Ada Ardente dans l'objectif d'Angélique Boissière avec le Petzval 80.5 MKI

La photographe Angélique Boissière est de retour sur le Magazine Lomography pour vous dévoiler sa dernière séance de photos argentiques avec Ada Ardente. Nous lui avions confié notre objectif à l'emblématique bokeh tourbillonnant : le Petzval 80.5 MKII. Découvrez les clichés poétiques et envoutants réalisés par Angélique tout en lisant notre interview.

Photos prises par Angélique Boissière avec le Petzval 80.5 MKII. Modèle Ada Ardente.

Bonjour Angélique, comment vas-tu depuis la dernière fois que nous avons discuté ensemble ? Est-ce que tu as mis en place de nouveaux projets ?

Bonjour ! Ça va très bien, j'ai la tête pleine de projets ! Depuis la dernière fois, mon nouveau livre auto édité appelé Soie a vu le jour grâce à un financement participatif. Ce livre me permet de clore différentes séries et de passer à autre chose. Une fois que j’aurais envoyé tous les livres aux contributeurs, et organisé les différentes soirées de lancement du livre, je vais désormais me consacrer aux autoportraits, et à la photo de nus masculins.

Photos prises par Angélique Boissière avec le Petzval 80.5 MKII. Modèle Ada Ardente.

Tu viens de tester notre Objectif Artistique Petzval 80.5 MKII, quelles ont été tes premières impressions ?

Pour moi, c’était même un double test, dans le sens ou je ne fais jamais de photo en petit format (35 mm), j’ai donc dû demander à un ami de me prêter son appareil photo que j’ai découvert en même temps que le Petzval. Cela ne m’a pas facilité la tâche !

J’ai trouvé l’objet très beau et agréable à utiliser. Il m’a permis de prendre des photos sans me soucier du rendu final, juste expérimenter et voir ce que cela donne. C’est déroutant et à la fois excitant d’utiliser un objet si particulier. J’ai décidé de jouer la carte du bokeh tournant à fond, c’est ce qui m’intéressait dans cet objectif. Lorsque j’ai développé puis scanné les photos, j’ai été agréablement surprise par l’ambiance très particulière que cet objectif donne aux images. En revanche, j’ai eu pas mal de flous mal placés à force de pousser le bokeh au maximum, mais aussi par manque de pratique, je pense.

Photos prises par Angélique Boissière avec le Petzval 80.5 MKII. Modèle Ada Ardente.

Est-ce que tu avais déjà utilisé un objectif plus créatif et expérimental que les optiques classiques comme le Petzval ?

J’ai utilisé il y a de nombreuses années un objectif russe en plastique nommé « Helios 44» que j’avais monté sur un Sony numérique avec une bague. Je l’ai assez peu utilisé parce qu’à l’époque, je me cherchais encore, et bien que j’aime les rendus un peu aléatoires, et je n’ai pas réussi à trouver mon style avec cet objectif. C’est finalement un rendu assez similaire au Petzval pour le côté tournant, mais l’objectif est clairement moins précis et moins chic ;-)

Photos prises par Angélique Boissière avec le Petzval 80.5 MKII. Modèle Ada Ardente.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur les photos que tu as prises avec ?

Mon amie Ada qui est modèle devait venir me retrouver sur Nantes pour poser de nouveau pour moi. C’était l’occasion de tester cet objectif de manière détendue avec quelqu’un que je connais bien et qui n’attend pas forcément de résultats. Pendant cette séance où nous nous sommes baladées le long de la côte, j’ai tantôt pris des photos avec mon Rolleiflex et mon Pentax 6x7, comme je fais d’habitude, et tantôt testé cet objectif sur d’autres poses. Ce qui est intéressant, c’est de voir que mes photos prises avec mes appareils habituels n’ont rien à voir en terme d’ambiance avec les photos prises avec cet objectif qui crée une atmosphère beaucoup plus « sombre », presque film noir. Outre l'objectif, je pense que le rendu que j'ai obtenu vient également des pellicules Kodak Tri-X que j'ai utilisées car elles étaient périmées depuis longtemps, et mon chat à un peu joué avec (griffures visibles aux scans)... Oups.

Photos prises par Angélique Boissière avec le Petzval 80.5 MKII. Modèle Ada Ardente.

Quelle est ta photo préférée que tu as prise avec l'objectif et pourquoi ?

La photo que je préfère est celle où Ada est devant des fougères, poitrine découverte avec un regard au loin. Malgré le flou sur le visage, j’aime l’ambiance qui se dégage de cette image, à la pose presque « Madone » ou « icône religieuse ». J’aime aussi l’arrière-plan noir qui donne un coté surréaliste, ce qui est assez inédit dans mes images.

Dirais-tu que le Petzval 80.5 MKII s'adapte avec ton style photographique ?

Oui, complètement. Cela me donne plein d’idées, mais seulement si une version adaptée sur un Pentax 6x7 (ou autre moyen format) sort un jour ! Le petit format, ce n’est vraiment pas fait pour moi… Je soumets l’idée… ;-)

Photos prises par Angélique Boissière avec le Petzval 80.5 MKII. Modèle Ada Ardente.

Quelques conseils à partager avec les personnes qui utiliseraient le Petzval 80.5 pour la première fois ?

Pour les personnes qui utilisent toujours les mêmes outils, c’est l’occasion de lâcher prise en oubliant la technique car cet objectif peut être imprévisible. C'est aussi très créatif.


Pour voir plus de photographies prise par Angélique Boissière, rendez-vous sur son site internet et son Instagram.

2021-12-22 #équipement #people

New Petzval 80.5 mm f/1.9 MKII SLR Art Lens

Le New Petzval 80.5 mm f/1.9 MKII Art Lens a été conçu pour les photographes et vidéastes qui utilisent les appareils reflex argentiques comme numériques. Il a un mécanisme de mise au point hélicoïdal et un diaphragme d'ouverture sans butée ainsi qu'un système d’ouverture Waterhouse. Cet objectif est disponible en montures Canon EF et Nikon F. Le New Petzval 80.5 MKII est aussi disponible en version Advanced Bokeh Control avec une bague dédiée au contrôle de bokeh.

Les articles les plus captivants