Portraits intimistes au Daguerreotype Achromat 2.9/64 par Ludinosaure

La photographe Ludinosaure a testé notre objectif Daguerreotype Achromat 2.9/64 avec notre pellicule Lomography Color Negative 100, et elle vous dévoile ses photos. Elle a choisi de réaliser deux séries différentes sur la perception de la place de l'Homme dans la société. On vous laisse découvrir ses clichés évocateurs.


Photos par Ludinosaure avec le Daguerreotype Achromat 2.9/64 et la Lomography Color Negative 100. Modèles : Swan et Angela.

Bonjour Ludinosaure, peux-tu te présenter à la communauté ?

Bonjour, je m’appelle Ludivine, je suis étudiante en Master Arts Plastiques (spécialisé dans l’image) et je suis photographe. Dans mon travail, je réalise deux choses distinctes : les shootings photos (du portrait habillé, du nu, du sous-vêtement, etc) puis des projets à visée documentaire. Notamment, sur l’immigration, sur le harcèlement de rue, sur le cancer, le handicap, etc. Je témoigne de faits d’actualité soit par des mises en scène pour lesquelles je réalise des photos avec un cadre et avec des modèles prédéfinis, soit par des photographies prises sans mises en scène, c’est-à-dire directement prises sur le terrain.

Depuis quand fais-tu de la photographie argentique ? Pourquoi aimes-tu ça ?

J’expérimente la photographie argentique depuis plus de cinq ans maintenant, qu’il s’agisse du développement ou du tirage. Je photographie en argentique, ce qui m’oblige à une plus grande réflexion à la prise de vue : je me force donc à mieux composer mes images.
Contrairement au numérique, on ne peut faire que très peu d’images avec une seule pellicule, alors il faut faire attention. Il y a aussi des aspects esthétiques qui m’intéressent comme le grain, qui rajoute un charme et un fort caractère à l’image.

Photos par Ludinosaure avec le Daguerreotype Achromat 2.9/64 et la Lomography Color Negative 100. Modèles : Swan et Angela.

Tu sembles aimer faire du portrait plus que le reste, qu’est-ce que tu apprécies en particulier ?

J’aime travailler le portrait mais cela ne représente qu’une part de ma pratique ; je réalise aussi du nu et des projets documentaires. Dans mes travaux, je me centre sur l’humain que ce soit dans les shootings ou dans mes projets documentaires (l’Homme dans la société), c’est cette notion qui fait le lien entre toutes mes pratiques photographiques.

Où trouves-tu généralement ton inspiration ?

Beaucoup de photographes classiques ou contemporains m’inspirent dans mon travail, notamment Raymond Depardon, Walker Evans, Nan Goldin, Valérie Jouve, etc, de nombreux travaux tout aussi variés ! Je m’inspire aussi d’autres formes d’arts.

Tu as testé notre objectif artistique Daguerreotype Achromat 2.9/64, comment l’as-tu trouvé ?

J’ai utilisé votre objectif et je le trouve très intéressant. Cet objectif demande une approche technique différente des objectifs classiques (pour le diaphragme par exemple), et sa douceur caractéristique me plaît beaucoup.

Photos par Ludinosaure avec le Daguerreotype Achromat 2.9/64 et la Lomography Color Negative 100. Modèles : Swan et Angela.

Parle-nous un peu des séries que tu as réalisé avec, quelle histoire veux-tu raconter avec ces photos ?

J’ai réalisé deux shootings différents : un en extérieur avec un modèle, Swan, qui est maquillé et féminisé par ses vêtements, et un en studio et en sous-vêtement avec une
femme, Angela. Ces deux séries sont représentatives de ce que j’aime faire : montrer l’Homme dans la société, Swan assume entièrement, par exemple, sa part de féminité et casse les codes et les critères de beauté auxquels sont soumises les femmes.

Qu’est-ce que le Daguerreotype Achromat 2.9/64 t’a permis de faire de différent ?

L’objectif m’a permis d’aborder différemment la question de la mise au point et de la netteté, pour profiter pleinement de son rendu doux, j’ai choisi de travailler souvent à pleine ouverture, donnant aux photos un aspect légèrement flou, notamment sur les bords, qui apporte une vraie dynamique à la photo que je ne connaissais pas auparavant. Ce rendu d’une extrême douceur donne pour moi un caractère fort à l’objectif et en fait son intérêt premier.

Photos par Ludinosaure avec le Daguerreotype Achromat 2.9/64 et la Lomography Color Negative 100. Modèles : Swan et Angela.

Quelle est ta photo préférée que tu as réalisé avec l’objectif ?

La photographie que j’aime le plus fait partie de la série avec Angela. Angela est de dos, tête baissée, on y voit un drap rouge et une tache sur son dos. Cette photographie m’inspire des tableaux classiques. Elle raconte beaucoup de choses sur l’intimité et le rapport au corps !

Photo par Ludinosaure avec le Daguerreotype Achromat 2.9/64 et la Lomography Color Negative 100. Modèle : Angela.

Des projets à venir dont tu voudrais nous parler ?

Je travaille actuellement sur un projet de fiction avec mon copain, Simon Fontaine. Nous travaillons sur le scénario mais nous ne pouvons pas en dire plus. Pour ce qui est des shootings photos j’aimerais en réaliser de plus importants, avec une équipe de maquilleurs, de stylistes et de techniciens.


Vous pouvez retrouver tout l'univers de Ludinosaure sur son Instagram, n'hésitez pas à la suivre pour être au courant de ses futurs projets !

écrit par Anna Carestia le 2019-07-10 dans #équipement #people #portrait #dreamy #daguerreotype-achromat-2-9-64

Daguerreotype Achromat 2.9/64 Art Lens

Le Daguerreotype Achromat 2.9/64 Art Lens est disponible en monture Canon EF, ou Nikon F, ou Pentax K (argentique & numérique), et avec d'autres modèles grâce à des adaptateurs !

Les articles les plus captivants