Premières impressions sur le New Jupiter 3+ : Maxime Fardeau

2016-01-25

Maxime Fardeau a la photographie argentique dans le sang. Collectionneur et photographe passionné, il avait déjà eu l’occasion d’utiliser notre objectif Minitar-1 et le Lomo’Instant. Son travail s’expose dans des galeries parisiennes et c’est avec le plus grand plaisir et enthousiasme que nous lui avons confié notre tout nouvel objectif artistique Jupiter +3.

Nom : Maxime Fardeau
Site : Maxime Fardeau & instantpaul
LomoHome: instantpaula
Appareil : Leica M
Pellicule :Lomography Lady Grey
Autres articles : Minitar-1 & Lomo'Instant Amigo

Hello Maxime! Est-ce que tu peux te présenter ?

Salut tout le monde, je m’appelle Max et je shoote des pellicules depuis 3 ou 4 ans maintenant… et je les aime toujours autant ! J’aime surtout prendre des Polaroids avec mon appareil SLR-670 et shooter en noir et blanc tout ce que je trouve beau au Leica M6.

Peux-tu partager avec nous tes premières impressions au sujet de l’objectif ?

Premières impressions : c’est un objectif 50mm qui ouvre à f1,5 ! Je dois vous dire que mon Leica est trop habitué à son Summicron f2 pour s’attendre à s’ouvrir autant. Cette grande capacité d’ouverture est bien appréciable de nuit et pour les amateurs de bokeh.

Peux-tu nous parler un peu de ton expérience avec l’objectif ?

Les appareils Leica M ont la spécificité de ne pas être des reflex (puisque c’est la norme en ce moment) donc quelque soit l’objectif que vous mettez sur la bête, vous ne verrez jamais qu’à travers le viseur Leica. Je n’ai donc pas de remarque sur mes impressions visuels à travers l’objectif.

J’ai apprécié la finition de l’objectif : à première vue, sous sa robe chromée, il semble solide et donne l’impression qu’on peut lui faire confiance. La bague de mise au point a une course plutôt longue mais donne une précision appréciable pour bien régler son appareil sur le sujet souhaité. Quant à la bague de réglage de l’ouverture, elle n’a pas de cran d’arrêt ; bien que déroutant au début, elle vous fait utiliser votre appareil comme un appareil avec une priorité à la vitesse (on sélectionne la vitesse puis on ajuste l’ouverture dans un second temps pour avoir l’exposition souhaitée).

Peux-tu nous parler un peu des photos que tu as prises. Une préférée peut-être ? Pourquoi ?

Je n’avais que très peu de temps pour tester l’objectif et je devais trouver des sujets intéressants et avec lesquels je suis sûr de ne pas me tromper : j’ai proposé à quelques potes et le tour est joué :) ! La majeure partie de mes photos a été prise en extérieur sous une très faible luminosité. C’était l’occasion de tester l’objectif à son ouverture maximale et de voir ce qu’il avait dans le ventre !

Parmi mes photos, j’aime particulièrement celle de ma pote, Félicie, qui regarde la rue par-dessus son balcon à Paris, je ne sais pas trop pourquoi… Elle raconte une histoire. J’essaie que toutes mes photos en raconte une et celle que raconte cette photo fonctionne plutôt bien je trouve :).

Qu’est-ce que tu préfères chez le Jupiter ?

J’aime le fait de pouvoir régler l’objectif sur une ouverture jusqu’à f1,5. Le bokeh résultant est juste magnifique !

Maintenant que tu as eu l’occasion de le tester, quels autres sujets aimerais-tu immortaliser avec lui en particulier ?

J’aurais aimé avoir le temps de tester l’objectif sur de la photographie de rue, c’est ce que j’aime par-dessus tout. Visiter des lieux ou une ville inconnus et en découvrir ses aspects en photographiant la population locale, ça ne peut qu’être génial, non ?

Quels conseils donnerais-tu aux photographes qui utilisent l’objectif pour la première fois ?

Comme je l’ai dit précédemment, pour vos premiers clichés, essayez d’utiliser l’objectif comme vous utiliseriez un appareil avec un priorité à la vitesse : choisissez d’abord votre vitesse puis, dans un second temps, ajustez l’ouverture pour avoir la bonne exposition. C’est une autre façon de penser ses photos et ça ouvrirait peut-être de nouvelles perspectives sur votre manière de penser vos photos !

écrit par Lomography le 2016-01-25 dans #people #lomoamigo

Nous sommes très enthousiasmés de vous présenter notre dernier projet Kickstarter : le Lomo’Instant Square. Voici le tout premier appareil instantané analogique au monde à produire des photos Instax au format carré. L'appareil a un objectif 95mm en verre pour des photos d'une incroyable netteté, un mode automatique perfectionné qui se charge de l'exposition, les mêmes fonctionnalités créatives que l'ensemble des appareils Lomography et il a un design pliable compact. Contribuez à la campagne Kickstarter et économisez -35% par rapport au prix de vente prévu et profitez de belles récompenses. Assurez-vous de profiter de nos offres avant qu'elles n'expirent. Apportez votre pierre à l'édifice Lomo'Instant Square !

Les articles les plus captivants