Lomogon Art Lens : Premières impressions de Simon Lefebvre

Simon Lefebvre est ce que l'on peut appeler un "photographer wanderer". Il vient d'Amiens et il est passionné par la photo (bien sûr), les voyages et les paysages. Son histoire avec la photographie argentique a commencé lorsqu'il a fait la rencontre d'un appareil Miranda, il y a maintenant 10 ans. Il a embarqué l'objectif Lomogon 2.5/32 Art Lens pendant un trip à moto avec ses potes vers Angers. Ses photographies respirent la liberté et nous invitent clairement à prendre la route pour des aventures photographiques à travers le monde.

Photo prise par Simon Lefebvre avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Salut Simon ! Où as-tu réalisé ta série avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens ?

J'ai réalisé cette série dans les alentours d'Angers, sur les routes de campagnes lors d'une virée en moto avec des copains.

Peux-tu nous parler un peu de tes photos ?

De manière générale j'utilise mon appareil photo comme témoignage de mes expériences, c'est ma seconde mémoire en quelque sorte. On va dire qu'à la base, c'était pour les copains, pour garder une trace de nos aventures. Saisir ces moments qui nous échappent ! Je me suis rendu compte peu à peu que ce qui m'intriguait c'était les autres, les capter dans toute leur subjectivité. Après, j'aime mettre en valeur ces scènes de vie par la lumière, qui selon moi fera toute la qualité d'une photo.

Photos prises par Simon Lefebvre avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens.

C'était quoi tes premières impressions quand tu as vu l'objectif pour la première fois ?

J'étais agréablement surpris par sa légèreté, la prise en main se fait de manière naturelle et c'est un réel plaisir de shooter avec !

Pour quels types de projets recommanderais-tu l'objectif ?

Il correspondrait parfaitement au portrait. Avec un léger vignettage à grande ouverture, plutôt cool.

Tu l'as utilisé avec quel appareil ?

Mon 5D Mark III.

Photos prises par Simon Lefebvre avec le Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Qu’as-tu pensé de son système d’ouverture si particulier sous forme de disque ?

Très surprenant de passer par l'objectif sur un numérique, cependant j'aurais aimé qu'il monte à 22 de diaph.

Qu'est-ce que tu préfères chez le Lomogon ?

Ce qui a retenu mon attention c'est l'aisance avec laquelle on se familiarise avec l' objectif, de par son poids et sa maniabilité.

Pour découvrir plus de photos prises par Simon, rendez-vous sur son site web, son Facebook et son Instagram.

2019-02-27 #équipement #people #artlens #art-lens #lomogon-2-5-32-art-lens #lomogon #embracingexploration #lomography-art-lens

Les articles les plus captivants