Lomo'Instant Remix : Douglas Cavanna

Dans le cadre de l'exposition LOMO’INSTANT REMIX au Lomography Gallery Store de Paris, nous avons demandé à six artistes de personnaliser l'appareil. Douglas Cavanna, illustrateur et musicien, nous présente un appareil digne du meilleur cabaret. Voici un interview qui retrace les parcours de notre artiste, et présente les photos instantanées qu'il a pu prendre lors d'un récent voyage !

Hello, parle-nous un peu de toi et de ton parcours !

J’ai commencé à dessiner très tôt. Mon père est styliste pour une marque d’outdoor et pendant toute mon enfance il avait son bureau dans un petit studio au bout du jardin de
notre maison. Dès que je pouvais, je venais squatter un coin de son bureau pour dessiner plein de petits monstres avec ses stylos que je lui prenaient en douce. J’essayais de les habiller avec les vêtements que dessinais mon père. C’est là qu’est née ma passion de créer tout un tas de personnages un peu cartoonesques et faussement naïfs. Je n’ai jamais fait d’études d’arts.

Tu prends aussi des photos ?

Pour être honnête, je ne suis pas super doué en photo, même si j’adore me prêter à l’exercice. Ma copine fait beaucoup de photo et est très talentueuse dans ce domaine donc
elle essaye de m’apprendre quelques techniques de temps en temps. Lomography m’a récemment prêté un appareil Lomo'Instant Wide pour prendre quelques photos et je commence à y prendre goût. J’essaye de plus en plus de mêler mes dessins avec des photos. C’est en train de devenir mon nouveau terrain de jeu.

Quelles sont tes influences ?

Mes influences viennent d’un peu partout. Ca peut venir de dessins animés, de films, d’expos que je visite etc. Il y a quelques artistes que j’adore comme Andy Rememter, Steven Harrington, Jeremyville ou encore Kyle Platt.

Peux-tu nous parler de la customisation que tu as faite et des matériaux utilisés ?

Pour cette customisation, je suis un peu sorti de mon style « doodle » habituel et je suis plus parti vers quelque chose d’abstrait. J’ai voulu faire un assemblage de molecules, de patterns, de formes qui se croisent et s’entremêlent pour créer une sorte de micro organisme. Le tout a été entièrement dessiné aux Poscas.

Que fais-tu en cas de panne d’inspiration ?

Quand je bloque vraiment et que je n’arrive plus à sortir quoi que ce soit, la plupart du temps de vais me balader un peu au hasard dans Paris avec du bon son dans les oreilles.
C’est ma technique la plus efficace jusqu’à présent. Ça aère la tête à fond et en général je reviens toujours avec des idées toutes fraîches.

Des projets à venir ?

En ce moment, je réalise des illustrations pour un bouquin de cuisine que va sortir un ami à moi. Je fais également de la musique à l’image et je suis en train de préparer une bande originale d’un film qui parle de combats de chien. C’est un projet super excitant et je m’éclate vraiment à mettre tout ça en musique.

Pour découvrir le travail de Douglas, vous pouvez vous rendre sur son site ou son profil instagram.

--

L'appareil customisé par Douglas sera visible pendant l'exposition LOMO'INSTANT REMIX.
Vernissage le 12 Avril à partir de 19h jusqu'à 21h30 au Lomography Gallery Store Paris, 17 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie.
L'exposition aura lieu jusqu'au 13 Mai donc vous avez un mois entier pour venir nous rendre visite.
Nous sommes ouverts du Mardi au Samedi de 11h30 - 19h30 et les Lundis et Dimanches de 14h00 - 19h30.
Pour plus d'infos, rendez-vous sur Facebook.

2018-04-07

LomoChrome Metropolis est le premier film négatif couleur créé depuis plus de 5 ans. Suite au succès des désormais iconiques LomoChrome Purple et LomoChrome Turquoise, cette nouvelle émulsion sera disponible en 35 mm, 110, 120 et 16 mm. Ce tout nouveau film donnera à vos chefs-d’œuvre des couleurs feutrées, des contrastes pop et des tons désaturés. Cette pellicule sombre et grunge ne ressemble rien de ce que vous avez pu voir auparavant. Soutenez-nous sur Kickstarter et entrez dans une nouvelle ère de la photographie argentique avec nous !

Les articles les plus captivants