Quand musique et nature ne font qu'un, par Anais Nannini !

2015-09-01

C’est lorsqu’elle pensait prendre en photo l’ami de son frère saxophoniste que le concept de cette photo lui est apparu ! Ensuite, Anaïs s’est posée la question de la symbolique de cette série. Elle voulait faire sortir les musiciens de leur contexte et les faire jouer dans un milieu qu’ils ne connaissent pas. Découvrez dans cet article la série de photos réalisées à cette occasion et la vidéo backstage.

Crédits : Anaïs Nannini photographie

Bonjour Anaïs, peux-tu nous raconter les prémices de ce projet ? D’où vient ce projet, quelle est son histoire ?

Bonjour ! Ce projet m’est venu par hasard. En effet, je cherchais depuis quelque temps un nouveau projet, une nouvelle série à réaliser. Un ami de mon frère est saxophoniste et je lui ai toujours dit que j’aimerais bien le photographier avec son instrument. Puis au printemps 2015, j’ai pensé à cette série de portraits de musiciens dans la nature, au Petzval.

Crédits : Anaïs Nannini photographie

Pourquoi et comment as-tu réalisé ce projet ?

La vraie histoire, c’est que je suis l’ainée d’une fratrie de trois enfants. Mes deux frères ont appris à jouer des instruments. Quant à moi, j’ai essayé le solfège, mais je n’ai ni l’oreille ni le rythme pour ça. J’ai donc laissé cela de côté. Quelques années après, c’est dans la photographie que je m’épanouie. Au fond, c’est un projet personnel, qui me tient à cœur, et c’est un peu comme si je voulais conjurer le sort de n’avoir su ou pu vraiment jouer. C’est donc en pensant à prendre l’ami de mon frère avec son saxophone, que le concept m’est venu. J’adore le portrait en milieu naturel et j’adore le bokeh tourbillonnant du Petzval. Puis je me suis posée la question de la symbolique de cette série, afin de lui donner un sens et un objectif. Nous voyons toujours des musiciens dans des salles de concert, souvent dans l’obscurité. J’ai voulu les faire sortir de ce contexte, les faire jouer en pleine forêt et immortaliser cet instant. Revenir au naturel.

Par la suite, j’ai demandé à mes contacts musiciens s’ils voulaient bien faire partie de ce projet ! Ce n’est encore que le début, mais c’est un projet que j’aimerais mener sur le long terme, sans limite dans le temps, et dans le monde entier. Partout et n’importe quand !

Crédits : Anaïs Nannini photographie

Comment s’est passé ton shooting avec le Petzval ? Des anecdotes peut-être ?

Mon shooting s’est déroulé comme d’habitude, à part que nous étions suivi par mon frère et un ami, pour filmer ce moment. Mais j’ai vite oublié la camera, car je pensais à ce shooting depuis si longtemps. J’aurais souhaité que le soleil soit plus présent, mais je ne le commande pas. J’ai laissé Gaëtan faire de l’improvisation au saxophone ! Il bougeait beaucoup, la mise au point étant plus dur selon certaines lumières. Pendant le shooting, on a rencontré un monsieur en train de ce promener. Il m’a demandé quel était mon objectif.

En fin de shooting, j’ai détaché mon œil du viseur et je me suis retournée, les arbres baignaient dans la lumière de cette fin de journée, avec le saxophone en fond. C’était magique, et le mot est faible ! Encore merci à Gaëtan, Corentin et Benjamin.

Depuis combien de temps as-tu le Petzval ? Raconte-nous un peu ta vie avec lui et les évolutions qu’il y a eu dans ta façon de photographier.

Je l’ai depuis juillet 2014, et c’est devenu un incontournable dans mon sac ou sur mon réflex. Je trouve son rendu magnifique ! Je trouve que cela donne un style et concentre le regard sur le sujet. J’ai aussi entendu du moins bon sur cet objectif, on lui reproche son manque de piqué… Grâce à lui, j’ai une nouvelle approche de la photographie, je suis encore plus concentrée sur l’émotion qui se dégage d’un portrait et sur le fait de raconter une histoire. Je suis devenu une Petzvalienne ( j’ai crée cet adjectif de toute pièce) !

Et voici la vidéo backstage de ce shooting très nature !

