Les dinosaures de Julie Jup à la conquête de la vitrine du Lomography Gallery Store Paris !

1

Rencontre avec la belle Julie, illustratrice et directrice artistique qui a couvert de dinosaures la vitrine du Lomography Gallery Store Paris !

Photos par Anaé David

Hello Julie, peux-tu te présenter à la communauté qui a déjà eu l'occasion de voir ton visage photographié par Marine Toux ?

Hello ! Je suis Julie Jup, DA et Illustratrice indépendante sur Paris depuis bientôt 3 ans. J’ai fait les beaux arts de Rennes durant 5 ans où je me suis spécialisée en édition, avant de terminer mon parcours par un Bachelor Design Graphique en alternance à la Fonderie de l’Image de Bagnolet.

Comment en es-tu venue à dessiner et à en faire ton métier ?

Ma mère est assez bricoleuse. Elle m’a transmis quelques trucs et m’a toujours encouragée à bricoler et peindre. J’étais aussi une grande dévoreuse de BD. Du coup par la suite, je me suis tournée assez naturellement vers la création. J’ai testé des médiums très différents quand j’étais aux beaux arts (photo, vidéo, gravure…) et étrangement je ne faisais pas beaucoup de dessin. J’étais assez complexée en illustration, je crois. J’ai commencé à développer un style dans lequel je me sentais bien en sortant des Beaux Arts et en arrivant à la Fonderie de l’Image à Bagnolet. Comme j’étais aussi très intéressée par le graphisme, j’ai essayé d’allier les deux. Aujourd’hui j’ai un style plus affirmé et j’aimerais développer petit à petit encore plus de projets illustrés ;-)

Illustrations par Julie Jup

Peux-tu nous parler de ton univers et des sujets qui t’inspirent ?

Les curiosités naturelles me fascinent, minéraux, insectes, coquillages, plantes, etc. Elles nous entourent au quotidien et il y a tellement de choses inconnues. J’ai un faible pour les insectes, je lis un bouquin qui s’appelle Insectopédie depuis un moment (c’est un pavé que je lis assez lentement :D ) et j’en apprend énormément sur toutes ces minuscules bestioles, et surtout sur leur relation avec l’humain et leur place dans le monde. Cela me donne envie de tous les dessiner et agréablement, je me sens plus à l’aise face aux insectes depuis mes recherches (lectures et dessins). Depuis quelques temps je m’adonne aussi à des portraits un peu oniriques, personnages dans lesquels je me projette un peu. J’aimerais dessiner encore plus de personnages et scènes en nature. Ce qui m’aide à avancer c’est aussi le travail des autres. J’adore le travail de Brecht Evens (illustrateur BD), Icinori, Ludovic Debeurme (BD), Natalie Foss, Owen Gent, et plein d’autres, surtout des illustrateurs. Mais pas que ! Je suis aussi très passionnée par les jeux vidéos et la photographie et ça fait parti de mes inspirations.

C’était la première fois que tu dessinais une vitrine ? C’était comment ?

Oh oui, c’était la première fois ! Et c’était stressant et excitant. Comme c’était un support complètement différent de mes feuilles de papier, c’était un bon défi ! Habituellement je travaille plutôt l’encre acrylique. Comme sur une vitrine ça ne fonctionne pas, il m’a fallu adapter un peu mon style avec le trait et les POSCA. Au final c’était très plaisant à faire et je recommencerai sans hésiter !

Photos par Anaé David

Peux-tu nous parler du dessin tout droit sorti de du Jurassique que tu as fait pour la vitrine du Lomography Gallery Store ? Qu’est-ce qui t’a inspiré ?

C’est l’histoire d’un Brachiosaure qui vient OKLM manger quelques feuilles, y’a son pote Stégosaure qui le rejoint tranquille. C’est alors qu’un petit Coélophysis se ramène avec son Lomo'Instant pour les photographier en douce. Et là ! Bam ! Le Tyrannosaure hypnotise le petit Coélo avec son Sardina pendant que le Ptéranodon lui chope son appareil et perd tous les instantanés… Voilà, l’image a été prise à ce moment là. ;-)

Peux-tu nous en dire un peu plus sur l’idée et le genèse du dessin ?

En fait, j’avais déjà dessiné une collection de dinos, pour une affiche et des cartes postales. L’idée est partie de là, mettre en scène mes dinos pour la vitrine Lomo. Ces bestioles préhistoriques me captivent et il y a tellement à faire sur leurs formes, leurs couleurs et leurs motifs. Tellement d’hypothèses sur leurs apparences !

Photos par Anaé David

Parlons photo, tu pratiques ? Si oui, tu shootes avec quoi ?

Oui ! J’adore photographier. Je shoote généralement avec mon reflex Canon 550D et un 35mm Sigma. Mais je compte m’en séparer bientôt pour un appareil hybride. Comme je photographie surtout en voyage et parfois pendant des randonnées, il me faut un appareil plus léger et facile à balader. J’ai d’ailleurs un blog sur lequel je publie mes photos de voyage tous les ans.

Quand je suis plus tranquille (et pas sur un rocher, prête à tomber) je me sers aussi d’un Diana F+ avec l’instant Back + pour des instantanés. Mais ça c’est plutôt avec les amis. J’ai aussi le Sardina que j’ai testé récemment, pour des photos à la mer, très compact et pratique ! Plus qu’à voir le résultat.

Photos par Anaé David

Un sujet super difficile que tu n’aimerais jamais devoir dessiner ?

Mmmhhh… Des voitures (sauf si elles volent ! ) des tracteurs, pelleteuses, trucs de chantier… ou une énorme structure en perspective parfaite.

Et ton sujet de prédilection ?

Comme dit plus haut, les insectes je crois bien. Même si j’ai un faible pour les dinos, les insectes sont tellement mignons, non ?

Des projets pour 2017 ?

Ouiiiiiii ! Un e-book pour enfant avec une auteure très chouette. Je n’en dis pas plus, c’est secret pour le moment. Je travaille dessus activement ! Aussi, des affiches publiées chez Idéotopie à venir !

Illustrations par Julie Jup

Merci Julie !

Suivez le travail de Julie Jup sur son Instagram et son site Web

2017-05-23 #people

Le Lomogon 2.5/32 Art Lens vous permet d'élargir votre vision du monde. Ce n'est pourtant pas une optique grand-angle comme les autres. Conçu pour électriser toutes vos escapades, il est votre ticket vers l'indubitable esthétique Lomography. De douces saturations, de beaux contrastes, une qualité optique tranchante, un bokeh unique, un mécanisme d'ouverture super rapide – le Lomogon est l’œil Lomo ultime sur le monde. Rendez-vous sur Kickstarter dès maintenant pour découvrir tout ce que vous devez savoir sur notre dernière invention et économisez jusqu'à 40% avec nos offres spéciales Kickstarter !

Un commentaire

  1. argentic-translation
    argentic-translation ·

    J'aime bien son travail, toujours coloré et empli d'insouciance.

Les articles les plus captivants