Camille Robiou du Pont : portraits au Lomo'Instant Wide

2016-08-22

Faites la rencontre de Camille Robiou du Pont, photographe originaire de la ville de Nantes. Pour notre plus grand plaisir, nous lui avions confié un Lomo’Instant Wide. Particulièrement adepte de la fonction exposition multiple de l’appareil, Camille partage avec nous ses clichés instantanés !

Hello Camille peux-tu te présenter à la communauté Lomography ?

Salut tout le monde ! Je m’appelle Camille, je suis originaire de Nantes et j’ai 25 ans. J’ai vécu mes quatre dernières années à Shanghai pour y finir mon master en design graphique puis travailler en tant que cameraman/photographe/monteur dans une agence de communication.

Raconte-nous ton histoire avec la photographie.

Lorsque je me suis inscrite en master de design graphique, je pensais que cela m’aiderait à exprimer visuellement mes émotions mais très vite j’ai été rattrapée par la photographie et la vidéo, qui m’ont permis d’avoir une approche plus complète. Cela me permet de raconter tout ce que je ne sais pas expliquer avec des mots.

Tu fais du numérique et de l’argentique. Pour toi, qu’est-ce qu’apporte la pratique argentique au numérique et vice et versa ?

Mon approche et mon ressenti ne sont pas du tout les mêmes quand je shoote à l’argentique, car c’est souvent des projets personnels qui ne sont pas dans un but commercial. Lorsque je bossais en agence, le numérique était une obligation, car c’est moins de contraintes et aussi plus sur. J’ai beaucoup appris grâce au digital au niveau technique, tu peux tester différents effets et comprendre ton boitier très rapidement. A l’opposé, ce que j’adore en argentique, c’est que tu ne sais jamais vraiment ce que va donner le résultat, même si tu penses avoir fait les bons réglages. Il suffit que ta pellicule soit périmée pour avoir des résultats vraiment surprenant ! Je pense que l’argentique me correspond plus car il apporte un vrai coté poétique et donne une fragilité au cliché.

Dans le cadre de ton travail, as-tu déjà utilisé des appareils photos argentiques?

Non malheureusement, nous n’avons pas eu de clients souhaitant travailler avec de l’argentique… Je trouve qu’en général les gens sont de moins en moins patients et préfèrent être dans l’instantané. La prise de risques est moins grande et l’exploitation des fichiers est aussi plus simple en digital.

Quelles sont tes premières impressions sur le Lomo’Instant Wide ?

J’avais eu la chance d’avoir un petit Polaroïd avec moi en Chine, donc je connaissais déjà un peu quel style de photo j’aurais. Mais j’ai vraiment apprécier le fait que le Lomo’Instant Wide propose différents modes, dont la surexposition ou un temps de pose long.

Que faut-il avoir en tête lorsque l’on utilise le Lomo’Instant Wide ?

Qu’on peut toujours être surpris par le résultat !

Qu’est ce qui t’as le plus plu ?

J’ai bien aimé m’amuser avec la surexposition, je pense qu’il y a beaucoup de choses à faire avec ce mode.

Tu nous parles de ta série ? Et quelle est ta photo préférée ?

Pour cette série, je venais tout juste de rentrer en France et je ne savais pas trop où, ni qui je pouvais shooter, car je ne connais vraiment pas Paris. Je n’avais pas tester le Lomo’Instant Wide non plus, donc c’était un peu l’inconnu. Mais le lieu (Le jardin des Serres d’Auteuil) et la modèle Anne Charlotte ont été une super découverte, ça a parfaitement matcher avec le style du Lomo’Instant.

Je pense que ma photo préférée est celle où Anne Charlotte est au milieu de la serre, entourée des immenses feuilles. J’aime bien le fait que son visage soit flou, on dirait un peu un fantôme dans une énorme jungle.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui utilise l’appareil pour la première fois ?

De ne pas s’étonner s’il y a quelques ratés au début et de tester les différents modes !

Merci Camille ! On se dit à très vite pour découvrir ta série au Petzval 58 Bokeh Control !


Pour en savoir plus sur le travail et l’univers de Camille, ça se passe sur son site web et sur sa page Facebook !

écrit par mpflawer le 2016-08-22 dans #news #people

Les articles les plus captivants