New Petzval 55 mm f/1.7 MKII Bokeh Control : Premières impressions de Louis Dazy

1

Louis Dazy a commencé la photographie en 2014, l'argentique lui a permis de sortir de la monotonie quotidienne et de s'exprimer. Il aime tester de nouvelles choses, et aujourd'hui on le retrouve pour une série avec notre New Petzval 55 mm f/1.7 MKII Bokeh Control. Laissez-vous guider au fil de la nuit avec des photos aussi bluffantes que magnifiques !


Photo prise par Louis Dazy avec le New Petzval 55 mm f/1.7

Bonjour Louis, c’est avec plaisir qu’on te retrouve pour une série avec notre New Petzval 55 mm f/1.7, comment vas-tu depuis la dernière fois ?

Salut ! Plaisir partagé évidemment, tout va bien, je suis rentré à Paris définitivement depuis quelques mois et c’est plutôt cool !

Peux-tu nous expliquer pourquoi tu aimes la photographie ?

J’aime immortaliser des instants de ma vie, avoir des souvenirs pour plus tard, ça me permet également d’avoir un exutoire créatif où je suis capable de faire ce que je veux sans me poser de questions.

Photos prises par Louis Dazy avec le New Petzval 55 mm f/1.7.

Pourquoi as-tu une préférence pour la nuit ? Est-ce que c’est les lumières qui t’inspirent en particulier ?

La nuit c’est calme, il y a moins de monde, on est libre d’explorer comme on veut, c’est aussi plus joli, il y a plus de nuances avec les lumières de la ville, j’ai toujours eu un rapport étrange avec la nuit. Quand j’étais gamin j’avais peur du noir et tous les bruits qui remontaient depuis la rue me faisaient imaginer toutes sortes de scénarios différents, je me faisais peur tout seul en gros mais j’adorais ça, mon imagination était toujours beaucoup plus active dès le coucher du soleil.

Tu shootes principalement en argentique, qu’est ce que tu as ressenti en faisant du numérique ?

C’est sympa, à vrai dire je me suis bien amusé à shooter un peu tout et n’importe quoi étant donné que je suis pas limité par le nombre de frame par pellicules, donc j’ai shooté sans vraiment faire attention la plupart du temps, j’ai le déclencheur beaucoup plus facile en numérique ! La sensation est vraiment pas la même mais c’était fun, j’en faisais déjà de temps en temps, principalement lorsque j’ai des commandes, ça me permet d’avoir une marge d’erreur moins limitée qu’avec l’argentique. Il n’y en a pas un qui soit meilleur que l’autre, ça dépend simplement de ce qu’on préfère.

Photos prises par Louis Dazy avec le New Petzval 55 mm f/1.7 MKII Bokeh Control.

Tu avais déjà testé le Petzval 58 Bokeh Control, tu connaissais donc un peu le style qu’on pouvait obtenir avec. Qu’as-tu pensé de cette version pour appareils hybrides ?

J’ai adoré, la finition de l’objectif est vraiment belle, les bagues sont très précises, et le rendu visuel est comme d’habitude très cool comme vous pouvez le voir sur les photos que j’ai prises avec. J’ai vraiment adoré m’en servir pendant ces 10 jours, le contrôle du bokeh est vraiment top, ça m’avait manqué de l’utiliser, il est très pratique.

Qu’est ce que le New Petzval 55 mm f/1.7 MKII Bokeh Control t’as permis de faire de différent ?

Principalement de travailler la texture des bokeh, de pouvoir voir en temps réel le rendu de l’arrière plan de mes sujets, aussi de pouvoir ouvrir à 1.7 ce qui est vraiment pratique pour shooter de nuit.

Photo prise par Louis Dazy avec le New Petzval 55 mm f/1.7

Aurais-tu des conseils à donner pour les photographes qui souhaitent faire du portrait avec le New Petzval 55 mm f/1.7 ?

Simplement d’utiliser l’objectif et de le découvrir en prenant son temps, c’est vraiment l’idéal pour faire du portrait et ceux qui en font déjà sauront instinctivement l’utiliser.


Visitez le site de Louis, sa LomoHome, son Facebook ou encore son Instagram pour un plus grand aperçu de son travail.

2019-05-28 #équipement #news #people #bokeh #artlens #petzval-55

Un commentaire

  1. popoti
    popoti ·

    Peut-on l'adapter sur un hybride fujifilm ou un canon plein format via une bague ?

Les articles les plus captivants