Rencontre avec Valmont Achalme - Souvenirs du festival photo InCadaqués capturés avec le Simple Use Film Camera

InCadaqués est un Festival International de Photographie qui se déroule à Cadaqués, au cœur du Parc naturel du Cap de Creus en Catalogne.

Dans cet entretien, Valmont Achalme, natif de Cadaquès et créateur du festival, nous offre un aperçu des coulisses de la seconde édition du festival qui s'est déroulée en Septembre 2018 avec des clichés pris avec le Simple Use Film Camera.

Découvrez sans plus attendre le déroulement du festival et son histoire !


Photos prises au Festival InCadaqués avec le Simple Use Film Camera et la pellicule Lomoraphy Lady Grey 400 ISO 35mm.

Bonjour Valmont. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis Valmont Achalme, créateur de la caméra Lumigraphe et du Festival International de Photo de Cadaqués.
J’ai grandi à Cadaqués en Espagne au bord de la Méditerrannée, où j’y ai passé la plupart de mon enfance. Je suis un passionné de photographie et plus particulièrement des techniques photographiques, ou comment chaque photographe s’approprie un procédé au service de son oeuvre. J’aime la chimie, la lumière, les optiques. J’ai toujours trouvé que créer des images était comme de la magie. Mon autre passion est le village de Cadaqués, il est pour moi un espace de création perpétuel, un lieu de liberté où tout semble possible. Je pense que ce sentiment vient d’un souvenir d’enfance où lors d’un après-midi ensolleillé, Salvador Dalí qui habitait alors Cadaqués, offrit aux enfants du village une statue de lui en chocolat grandeur nature. Elle fut dévorée en quelques minutes. Depuis ce jour où me fut offert un morceau de Dalí, le village s’est inscrit en moi comme un terrain de jeu incroyable où toutes les fantaisies sont encouragées.

Pourquoi avoir choisi la ville de Cadaqués pour y installer votre festival de photo ?

Ce village est idéal pour un festival de photo pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour la lumière exceptionnelle de la fin septembre. Cadaqués est aussi parfait par sa taille et son emplacement. Un petit village au bord de l’eau, situé au coeur du parc national du Cap de Creus, là où les Pyrénées tombent dans la mer. Le village est comme un écrin protégé par les montagnes, face à la mer. Les visiteurs peuvent découvrir toutes les expositions à pied au milieu du magnifique décor qu’offrent le village et ses alentours. De plus, Cadaqués jouit d’une réputation artistique très forte, Salvador Dalí bien sûr, mais aussi grâce à de nombreux artistes qui y ont séjourné : Man Ray, Marcel Duchamps, Pablo Picasso, Luis Buñuel, David Hockney, cela attire aussi la curiosité de nos invités et festivaliers.

Comment vous organisez-vous pour la direction artistique ? Faites-vous appel à des commissaires invités ?

Pour le moment nous ne faisons pas appel à des commissaires, nous choisissons nous-mêmes les photographes exposants. L’équipe est composée de 7 personnes en qui j’ai pleine confiance. Nous sommes un jeune festival et nous nous laissons encore le temps de construire une identité forte avant de faire appel à un point de vue extérieur. Nous invitons les photographes à faire de InCadaqués un lieu d’inspiration et nous encourageons l’expression artistique avec une touche de surréalisme qu’offre si bien Cadaqués.

Quelle place est accordée à la photographie argentique au festival InCadaqués?

Nous accordons beaucoup de place à la photographie argentique et une attention particulière est portée aux techniques historiques et procédés anciens. Ce n’est pas une thématique mais nous aimons chercher et découvrir différentes écritures, proposer des dispositifs d’exposition innovants pour présenter et mettre en valeur l’objet photographique. J’ai découvert la photographie par l’argentique et il est important pour moi qu’elle soit bien représentée au festival.

Photos prises au Festival InCadaqués avec le Simple Use Film Camera et la pellicule Lomoraphy Lady Grey 400 ISO 35mm.

Avez-vous envie de partager avec nous l'un de vos coups de cœur dans la programmation 2018 ?

Notre coup de cœur de l’année dernière a été, et de manière unanime, le gagnant de notre concours photo : Dominic Turner, photographe irlandais, tireur de formation. Il nous a ébloui avec ses 12 grands tirages sur papier japonais, un travail magnifique, une belle série très émouvante. C’est pour cela que je suis heureux d’avoir mis en place ce concours. Cela nous permet de découvrir des talents hors du circuit habituel des festivals et des foires.

