Lomo'Instant Square : Rencontre avec Camille Vivier

Camille Vivier est une photographe française représentée par Iconoclast image et la Galerie Für Moderne Fotografie de Berlin. En 1997, elle remporte le prix de photographie du 12ème Festival International de Mode et de Photographie de Hyères et en 2002 la bourse de la Villa Médicis. En 2016, elle retourne à la ville Noailles à Hyères pour une commande photographique et développe un travail photographique autour de l'adolescence pendant sa résidence : "Les Hyèroglyphes, Îles d’Or". Camille Vivier pratique aussi bien la photographie numérique, que la photographie argentique et instantanée. Elle développe une recherche personnelle qu'elle allie à son travail de commande pour la mode. Elle collabore régulièrement avec des magazines comme I-D, Dazed & Confused, Another.

Dans l'univers de Camille Vivier, poésie et fétichisme s'entrelacent au rock et à la new wave. Autant que dans ses photos pour la mode que dans son travail personnel, Camille Vivier met en tension le corporel et la sculptural. Nous lui avons confié notre tout nouvel appareil instantané, le Lomo'Instant Square, avec lequel elle a continué d'explorer ses thèmes de prédilections. Inspirée par le surréalisme et le rétro, Camille a photographié ses jambes en surimpression : elle se démultiplie sur les photographies, une métamorphose qui n'est pas sans rappeler La Poupée de Hans Bellmer. Pendant ses expérimentations avec le Lomo'Instant Square, Camille Vivier semble également avoir retrouvé un Paris d'un autre temps dans lequel flippers, manèges et urbanisme du XIXème arrondissement s'entrecroisent. Nous avons discuté de cette série et du Lomo'Instant Square avec Camille...

Bonjour Camille, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Je suis photographe et j'habite à Paris, je partage mon temps entre mon travail personnel et la mode.

Comment as-tu commencé la photographie, quelle place occupe-t-elle dans ta vie aujourd’hui ?

J'ai commencé à la fin du lycée, lorsque je faisais des études artistiques, puis après un stage au magazine Purple (à la fin des années 90) la photo s'est imposée comme le medium le plus direct et sensible, le plus adéquat. La photographie est toute ma vie, autant comme pratique artistique que comme trace au quotidien, j'aime vraiment les images et j'ai besoin d'en faire.

Quelles sont tes sources d'inspiration ?

Le travail de photographes que j'aime, la peinture, les films et la sculpture et de plus en plus l'architecture.
Mais plus particulièrement, les gens que j'ai envie de photographier car je les trouve inspirants, singuliers, les lieux auxquels je trouve une certaine poésie, les univers où plantent à la fois une inquiétante étrangeté et une forme de beauté impalpable, la magie, la musique, les objets, les femmes, l'érotisme.

Peux-tu nous parler des photos que tu as prises avec le Lomo'Instant Square ?

Je suis partie sur plusieurs pistes car il fallait que je me familiarise avec l'appareil et que je me l'approprie un peu, du coup j'ai essayé de travailler par série et de façon expérimentale, d'abord en photographiant des bougies qui est une série sur laquelle je travaille depuis longtemps (ce sont des bougies vaudou), mais en faisant des doubles expos, en les associant entre elles pour accentuer leur côté ésotérique mais avec une certaine naïveté, quelque chose d'un peu primitif.

J'ai ensuite photographié de vieux flippers, comme des tableaux pop qui fonctionnent bien je trouve avec le format carré du Lomo'Instant Square puis j'ai photographié de façon un peu obsessionnelle mes pieds et mes jambes, ce qui donne un caractère un peu fétichiste aux images tout en empruntant à une certaine forme de photographie publicitaire un peu rétro, en utilisant la multi-exposition je me suis amusée à démultiplier mes membres comme dans un rêve surréaliste et légèrement pervers. Puis j'ai essayé de photographier des bâtiments près de chez moi mais l'utilisation en extérieur s'est avérée plus compliquée.

Qu'est-ce qui te plait dans la photographie instantanée ?

C'est magique !

Parles nous de tes premières impressions au sujet de Lomo'Instant Square.

J'ai adoré travailler avec le Lomo'Instant Square pour tous les paramètres que j'ai cité, l'instantanéité évidement mais aussi son format, les couleurs, en plus l'appareil est très beau.

Pour quelles occasions le recommanderais-tu ?

C'est très subjectif, potentiellement toutes les occasions mais j'ai trouvé intéressant de photographier des sujets avec des couleurs vives et d'utiliser la surimpression, sur des sujets plutôt graphiques.

Des projets à venir ?

Je travaille sur un projet d'expo, sur un livre et une série en Géorgie.

Merci Camille, nous avons hâte de découvrir tes futurs projets !
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Camille Vivier, son instagram ou son tumblr.

écrit par florinegarcin le 2018-01-18 dans #people #lomo-instant-square #camille-vivier

Produits mentionnés

Lomo'Instant Square Glass

Lomo'Instant Square Glass

Le Lomo'Instant Square Glass est le tout premier appareil au monde entièrement analogique à produire des photos au format Instax square. Il vous permet de capturer le monde de manière spectaculaire avec des clichés format carré parfaitement composés. Avec son objectif 95mm en verre (équivalent 45mm) et son mode automatique perfectionné qui se charge de l'exposition, le Lomo'Instant Square Glass permet de prendre des photos parfaitement exposées et incroyablement nettes.

Les articles les plus captivants