La parole aux Lomographes #4 : vos réponses !

2016-11-29 6

Si le numérique permet de visionner directement les photos que l’on a prises, l’argentique, lui, regorge de mystères infinis ! Et, de la prise de vue au développement, il y a parfois quelques surprises… Bonnes ou mauvaises, nous vous avions demandé de les partager avec nous. Voici vos réponses !

@manoubc

A la base, pour cette photo, je voulais prendre une double expo de Khaleesi (mon chat, non non je ne regarde pas GOT) et moi-même dans le cadre d'un projet d'autoportrait. Sauf que j'avais complètement oublié d'enlever le réglage d'exposition multiples sur mon appareil une fois les deux photos prises. Une fois que j'ai développé ma pellicule et que je l'ai scannéé, j'ai vu le résultat et c'était franchement une bonne surprise! De loin ma préférée de la pellicule !

Appareil : Nikon F100

@polka-

Le Quartier Saint Jean à Lyon est connu pour sa succession de places et de rues étroites qui jalonne la rue principale. Après avoir déclenché mon Polaroid, je pensais retrouver un joli contraste de lumière entre l’ambiance sombre de ce passage resserré et un petit trait de lumière qui apparaissait au sommet des escaliers. Quelle surprise en fin de développement de cet instantané ! Mon œil n’avait pas perçu le renvoi de lumière (certainement dû à la rencontre avec un obstacle). Résultat : une diffusion de lumière qui éclaire tout mon Polaroid !

Appareil : Polaroid SX-70 Land Camera

@lafilledeer

Totalement fan des photos que @hodachrome arrive à réaliser avec la technique EBS (Exposing Both Sides of the film), j'avais vraiment envie d'essayer cette technique, avec en plus un Splitzer, pour séparer les images en deux. J'ai d'abord totalement gâché une pellicule avec un premier essai. Après ça il m'a bien fallu six mois pour retenter quelque chose, en me disant que le résultat serait probablement le même. Découvrir les photos de ce rouleau a au final été une très belle surprise : tout avait fonctionné, les deux côtés du rouleau, le Splitzer, et la Lomochrome Turquoise qui donne une bluescale. Je vais bientôt tenter la même chose avec une LomoChrome Purple .

Appareil : Minolta X-700

@frenchyfyl

Voilà une photo que j'aime beaucoup, mais dont le résultat n'est pas du tout voulu ! Ma compagne et moi, en voyage à Barcelone, avions décidé de tester la fonction "half-frame" du LC-Wide en faisant chacun une photo à tour de rôle. Nous pensions donc nous retrouver au final avec 72 demi-photos. Sauf que... nous avons oublié d'installer le cache qui permet une séparation nette entre chaque vue. Toutes les photos se sont donc retrouvées à moitié chevauchées les une sur les autres ! Et bien vous savez quoi ? On n'a pas été déçu du tout. Le mélange a donné d'heureuses surprises, dont ce cliché que j'adore.

Appareil : Lomo LC-Wide

@binoue

Je suis parti au Mexique avec mon Lomo LC-Wide que je pensais connaître par cœur. C'est à la moitié du voyage que je me suis rendu compte que la molette d'avancement n'avançait pas beaucoup... En effet, l'appareil, que j'avais en permanence dans mon sac, s'était réglé sur demi-format. Mais depuis quand?! Alors que je prenais mes photos en plein format depuis 10 jours, je m'attendais à une grande déception... Mais lors du développement, parmi les nombreuses photos accidentellement superposées, cette dernière attira mon attention. La photo de l'église seule aurait été sombre et fade, et celle du marché aurait été floue. Les deux ensemble donnent une touche originale et colorée ! Comme un chemin de couleurs... Une jolie surprise !

Appareil : Lomo LC-Wide

@pandardcore

J'expérimentais avec mon Belair fraîchement acquis un été. Avec les 120mm, je n'avance la pellicule qu'au moment de prendre la photo pour éviter que la pellicule n'avance toute seule dans mon sac. Je voulais tester une longue expo sur un générique de cinéma. De toute évidence, le rendu n'aura pas été génial. Mais quelques jours plus tard, j'ai pris des photos à un concert en oubliant de tourner la molette de la pellicule. Résultat : un concert au cinéma tout à fait inattendu, et un cadrage presque parfait pour faire apparaître de fantomatiques spectateurs.

Appareil : Belair

@mpflawer

Il m'arrive souvent de charger une pellicule dans un appareil et de me dire après quelques photos "tiens en fait j'ai envie d'utiliser cette pellicule au lieu de". Forcément, comme je suis un peu bordélique, je laisse ma pellicule traîner sur une table ou dans un tiroir, je l'oublie. Et puis le temps passe et j'oublie que j'avais utilisé cette pellicule. Je la mets dans un appareil (souvent ce n'est pas le même) et quand je l'envoie au développement, c'est la surprise. Et paf, ça fait pas des Chocap** mais ça donne un résultat improbable. Je n'arrive toujours pas à comprendre le résultat de cette photo (notamment de dédoublement du bas) mais j'en suis très contente hehe.

Appareil : Agfa Silette / Lomo LC-Wide

Dans la parole aux Lomographes #5, partagez avec nous vos astuces pour le portrait !

écrit par Théo Depoix-Tuikalepa le 2016-11-29 dans

6 commentaires

  1. argentic-translation
    argentic-translation ·

    Sympas vos anecdotes les copains 😊

  2. alcastan
    alcastan ·

    Exellent! j'adore les résultats et les anecdotes!

  3. frenchyfyl
    frenchyfyl ·

    :-)))

  4. lafilledeer
    lafilledeer ·

    :)

  5. polka-
    polka- ·

    Merci pour vos commentaires !

  6. polka-
    polka- ·

    @argentic-translation @alcastan Merci pour vos commentaires !

Les articles les plus captivants