La Lomography Color Negative 400 ISO en road trip avec Laurence Guenoun

Accueillons chaleureusement la photographe Laurence Guenoun, c'est sa première fois sur notre Magazine en ligne ! Elle présente sa série de photos faites avec les Lomography Color Negative 400 ISO aux formats 35 mm et 120 en Espagne ! Ses clichés sont réfléchis, épurés et ont une touche de fraîcheur. En lisant son interview et en voyant ses images vous serez inspiré !

Photos prises par Laurence Guenoun avec la Lomography Color Negative 120 400 ISO.

Bonjour Laurence et bienvenue pour la première fois dans notre Magazine ! Pourrais-tu te présenter à notre Communauté de Lomographes ?

Bonjour à tous. Je suis née en décembre 69 à la Goutte d’Or où j’ai grandi pendant mes 15 premières années de vie. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont élevée dans un environnement de livres, de musiques, de cinéma et de musées. À 16 ans, un photographe m’a abordée pour me prendre en photo. J’ai fait une brève incursion de quelques années dans le monde du mannequinat, en parallèle de mes études. Ça ne collait pas à ma personnalité. Cependant j’ai continué à poser pour Gyslain Yahri puis à travailler avec Jean-François Jonvelle. J’aimais leur style et leur façon de photographier. Je pense que le mélange de mon éducation aux arts et ces expériences m’ont naturellement poussées à acheter mon premier Nikon F301 en 88. J’avais 18 ans, je voulais faire de la photo, par passion. J’avais envie de photographier les autres comme j’aimais être photographiée. J’avais envie de faire des images, de ce contact avec les autres, de montrer ce que je vois, comme je le vois.

Quand et comment as-tu commencé ce beau métier de photographe ?

J’ai fait beaucoup de métiers différents, la photo m’a toujours suivie. Tout était un prétexte à photographier ce qui m’entourait. Les voyages, les potes, ensuite mes enfants. L’arrivée du numérique a un peu révolutionné ma façon de faire. Plus de liberté, moins de contraintes. D’abord avec les premiers APS, ma première petite exposition dans un bar à l’initiative du patron, Edouard, à L’Aréa, puis mon premier 5D ramené du Japon par mon ex mari qui m’a soutenue et poussée dans ma passion. J’ai commencé à en faire mon métier. J’ai toujours continué à shooter en argentique mais de façon plus sporadique. Depuis quelques années, l’argentique reprend une place plus importante.

Photos prises par Laurence Guenoun avec la Lomography Color Negative 35 mm 400 ISO.

Que penses-tu de la photographie argentique ?

C’est une pratique différente, un rapport au temps, à l’économie, à l’instant. J’oublie l’immédiateté. J’oublie même ce que j’ai pris en photo sur les différents argentiques que j’ai chargé. Il y a un effet de surprise que j’adore au développement. J’aime aussi la notion d’erreur. Sur certains de mes appareils, je fais toutes les mesures à l’œil, comme j’ai appris à le faire à l’époque. Si je me plante sur une image, un portrait, j’apprends. En portrait, l’argentique, c’est aussi un autre rapport à l’image. Je prends une ou deux photos. Pas plus. Ça exige de la concentration pour la personne qui est devant l’objectif mais aussi pour moi. Enfin, l’argentique, c’est aussi le choix de la pellicule, en fonction de ce que je vais faire. La sensibilité, les tons, les couleurs, le grain, tout est à prendre en considération. Et je trouve que les argentiques sont de beaux objets, avec une mécanique fascinante. Chaque appareil, chaque objectif (je ne travaille qu’en focale fixe) apporte sa note. Ils traversent les âges, sont pérennes quand ils sont bien entretenus. Mon F301 fonctionne toujours aussi bien.

Qu’est-ce qui caractérise ton style photographique ?

Sans doute mon rapport aux gens, une forme de bienveillance, d’amour que je pense avoir pour l’humain et ce qui m’entoure. Pour les paysages et les détails, c’est mon émerveillement, je peux être très contemplative. La découverte permanente de l’autre et de ce qui m’entoure.

Photos prises par Laurence Guenoun avec la Lomography Color Negative 120 400 ISO.

Ton Road Trip en Espagne a l’air d’avoir été super sympa ! Peux-tu nous en dire un peu plus ?

J’avais fait un road trip d’une semaine en Espagne il y a quelques années. Les paysages étaient sublimes mais j’en avais gardé un souvenir amer. Je voulais revoir et découvrir des lieux de façon apaisée. Cette fois, je suis partie seule, avec plusieurs appareils pour immortaliser ce que j’allais voir. Je suis restée loin des villes, et n’ai pris que des nationales et départementales, choisissant des points de chute au fur et à mesure, trouvant des hôtels au dernier moment. Un grand sentiment de liberté, l’envie de partager ce que je voyais, beaucoup de musique, de silences et de kilomètres engloutis. J’ai adoré, j’en ai pris plein la vue.

Lors de ce voyage, tu as testé notre pellicule Lomography Color Negative 400 ISO en format 120 et 35 mm, qu’en as-tu pensé ?

Je connaissais la Lomography Color Negative 35 mm 400 ISO, que j’utilise parfois. J’ai chargé mon Bronica et mon Rolleiflex avec la Lomography Color Negative 120 400 ISO. J’adore le grain fin et la saturation de cette pellicule. Elle est parfaite pour faire ressortir les tons et détails des paysages. La pellicule 135 dans mon Leica R5 a donné de magnifiques résultats aussi. Ça m’a donné très envie d’essayer la Lomography Color Negative 120 ISO 800 sur du portrait et des basses lumières.

Photos prises par Laurence Guenoun avec la Lomography Color Negative 120 400 ISO.

Des actualités ou des projets dont tu aimerais nous parler ?

J’ai envie de tester plus de portraits et faire de la mode en argentique aussi. J’ai aussi envie de relancer mon magazine Plateform Magazine en ligne que j’ai mis en veille depuis 4 ans après 11 ans de publications d’artistes.


Vous pouvez retrouver plus de photos de Laurence sur son Instagram et son site internet.

Les pellicules Lomography Color Negative 400 ISO en format 120 et 35 mm sont disponibles dans notre Boutique en ligne

2022-07-02 #people

Lomography Color Negative 400 (120)

Laissez-vous surprendre par les contrastes et les couleurs de la Lomography Color Negative 400 en format 120.

Les articles les plus captivants