Voyage en Indonésie avec Tom Marie et la LomoChrome Purple

1

Découvrez l'Indonésie sous un tout nouveau jour grâce à Tom Marie. Ce photographe biarrot a emmené notre pellicule LomoChrome Purple en voyage pour un résultat onirique et envoûtant !

Bonjour Tom, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Tom Marie, j’ai 30 ans et j’habite à Biarritz. Je suis moniteur de surf au Pays Basque, ce qui me laisse pas mal de temps hors saison pour voyager et faire de la photographie.

Photo par Tom Marie, réalisée avec avec la pellicule LomoChrome Purple.

Quand et comment as-tu commencé la photographie en général et l'argentique en particulier ?

Je dirais que j’ai un chemin un peu « à l’envers », même si je pense ne pas être seul dans ce cas, loin de là. J’ai commencé à prendre goût à la photographie avec les débuts d’Instagram, avec mon smartphone. Ce qui m’a amené ensuite à investir dans un bridge, puis dans un reflex de meilleure qualité. C’est clairement le numérique qui m’a amené à l’argentique. Shooter, trier, retoucher… ça me prend parfois un temps fou, pour beaucoup de ratés et un résultat pas toujours à la hauteur de mes attentes. J’ai donc investi dans un Canon AE1 et j’ai tout de suite accroché. Cela m’a forcé à réfléchir davantage à ma composition, à mes réglages, à ce que je voulais que mes photos dégagent. Devoir attendre le développement également, pour pouvoir apprécier le résultat final, apporte aussi ce petit plus à ce que l’on shoote. J’avais aussi en tête ces photos de familles, de vacances que l’on a tous chez nous de nos parents et grands-parents, et qui ont ce grain et ces couleurs si particuliers.

Photo par Tom Marie, réalisée avec avec la pellicule LomoChrome Purple.

Quelles sont tes sources d'inspiration ?

L’océan et les voyages sont mes principales sources d’inspiration. Je ne viens pas du monde de la photo, je suis un autodidacte et j’ai très peu de culture photographique. Je vis constamment à proximité de l’océan et forcément mon objectif se pose régulièrement dessus. Mes voyages, guidés en priorité par le surf et la recherche de vagues, m’amènent régulièrement dans des endroits plus incroyables les uns que les autres, avec tant de choses à photographier. J’ai aussi découvert sur Instagram une communauté incroyable de photographes et passionnés d’argentique, avec des artistes très talentueux, qu’ils soient de grands photographes reconnus ou de simples amateurs sans prétention.

Qu'est-ce qui te fait appuyer sur le déclencheur quand tu prends des photos ?

J’aime les endroits relativement déserts, avec pas ou peu de présence humaine. J’aime également ce qui est symétrique, les jeux de lignes et de courbes. Lorsque je suis dans l’eau, la surface de l’océan et ses vagues me permettent de composer avec ces différentes textures, lumières et formes.

Photo par Tom Marie, réalisée avec avec la pellicule LomoChrome Purple.

Peux-tu nous en dire plus sur ta série "Indonesian Delusions" que nous présentons aujourd'hui ?

L’Indonésie est un endroit particulier pour moi. J’y pars quasiment tous les ans depuis 10 ans maintenant, pour surfer, me ressourcer, me plonger dans cette culture si particulière, et bien évidemment photographier. En découvrant la pellicule LomoChrome Purple à travers les retours d’autres photographes, j’ai noté que les tons jaunes et verts avaient un rendu bien particulier. L’Indonésie peut être à la fois aride et luxuriante, selon les endroits et les saisons, ce qui en fait un terrain de jeu parfait pour expérimenter de nouvelles choses avec cette pellicule. Je voulais faire ressortir une vision différente de l’Indonésie, par rapport aux photos que je prends là-bas d’habitude. Je dois dire que j’ai adoré les résultats, les couleurs sont vraiment ressorties comme je les avais imaginées, ce qui donne une dimension particulière à ces clichés.

Parlons un peu technique : Quel appareil as-tu utilisé ? À quel ISO as-tu shooté la LomoChrome Purple ?

J’ai utilisé un Canon A1 et j’ai shooté à ISO 200. Pour la petite histoire, j’ai shooté ma première pellicule avant de m’apercevoir après 1 semaine de voyage et 36 poses que l’amorce ne la pellicule c’était détachée à la première photo… Erreur de débutant, qui m’a fait « perdre » ces photos mais malgré la frustration, cela m’a motivé à m’appliquer d’autant plus avec la pellicule suivante.

Photo par Tom Marie, réalisée avec avec la pellicule LomoChrome Purple.

Qu'est-ce que tu penses de la pellicule LomoChrome Purple ?

L’utilisation de ce type de pellicule apporte encore plus d’inconnu à la photo argentique. Cela peut être à la fois frustrant, lorsque les résultats attendus ne sont pas au rendez-vous, mais encore plus plaisant lorsque les photos dépassent ce que l’on s’était imaginé.

De futurs projets à partager avec nous ?

Je fais beaucoup de photographie numérique aquatique, pour shooter vagues, surfeurs et paysages depuis l’eau. J’aimerais investir dans un Nikonos pour pouvoir tester la pellicule LomoChrome Purple pour ce type de photographie !


Nous remercions Tom Marie pour avoir partagé ses photos et ses impressions avec nous. Retrouvez-le sur son compte Instagram.

La pellicule LomoChrome Purple est disponible sur notre Boutique en Ligne.

2020-12-26 #équipement #people #lieux #photographie #argentique #biarritz #indonesie #lomochrome-purple #tom-marie

LomoChrome Purple Film 100-400 35mm

La nouvelle LomoChrome Purple transformera les couleurs naturelles de vos photos en nouvelles teintes éclatantes et vous garantira des résultats photographiques stupéfiants. Donnez à vos photos le look psychédélique de la pellicule infrarouge Kodak Aerochrome et obtenez des résultats impressionnants !

Un commentaire

  1. gheinz
    gheinz ·

    Super article et très chouettes photos, avec mon film préféré !

Les articles les plus captivants