Vidéo via Vimeo

Vous pouvez retrouver plus de photo d’Anais Nannini sur son Flick-r ou alors suivre ses aventures photographiques sur Facebook

écrit par lomographyfrance le 2015-09-01 dans #vidéos #people #lifestyle #photographie #lomoamigo #petzval #anaisnannini

Les articles les plus captivants

  • Destination Lisbonne avec Blondiegraphy

    écrit par Théo Depoix-Tuikalepa le 2016-10-21 dans
    Destination Lisbonne avec Blondiegraphy

    Lorsqu'elle ne photographie pas la sensualité des femmes avec une douceur caractéristique, Justine a.k.a Blondiegraphy pose son objectif sur le décor urbain et les scènes qui la touchent. A l'heure où les températures hivernales s'installent peu à peu, c'est un peu de soleil qu'elle nous livre avec cette série de photos chaleureuses où Lisbonne nous apparaît magnifiée par les teintes violacées de la LomoChrome Purple.

    2016-10-21
  • Sisters : une nouvelle série signée Anna Rakhvalova au Daguerreotype Achromat

    écrit par mpflawer le 2017-03-01 dans
    Sisters : une nouvelle série signée Anna Rakhvalova au Daguerreotype Achromat

    Vous avez peut-être déjà aperçu leur visage dans une série de la photographe Anna Rakhvalova... Dans cette nouvelle série douce et intime réalisée au Daguerreotype Achromat, Anna a choisi d'immortaliser le visage de ses soeurs. On retrouve certaine dynamique que la photographe traite toujours avec singularité et douceur comme un halo de lumière, un jeu sur les ombres et une atmosphère végétale.

    2017-03-01 2
  • Le Castrol Astral x Lomography : la compétition jazzy

    écrit par mpflawer le 2017-01-03 dans
    Le Castrol Astral x Lomography : la compétition jazzy

    Pour célébrer cette toute nouvelle année en musique et en poésie, on vous propose avec la maison d'édition Le Castor Astral de rejoindre une compétition photo toute en mélodies et "sonorités visuelles" ! En savoir plus dans l'article...

    2017-01-03
  • Shop News

    Diana Mini

    Diana Mini

    Le Diana Mini produit des images au rendu unique, sur une pellicule 35mm. Il vous laisse le choix entre deux formats : carré, ou demi format. Il dispose également d'un mode pose longue qui vous permet de prendre d'incroyables photos et de faire du light painting !

  • Premières impressions sur le Daguerreotype Achromat 2.9/64 Art Lens : Haruka Yamamoto

    écrit par ciaoannacotta le 2016-09-22 dans #équipement #people
    Premières impressions sur le Daguerreotype Achromat 2.9/64 Art Lens : Haruka Yamamoto

    Haruka Yamamoto est une photographe japonaise fascinée par la fragilité de la photographie argentique. Elle prend régulièrement en photos des jeunes filles pour une série intitulée “Otomegraphy“ (otome veut dire fille en japonais). Et cette fois, c'est avec notre objectif Daguerreotype Achromat 2.9/64 Art Lens qu'elle a réalisé cette série dans les rues pleines de vie de Koenji.

    2016-09-22
  • RED XV : l'exposition photo graphique en apesanteur

    écrit par mpflawer le 2017-02-03 dans
    RED XV : l'exposition photo graphique en apesanteur

    Vous avez déjà pu apercevoir son travail ici et notamment les séries qu'il avait réalisées au Petzval ou au Daguerreotype... Son nom ? Il le signe d'un coup de truck. J'ai nommé Mathieu Claudon. Cette année, retrouvez-le au côté d'Etienne Bouet à l'occasion d'une exposition photo organisée à Paris à la galerie ESPACE SEVEN.

    2017-02-03 2
  • Magical Desert : Interview avec Jonathan Sosa

    écrit par Ivana Džamić le 2016-12-12 dans #people
    Magical Desert : Interview avec Jonathan Sosa

    On dit qu'une image vaut mieux qu'un long discours. Et on ne saurait être plus d'accord à la vue des photos de Jonathan Sosa. Entre la photographie et lui, c'est une histoire qui commence il y a des années dans le Queens où il fait ses débuts en tant que photographe de rue.

    2016-12-12
  • Shop News

    Revolog Plexus

    Revolog Plexus

    Pour ajouter à vos photos 35mm une texture étrangement cool, faites confiance à la pellicule Revolog Plexus !

