articles les plus captivants