Lomogon Stories : Trev Eales

Dans ce chapitre des Lomogon Stories, le photographe anglais Trev Eales nous embarque sur les routes avec lui et documente des festivals comme le Y Not Festival avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Je suis un photographe basé à Cumbria, dans le nord ouest de l'Angleterre. Le fait de vivre près du Lake District National Park offre de belles opportunités photographiques, et je passe la plupart de mes hivers à photographier des paysages. Les couleurs de l'automne et la lumière hivernale qui change d'une minute à l'autre sur les collines et les montagnes sont une réelle source d'inspiration.

Photo prise par Trev Eales avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens.

L'arrivée de l'été apporte une atmosphère complètement différente, et je délaisse la solitude des montagnes pour la scène énergique des festivals estivaux. Durant les six dernières années, j'ai photographié la majorité des gros festivals d'Angleterre parmi lesquels Glastonbury, Reading, Leeds, The Isle of Wight and T in the Park. La plupart du temps, je concentre mon attention sur la scène, je shoote les groupes, les musiciens, mais j'aime aussi les festivals tels que Wilderness, The Secret Garden Party and Boomtown Fair où les photos les plus intéressantes à faire se trouvent dans la foule, dans ce public qui participe autant qu'il contemple le concert se dérouler.

Cet été, j'ai emmené le Lomogon 2.5/32 Art Lens avec moi durant deux weekends consécutifs. La première étape était le Why Not? Festival, un évènement où la programmation est principalement composée de groupes de guitaristes. C'est un de ces évènements où le public est concentré, regarde, écoute. La semaine suivante, j'ai rejoint le Wilderness et son atmosphère plus festive et colorée.

Photos prises par Trev Eales avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Avec une focale de 32 mm, le champ de vision est plutôt large donc il est nécessaire de se rapprocher du sujet pour remplir le cadre et parfois c'est difficile de prendre en photos les étrangers avec une mise au point manuelle. Les gens ne veulent pas patienter pendant qu'un photographe leur demande de s'arrêter pour faire la mise au point. Il est vite devenu évident que en manuel, il y avait un faible taux de réussite lorsque j'essayais de prendre en photo les gens tandis qu'ils s'approchaient de moi. Il s'est avéré beaucoup plus efficace de trouver des endroits où les foules et les individus s'arrêtaient, étaient assis sur un hamac, debout à côté d'un logo du festival, ou étaient simplement assis à écouter la musique... J'ai cherché à trouver des individus photogéniques et un angle pour les prendre en photo dans l'environnement, choisissant parfois de me placer derrière mon sujet.

Photos prises par Trev Eales avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Réaliser des images d'artistes sur une grande scène nécessite généralement une optique beaucoup plus "longue" de type téléobjectif ou sinon le sujet devient un point minuscule de la scène, mais aux King Pleasure et Biscuit Boys at Y Not Festival, j'ai trouvé un groupe avec des costumes de scène bleus et colorés parfaits à photographier. J'aime beaucoup les couleurs saturées et le vignettage que l'objectif crée à de larges ouvertures et j'ai trouvé ça particulièrement flagrant à la lumière du soleil. Il est parfait pour reproduire la magie et l'ambiance des festivals où s'animent les gens.


Visitez le website de Trev pour plus d'informations.

2019-02-26 #people #artlens #art-lens #lomogon-2-5-32-art-lens #lomogon #embracingexploration #lomography-art-lens

Les articles les plus captivants