Parlez-nous justement de l'Open Call que vous organisez chaque année. Pourquoi cette volonté de proposer un concours ouvert à tous ?

Nous venons tout juste de lancer notre deuxième Open Call. L’année dernière, nous avons été surpris par le succès du concours et surtout émerveillé par tous les talents que nous avons reçus du monde entier. L’enthousiasme des photographes participants nous a beaucoup touché. L’Open Call permet de découvrir des artistes et rentrer en contact avec eux, où qu’ils soient. La volonté de proposer un concours ouvert à tous s’inscrit dans ce désir de découvrir de nouveaux talents, des talents cachés, des talents qui n’auraient peut-être pas osé proposer leurs travaux au festival si ce concours n’existait pas. Pour le moment, nous ne pouvons malheureusement pas sélectionner plus de 15 gagnants par concours mais nous réfléchissons pour l’avenir à ouvrir d’autres espaces d’exposition, à Cadaqués ou ailleurs.

Une anecdote ou un moment du festival à partager avec nous ?

Lors de l’édition 2017, le photographe Éric Marais a installé 5 stenopés à l’intérieur de l’Eglise Santa Maria de Cadaqués. Le projet était de capturer des images pendant un an et d’ouvrir les boîtes lors de l’édition 2018. L’histoire a fait son chemin dans le village et le jour de l’ouverture des boîtes l’année suivante dans l’Eglise, tout le village s’était réuni, les enfants, les dames, les personnes âgés, tous attirés par une curiosité exacerbée par l'attente, une excitation tangible devant l’espérance de ce qu’allait dévoiler l’ouverture de ces sténopés. Comme si tous espéraient y trouver du mystique, une révélation fantastique ou surnaturelle. L’observation ce cette situation me fit penser à la relation qu’entretenait les spectateurs au début de la photographie avec l’apparition de l’image, ou la fantasmagorie qui accompagne la découverte d’une photo. Je me suis donc dit à ce moment là que la photographie avait beaucoup d’avenir et de pouvoir, celui de créer le désir et attiser la curiosité.

Si vous deviez décrire le festival en 3 mots, quels seraient-ils ?

Création / Découverte / Partage

Photos prises au Festival InCadaqués avec le Simple Use Film Camera et la pellicule Lomoraphy Lady Grey 400 ISO 35mm.

Enfin, des nouveautés sont-elles prévues pour l'édition 2019 d'InCadaqués ?

Les nouveautés sont les résidences de photographes pour cette année 2019. Le premier, Yusuf Sevinçli, talentueux photographe d’Istanbul est venu au mois de Janvier pour commencer son travail à Cadaqués. Ses photographies seront exposés fin septembre au festival. Il est aussi prévu que Koutney Roy, photographe d’origine canadienne, nous rejoigne bientôt pour venir réaliser ses photos à Cadaqués.
Nous travaillons également sur un projet intitulé « Ubiquité », le projet est de convier 20 à 30 photographes à venir prendre une photo en simultané depuis plusieurs points de vue de Cadaqués. Toutes les photos seront liées entre elles par des éléments dans chaque image qui les relieront les unes aux autres. Le résultat créera une exposition collective qui fera vivre au spectateur ce fameux rêve d’ubiquité.
Comme autre nouveauté, et pour accompagner les expositions sous-marines en front de mer, nous mettrons en place une exposition sur les voiles des barques catalanes, comme un défilé de photos sur la baie.

Nous ne pouvons bien sûr pas tout dévoiler, l’édition 2019 sera comme chaque année une nouvelle histoire pleine de surprises. Notre but est aussi d’être toujours en quête de nouvelles idées pour que chaque personne qui vient au festival InCadaqués reparte heureux et avec l’envie de revenir l’année suivante.


Pour en savoir plus sur le Festival InCadaquès et suivre toute son actualité, rendez-vous sur www.incadaques.com, sur Facebook et sur Instagram.
Pour participer au concours Open Call 2019, rendez-vous sur cette page.

écrit par florinegarcin le 2019-02-17 dans #people #people #photography-festival #simple-use-camera #incadaques #in-cadaques

Simple Use Film Camera Black and White

Devenez les pros du noir et blanc avec cette version de l’appareil Lomography Simple Use Film Camera ! Il est pré-chargé avec une pellicule Lomography Lady Grey ISO 400 afin de vous faire plonger instantanément dans un monde argentique créatif. Cet appareil jetable compact vous permettra de créer des photos au charme mystérieux, relevé par un grain fin et des tons monochromatiques riches à chaque déclenchement.

Les articles les plus captivants