LomoTuto : Les astuces de @lalouve pour utiliser le Digitaliza avec un scanner Epson

La membre de notre Communauté, @lalouve, a récemment fait l'acquisition d'un masque de numérisation Digitaliza. Elle partage son expérience avec nous dans cet article :

La plupart des masques de numérisation vous obligent à couper les bandes de vos négatifs afin de les numériser. Le DigitaLIZA est complétement différent !
Ce masque vous permet de conserver vos pellicules en un seul morceau car vous pouvez les numérisez en les plaçant simplement dans le masque. Vous pouvez aussi numérisez les perforations, ce qui n'est pas possible avec les autres masques de numérisation.

Je voulais absolument mettre la main sur un masque de la sorte, car j'ai toujours eu des difficultés à découper mes films remplis de doubles-expositions qui se superposent en tout point. J'ai donc commandé un masque de numérisation DigitaLIZA 35 mm, que j'ai reçu rapidement par la suite.

© Lalouve

Difficultés au démarrage

Mes premières tentatives de numérisation se sont malheureusement révélées frustrantes, non pas à cause du masque, mais à cause de mon manque de connaissance. Quoique je fasse, mes résultats étaient sombres et parsemés de rayures colorées et criardes.

© Lalouve

J'ai positionné le masque dans mon scanner Epson à plusieurs endroits, mais cela ne faisait que changer la couleur des rayures apparentes. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait, le scanner fonctionnant parfaitement d'ordinaire.
Étant donné que je ne comprends pas grand chose à la technologie et aux logiciels, j'ai parcouru les pages du Magazine Lomography dans l'espoir de trouver une explication ici. Et en effet : Vous pouvez tout simplement faire confiance à cette Communauté.

© Lalouve

Conseils et Astuces de la Communauté Lomography

Grâce aux conseils de deux membres de la Communauté, j'ai été capable de comprendre en quoi j'avais échoué auparavant, et j'ai appris à utiliser le masque de numérisation.
L'un des Lomographes m'a donné une information très importante : Le scanner Epson nécessite généralement une petite section gardée vide dans la partie supérieure arrière de la zone à scanner, car autrement le logiciel détraque. Lisez l'article à ce sujet ici.

Cela expliquait donc l'origine des rayures colorées sur mes résultats.
Je n'ai pas construit de support pour positionner le masque correctement, mais j'ai inséré le DigitaLIZA de manière à ce qu'il soit plus éloigné de la bordure supérieure de la surface de numérisation, et j'ai aussi pris le soin de m'assurer que la pellicule ne touchait pas les rebords. Les aperçus suivants m'ont rendus très heureuse : aucune rayure apparente !

© Lalouve

Néanmoins, les images demeuraient relativement sombres quand je choisissais une zone particulière à numériser. Si je ne sélectionnais que la zone à l'intérieur des perforations, les couleurs étaient géniales.

© Lalouve

Mais, dès que j'incluais les perforations, tout redevenait sombre à nouveau.

© Lalouve

J'ai donc compris que cela devait être lié à la lumière passant au travers des perforations, mais je n'avais absolument aucune idée de comment y remédier. Si d'autres Lomographes sont capables d'obtenir de bons résultats, c'est qu'il doit bien exister un moyen pour le scanner de contourner cette luminosité !

© Lalouve

J'ai donc à nouveau parcouru le site de Lomography , et j'ai finalement trouvé ce dont j'avais précisément besoin.

© Lalouve

Voici le mode d'emploi parfait pour les scanners Epson concernant la numérisation de perforations : Cliquez ici pour des instructions détaillées.

Je n'ai pas encore créé de support adapté au positionnement optimal du masque, ce qui signifie que je peux rarement utilisé l'intégralité de la plage de détection du DigitaLIZA, et que je dois souvent réajuster mon scanner car je n'ai pas aligné le masque de manière parfaitement droite. Construire un support en carton serait un gain de temps et le rendrait d'ailleurs plus confortable d'utilisation. Je pense m'attaquer à cette résolution prochainement.

© Lalouve

Jamais cesser d'apprendre

Sans prendre en considération le support en carton pour le masque, j'ai tout de même une question :

Si je ne souhaite pas couper ma pellicule au court du procédé de numérisation, comment puis-je éviter que la partie du film (déjà numérisée) qui ressort au-dessus du masque ne recouvre le rebord supérieur de la plage de détection, qui doit être gardé vide afin de ne pas détraquer le scanner ?

Plier la pellicule sur les côtés et la maintenir en position quand je referme le scanner demande énormément de temps et d'entraînement, et requière que le DigitaLIZA soit placé au bas de de la surface du scanner, ce qui limite par conséquent la plage de détection.

© Lalouve

Je suis sûre qu'il doit exister des alternatives intelligentes auxquelles je n'ai pas encore pensé, n'hésitez pas à partager vos solutions :)

© Lalouve

Édit : Ma solution actuelle est de simplement insérer le film non-découpé (et donc enroulé) dans le masque de numérisation DigitaLIZA de manière à ce que la partie déjà scannée ressorte sans gêner le processus. Dans ce cas, vous ne nécessitez pas de ruban adhésif : Puisque le film est toujours enroulé, il suffit d'un stylo pour le maintenir en place. Je n'obtiens toujours pas de numérisation en intégralité avec cette technique, mais j'ai l'espoir que ce soit le cas dès que j'aurais créé un support en carton !

© Lalouve

Mille merci à Lalouve pour avoir partagé ses conseils et astuces avec nous ! Visitez sa LomoHome ou son compte Instagram et n'hésitez pas à aimer son contenu !

Retrouvez nos Masques de Numérisation DigitaLIZA sur notre Boutique en Ligne.

écrit par lalouve le 2020-10-01 dans #people #tutoriels #scan #scanner #digitaliza #pellicule #numerisation #espon

Les articles les plus captivants