Elena Majecki photographie le groupe de rap Columbine

Elena Majecki est une jeune photographe qui a déjà plein de projets à son actif. Elle a notamment documenté une nuit d'affichage pour le collectif belge Laisse les filles tranquilles ainsi qu'un concert de Lomepal à Bruxelles.

Le 11 avril dernier elle était au Zénith de Paris, où le groupe Columbine donnait un concert. Elle a passé la journée avec eux et nous partage ses photos, des coulisses à la scène.

Avec trois albums qui ont déjà connu le succès, ce groupe composé de 8 Rennais vient secouer les codes du Rap. Columbine c'est une production «fait maison», une créativité sans limite et beaucoup d'énergie à revendre.

La photographe Elena Majecki a eu l'opportunité de les prendre en photo, et elle nous raconte son expérience.


Photos prises par Elena Majecki avec la pellicule Lomography Color Negative 800 et avec la pellicule B&W 400 35 mm Berlin Kino.

Comment as-tu commencé la photographie ?

Comme beaucoup, un membre de ma famille m'a donné son appareil argentique. J'ai rapidement aimé le fait de pouvoir choisir le moment exact que tu veux capturer et de ne pas avoir les photos en instantané. J'ai enchaîné plus tard avec le numérique en concert mais je suis vite revenue à l'argentique. Au final maintenant je ne shoot presque plus au numérique.

Quel est ton sujet préféré à prendre en photo ?

Les gens. On m'a dit que c’était très révélateur de ma personne mais c'est ce qui me touche le plus et m'intrigue le plus aussi. Je parle de mon entourage et des gens avec qui je travaille comme de belles personnes, alors avec mon appareil j'essaye de montrer ça au monde en captant le petit moment qui les rend un peu plus spéciaux à mes yeux.

Photos prises par Elena Majecki avec la pellicule Lomography Color Negative 800.

Tu as suivi le groupe de rap Columbine pour les prendre en photo, que peux-tu nous dire de cette expérience ?

Ce n'est pas la première fois que je shootais le groupe mais c’était clairement la plus importante. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'adore travailler autour de ce groupe, je me sens toujours très créative et inspirée autour d'eux, et comme cela fait plusieurs fois qu'on se croise maintenant, on est à l'aise les uns avec les autres et ça se passe toujours bien. Et cette fois, travailler avec Lomography ce jour là m'a permis d'encore plus pousser mon processus artistique en ne me mettant aucune barrière et en shootant vraiment tout ce que je voulais.

Photos prises par Elena Majecki avec la pellicule Lomography Color Negative 800 et avec la pellicule B&W 400 35 mm Berlin Kino.

Tu as photographié avec notre pellicule Lomography Color Negative 800 et notre toute nouvelle pellicule B&W 400 35 mm Berlin Kino. Quelles ont été tes premières impressions avec la pellicule Berlin Kino ?

J'ai été agréablement surprise du résultat. La pellicule comporte déjà beaucoup de grain de base mais je l'ai trouvé incroyable pour les portraits. La photo de Chaman qui boit son whisky est pour moi l'un des plus beaux portraits que j'ai pris, la Berlin Kino équilibre bien les nuances de gris.

Photos prises par Elena Majecki avec la pellicule B&W 400 35 mm Berlin Kino.

Qu’as tu voulu raconter avec ta série de photos ?

Je voulais montrer l'envers du décor, donner un côté plus humain au groupe. Même si le groupe est présent sur les réseaux et est proche de ses fans je trouve qu'en général quand tu es très fan d'un groupe ou que tu les vois seulement pour un concert aussi important que celui-ci, tu as tendance à oublié le côté humain derrière tout ca. Il y a tout un monde avant et après les concerts. Après évidemment dans des moments comme ça, mon travail c'est de rendre beau les instants plus random du groupe, j'essaye toujours de garder un côté humain et vrai, mais qui va quand même faire rêver les personnes qui vont voir les photos par la suite.

Qu’est ce que tu apprécie avec les pellicules Lomography ?

Ça fait maintenant plus d'un an que je shoot avec Lomography tellement les couleurs rendent bien. Pour moi les Lomography 800 et 400 sont grave sous-côtées. J'ai jamais eu d'aussi bons résultats au niveau des lumières en concert qu'avec ces pellicules, autant dans les grandes salles que dans les petites. En plus comme elles sont abordables je me retiens moins lors de la prise de vue et je n'hésite pas à shooter plusieurs pellicules si c’est nécessaire.

Photos prises par Elena Majecki avec la pellicule Lomography Color Negative 800.

Si tu n’avais pas été photographe tu aurais été … ?

J'ai toujours voulu travailler dans l'industrie de la musique, probablement dans la com vu que c'est ce que j'ai étudié. Après j'aurais toujours continué la photo sur le côté pour le plaisir.

Qu’est ce qui pour toi a le plus de charme, couleur ou noir & blanc ?

Ça dépend de ce que je veux transmettre et de mon mood. J'adore le côté intemporel du noir et blanc, même pour photographier des choses aussi bêtes que les soirées. Après les couleurs font transmettre des émotions différentes et plus optimistes aussi je trouve.

Photos prises par Elena Majecki avec la pellicule Lomography Color Negative 800 et avec la pellicule B&W 400 35 mm Berlin Kino.

Un dernier mot pour la fin ?

J'ai passé un an à faire un magazine qui traite de la relation entre les fans et un groupe. C'est un focus sur Columbine et leurs fans mais destiné à n'importe qui ayant déjà été fan d'un groupe ou qui aime les belles images. Et bien évidemment toutes les photos argentiques ont été prises avec les pellicules Lomography ! Vous pouvez retouver le magazine ici.


Suivez le travail d'Elena Majecki sur son Instagram et son magazine. Suivez également les aventures musicales du groupe Columbine sur leur Instagram.

2019-05-19 #culture #news #people

Produits mentionnés

Lomography Berlin Kino 400 ISO

Lomography Berlin Kino 400 ISO

Capturez la magie des moments les plus fugaces de la vie avec le charme du noir et blanc grâce à ce film ciné !

Les articles les plus captivants