Feminity, Light & Love : Interview avec Tamara Lichtenstein (NSFW)

2016-10-24

Tamara Lichtenstein est une photographe de 26 ans basée au Texas. Nous avions déjà remarqué son sublime travail il y a quelques années et nous avions alors été interpellés par sa photographie argentique. Récemment, nous avons eu l'opportunité de parler de nouveau avec Tamara et de constater ainsi son évolution depuis notre dernier échange. Dans cette interview, Tamara nous dévoile les challenges auxquels elle a du faire face en tant que photographe et nous révèle pourquoi son travail s'est transformé, de "fashion, feminity and youth" à "feminity, light and love".

© Tamara Lichtenstein

Salut Tamara ! Ça fait un petit moment depuis la dernière fois qu'on s'est parlé sur le magazine. Que s'est-il passé depuis ? Sur quels projets excitants travailles-tu en ce moment ?

Oui, ça fait un moment en effet ! Entre temps, j'ai bossé sur pas mal de projets personnels qui me tenaient à cœur. Je vais bientôt partir à Las Vegas pour prendre quelques photos avec mon amie Emma Vaux. Aussi, j'espère beaucoup aller à New York cette année pour faire plus de photos avec mon autre muse, Lauryn Holmquist. Il n'y a vraiment rien de mieux que de shooter et de voyager avec des gens avec lesquels tu as une vraie connexion.

© Tamara Lichtenstein

Qu'est-ce qui continue de te surprendre avec la photographie argentique ? Quel est ton appareil préféré de tous les temps ?

La lumière et les couleurs qu'on peut obtenir à l'argentique sont juste incomparables. Mon appareil préféré de tous les temps est celui que j'ai toujours avec moi, le Contax T3. J'espère que les pellicules seront toujours accessibles à tous les photographes.

© Tamara Lichtenstein

A l'époque, tu nous avais avoué n'avoir jamais utilisé d'appareil Lomography. Est-ce que tu as réussi à mettre la main sur l'un d'entre eux depuis ?

Non, je n'ai toujours pas utilisé d'appareil Lomo depuis... Je suis complètement ouverte cependant ! Mais généralement, je me contente amplement de ce que j'ai.

© Tamara Lichtenstein

Quand t'es-tu rendue compte que tu voulais devenir photographe ?

Je me suis rendue compte que je voulais être une créative quand j'étais à l'école primaire. J'ai toujours dessiné, chanté, dansé,... et puis ma mère m'a offert un compact Sony. Depuis, je n'ai pas cessé de faire des photos, et j'ai eu assez de chances pour pouvoir en faire quelque chose. Je ne serai peut-être pas photographe toute ma carrière, mais la photographie restera dans mon cœur pour toujours. C'est le seul moyen que je connais pour m'exprimer à part à part entière.

© Tamara Lichtenstein

Est-ce que tu nourris toujours le même style photographique que la dernière fois, ou bien t'es-tu ouverte à l'exploration de nouvelles inspirations pour voir où ça pouvait te mener ?

Je shoote principalement des femmes, mais je ne me limite pas à ce seul sujet. De manière générale, mon style restera toujours plus ou moins le même, mais je pense que repousser ses limites est très important.

© Tamara Lichtenstein

Quels challenges as-tu du relever en tant que photographe, et comment les as-tu surmontés ?

J'adore la photo, mais financièrement c'est vraiment très difficile. Parfois ça marche très très bien, et parfois il n'y a juste pas d'entrées d'argent. J'ai toujours rêvé d'avoir une maison, un jardin et plein d'enfants, et ce n'est pas vraiment la photographie qui va me permette d'y arriver. Mais au-delà des choix de carrières que je serai amenée à faire, je serai toujours une photographe dans l'âme.

© Tamara Lichtenstein

Dans l'une de tes interviews précédentes pour notre magazine, tu mentionnais le fait que ton travail était principalement axé sur la mode, la féminité et la jeunesse. De quelle manière te sens-tu liée à ces thématiques ?

Les choses ont changé, vous savez, et je ne sais pas si j'utiliserais encore ces mots pour décrire mon travail. La féminité est un concept avec lequel j'ai toujours eu beaucoup de mal. Je ne me suis jamais sentie jolie ou assez féminine, j'ai donc exprimé mes désirs à travers la photo. En grandissant, mes sujets de prédilection sont plutôt devenus "féminité, lumière et amour.” La mode et la jeunesse ne sont plus aussi importantes pour moi qu'elles pouvaient l'être auparavant.

© Tamara Lichtenstein

Quels nouveaux projets attendre de toi à l'avenir ?

Je vais à Vegas très bientôt, avec une de mes muses ! Attendez-vous à voir beaucoup de photos ! Aussi, j'espère faire un zine avec mes travaux récents. Stay tuned.

© Tamara Lichtenstein

Toutes les photographies de cet article ont été utilisées avec la permission de Tamara Lichtenstein. Pour en savoir plus sur son travail, Suivez Tamara sur Instagram et visitez son site.

écrit par Ivana Džamić le 2016-10-24 dans #people

Les articles les plus captivants