Portraits avec la LomoChrome Metropolis par Mathilde Bach

Fervente utilisatrice de la LomoChrome Purple, la photographe lilloise Mathilde Bach à expérimenté les couleurs désaturées de la LomoChrome Metropolis lors de ses derniers shootings. Découvrez les portraits vintages et délicats que cette photographe passionnée a créés avec notre pellicule 35 mm.

Photographies prises par Mathilde Bach avec la LomoChrome Metropolis 35 mm ISO 100-400. Modèles : Romain et Baptistine. Makeup artist : Solenne Lebreton.

Hello Mathilde, peux-tu te présenter à notre Communauté ?

Hello ! J’ai 23 ans, je suis étudiante en formation d’éducatrice spécialisée et passionnée de photographie !

Comment as-tu commencé la photographie ?

J’ai commencé la photographie grâce à une initiation à l’argentique quand j'avais 8 ans. Lorsque j’ai eu ce vieil appareil dans les mains, je ne savais pas à quel point la photographie changerait ma vie mais je savais que je devais me lancer dedans. J'ai harcelé mes parents des années pour avoir mon premier appareil photo. J'ai eu mon premier compact assez vite et à 15 ans j'ai eu mon premier reflex.

Nous avons vu que tu réalisais principalement des portraits, pourrais-tu nous expliquer pourquoi ?

Je vois le portrait comme un beau travail d’équipe. Je n’aime pas créer seule, j’aime beaucoup l’expression « deux cerveaux valent mieux qu’un ». Mes meilleurs projets sont toujours faits en collaboration. D'ailleurs, pour ce shooting avec Baptistine et Romain, j'étais accompagnée par une seconde photographe : Lolita. Confronter nos deux univers m'a vraiment permis d'aller plus loin dans ma démarche artistique.

Photographies prises par Mathilde Bach avec la LomoChrome Metropolis 35 mm ISO 100-400. Modèle : Léa.

Comment s’est déroulé ton shooting que tu as réalisé près de Lille devant un ancien wagon de tram « le mongy » ?

L’organisation a été très compliquée mais le shooting s’est extrêmement bien passé! Juste une petite frayeur à cause de la SNCF le matin… la routine quoi. Nous avons d’abord été chez Solenne (la maquilleuse) le matin afin de préparer nos deux modèles. Ensuite, nous sommes allés retrouver le président de l’association AMITRAM à Marquette lez Lille. C'est grâce à lui que nous avons pu réaliser ce shooting dans ce décor de fou.

Comment et depuis combien de temps connais-tu Lomography ?

Je connais Lomography depuis environ 6-7 ans. Je suis tombée sur une boutique à Londres sur Oxford Street qui vendait des appareils Lomography. J’ai acheté mon Diana F+ là-bas. La philosophie de la marque me plaisait bien. Ensuite, j’ai découvert la pellicule LomoChrome Purple grâce à un Lomography Simple Use qui m’a été offert par mes parents. Depuis ce jour j’ai toujours une LomoChrome Purple dans mes étagères.

Photographies prises par Mathilde Bach avec la LomoChrome Metropolis 35 mm ISO 100-400. Modèle : Romain Makeup artist : Solenne Lebreton.

Si tu pouvais tester l’un de nos appareils lequel choisirais-tu ?

J’aimerai beaucoup tester vos instantanés, le Lomo’Instant Square Glass me fait de l’œil depuis un moment. Ce n’est pas un appareil mais je pense que tous les fans de Lomography aimeraient un jour tester l'Objectif Petzval 85.

C’est la première fois que tu utilisais la LomoChrome Metropolis, quelles sont tes impressions ?

Étant une grosse fan de la LomoChrome Purple, j’étais très très curieuse de voir sa petite sœur arriver. Je n’ai pas été déçue ! J’ai un certain penchant pour les couleurs désaturées et les couleurs froides la plupart du temps. Le grain est présent mais très doux en extérieur, pile ce qu'il faut pour donner ce petit côté vintage. Cette pellicule a vraiment donné un style très marqué à mes photos. J’ai d'ailleurs très envie de l’emmener avec moi à Edimbourg l’année prochaine !

Quelle est ta photo favorite de ce shooting ?

J’aime beaucoup la photo de Baptistine avec le briquet. C’est aussi un moment du shoot plutôt drôle (le briquet appartient à Romain et nous lui avons vidé son essence à force de l’allumer).

Photographies prises par Mathilde Bach avec la LomoChrome Metropolis 35 mm ISO 100-400. Modèle : Baptistine. Makeup artist : Solenne Lebreton.

Quels sont les photographes qui t’inspirent le plus ?

Solenne Jakovsky, pour ses portraits en toute simplicité. Le Turk, pour son imagination débordante et son travail fait main. Studio Iconographia, pour les portraits inspirés de l’histoire de l’art .

As-tu un modèle que tu rêverais photographier ?

Comme beaucoup, j’en ai plusieurs. C’est assez drôle car je préfère en général photographier les femmes mais dans mes "rêves" de photographe je retrouve plus d’hommes. J’aimerai beaucoup photographier Eddie Redmayne qui a un charisme de fou et Freddy Carter qui est lui aussi un fan de photographie argentique. Chez les femmes, j’aime beaucoup Karen Gillan. Oui oui, je suis une grande fan des acteurs britanniques !

Un prochain projet de shooting en tête ?

J’ai un super projet qui doit se dérouler à l’Opéra de Lille en compagnie d’une sublime danseuse, Ania Bartkowski et en collaboration avec Repetto. Il devait se faire en 2020 mais je compte bien le réaliser cette année !


Merci Mathilde, nous te souhaitons que le meilleur pour la suite ! N’hésitez pas à aller la suivre sur son Instagram pour découvrir son travail.

La pellicule LomoChrome Metropolis est disponible sur la boutique en ligne.

écrit par laurine-savigny le 2021-05-20 dans #people #lomochrome-metropolis

Produits mentionnés

LomoChrome Metropolis XR 100–400

LomoChrome Metropolis XR 100–400

Ce film a une formule chimique unique, spécialement conçue dans les laboratoires Lomography, qui désature les couleurs, atténue les tons et fait ressortir les contrastes.

Les articles les plus captivants