Vertige Noir & Blanc avec Andrea Mejía et la Potsdam Kino

Andrea Mejía aussi connue sous le nom de Andchinaski est une photographe équatorienne qui vit à Paris. Ses photographies sont habituellement baignées de couleurs vives et éclatantes et prises avec des pellicules avec des ISO élevés mais elle a essayé la Potsdam B&W 100 35 mm Potsdam Kino et les résultats sont remarquables ! Avec sa modèle Luisa Teixeira, la photographe nous entraine là où les rêves rencontrent les cauchemars dans un superbe vertige monochrome !

Photo prise par Andrea Mejía avec la Potsdam Kino 35 mm film.

Hello et bienvenue sur le magazine Lomography ! Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Hello, je m'appelle Andrea Mejía, je suis une photographe équatorienne et argentique. Je vis à Paris. On me connait aussi sous le nom de Andchinaski.

Quelles sont tes sources d'inspiration ?

Je trouve l'inspiration dans beaucoup de choses comme les lieux, les personnes, les moments. Je suis aussi une grande passionnée de cinéma et de musique. Mais c'est surtout mes pensées, mes souvenirs, les fragments de mes rêves et de mes cauchemars, les sentiments, l'obscurité et la lumière qui m'inspirent.

Photos prises par Andrea Mejía avec la Potsdam Kino 35 mm film.

Pourquoi est-ce que tu prends des photos argentiques à l'ère du numérique ?

Je suis complétement tombée amoureuse de la photographie argentique, j'ai le sentiment que cela donne quelque chose d'unique à chaque photo que je prends et le fait d'avoir toutes ces différentes pellicules avec toutes des caractéristiques magnifiques est vraiment quelque chose de passionnant.

Peux-tu nous parler de ton approche de la photographie en noir et blanc en général ?

Et bien, mon travail est presque entièrement en couleur, j'utilise des gélatines aux couleurs fortes et des vêtements qui sont en accord avec les endroits sombres dans lesquels je prends des photos. Cependant, je trouve que les atmosphères et ambiances de la photo Noir & Blanc sont très délicates et évocatrices, c'est un autre genre de beauté charbonneuse avec des notes argents.

Photo prise par Andrea Mejía avec la Potsdam Kino 35 mm film.

Pourrais-tu nous en dire plus sur les photographies que tu as prises avec notre pellicule Potsdam Kino ?

J'ai vraiment apprécié prendre des photos avec la pellicule Potsdam Kino, c'était très intéressant. Je n'ai pas l'habitude de prendre des photos avec des pellicules avec des bas ISO donc j'ai essayé de prendre des photos en intérieur avec une lumière directe sur mon sujet.
J'ai travaillé avec l'une de mes modèles favoris à Paris qui s'appelle Luisa Teixeira et nous avons fait quelques photos dans mon appartement. J'ai aussi pris des photos backstage d'un shooting photo et quelques photos de rue.

Quel appareil, objectif, filtres ou autre accessoire as-tu utilisé pour tester la Potsdam Kino 35 mm film ?

J'ai utilisé un objectif Minolta MD 50mm f/1.4 49mm. C'était vraiment une super expérience, le grain fin et le contraste subtil de cette pellicule donne un superbe style cinématographique aux photos aussi bien en lumière du jour que dans un studio.

Quels sont tes projets à venir ?

Je travaille parfois comme assistante lumière mais récemment j'ai travaillé comme directrice artistique sur quelques shootings photo, c'est une nouvelle passion. Pour le prochain mois, j'ai prévu des shootings pour mon projet en moyen format. C'est tout pour le moment.

Photos prises par Andrea Mejía avec la Potsdam Kino 35 mm film.

Vous pouvez suivre Andrea sur Behance et Instagram.

Vous pouvez aussi consulter le guide de la Potsdam Kino ici. La Potsdam Kino est disponible en 35 mm et 120 sur le Lomography Online Shop.

écrit par florinegarcin le 2020-02-05 dans #équipement #people #potsdam-kino #andrea-n-mejia

Produits mentionnés

Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm

Lomography Potsdam Kino B&W 35 mm

Saisissez les moments les plus éphémères de la vie avec le charme Noir & Blanc de ce film ciné poétique.

Les articles les plus captivants