  • Shots/on\Stone : des photos sur de la pierre, développées en chambre noire

    écrit par lomographymagazine le 2016-07-06 dans #news
    Shots/on\Stone : des photos sur de la pierre, développées en chambre noire

    Il est grand temps pour vous de montrer vos photos et de les sortir de vos archives ! Choisissez votre photo préférée et faites-la imprimer. Ou mieux : imprimez-la sur de la pierre grâce à la marque Shots/on\Stone, un projet Kickstarter unique qui vous propose cette formidable option d'impression.

    2016-07-06
  • Lou Stymes : l'insoutenable légèreté

    écrit par mpflawer le 2017-01-18 dans #équipement #people
    Lou Stymes : l'insoutenable légèreté

    Si l'on pense spontanément que le mariage est le plus beau jour d'une vie, il en est souvent autrement. Dans sa série intitulée "L'insoutenable légèreté" et réalisée au Lomo'Instant Wide, la photographe Lou Stymes délivre une vision macabre et pesante de cette journée cérémonielle. Elle vous en parle dans l'article...

    2017-01-18
  • Passion Poulet - reportage aux Philippines par Lou Stymes au Lomo LC-A+

    écrit par mpflawer le 2017-02-15 dans #équipement #news #lieux
    Passion Poulet - reportage aux Philippines par Lou Stymes au Lomo LC-A+

    Alors qu'elle voyageait aux Philippines, la photographe Lou Stymes s'est intéressée de plus près au sport national qu'est le combat de coqs, appelé là-bas Sabong. Véritable plongée dans les arènes où ces dieux du stade à plumes s'affrontent jusqu'à la mort, la série que signe Lou au Lomo LC-A+ nous entraîne dans les coulisses de ces arcanes à la rencontre des protagonistes de ces combats fatals et de leurs propriétaires.

    2017-02-15
  • Shop News

    Lomo'Instant Wide White + objectifs

    Lomo'Instant Wide White + objectifs

    Des expérimentations photographiques instantanées au format wide vous attendent. La créativité n'aura plus de limites avec l'édition blanche et lumineuse du Lomo’Instant Wide.

  • Marta Bevacqua : le LC-Wide et la magie du vent

    écrit par mpflawer le 2017-02-06 dans
    Marta Bevacqua : le LC-Wide et la magie du vent

    Marta a un univers unique. A chaque cliché, la photographe nous transporte dans un monde de possibles. Portes ouvertes à de multiples aventures où se croisent des silhouettes féminines et fragiles, ses photos au LC-Wide ne font pas exception. C'est dans le cadre d'un projet édito pour le magazine The Grey Attic que Marta a réalisé cette série intitulée Follow The Wind. Elle revient sur le magazine nous en parler.

    2017-02-06 8
  • Premières impressions sur le Neptune Convertible Lens System : Yoann Leveque

    écrit par mpflawer le 2017-05-07 dans #people
    Premières impressions sur le Neptune Convertible Lens System : Yoann Leveque

    Yoann Leveque est un photographe français qui habite à Paris. Son histoire avec la photo commence en 2012 avec un appareil numérique qu'il remplace finalement rapidement par un appareil argentique, un certain Canon T90. Son style spontané est un doux mélange entre portraits et photos de rue. Pour cette série réalisée avec le Neptune Convertible Lens System, retrouvez-le aux côtés de Sara Etienne.

    2017-05-07
  • Réflexions sur le temps qui passe : la magie du sténopé

    écrit par mpflawer le 2016-11-18 dans
    Réflexions sur le temps qui passe : la magie du sténopé

    "Le temps court et s'écoule et notre mort seule arrive à le rattraper. La photographie est un couperet qui dans l'éternité saisit l'instant qui l'a éblouie", Henri Cartier Bresson. Le médium photographique constitue un rempart au temps qui passe. Chaque brique est un souvenir et au fur et à mesure que nous voyons la vie défiler devant notre objectif, nous construisons notre passé en collectionnant des images de notre vécu. Le sténopé avec ses temps de pose longs tend à s'imposer comme le moyen ultime de capturer le mouvement du temps qui passe. Expérimentale, artistique, cette discipline nous fascine autant que vous et c'est pourquoi nous avions envie de vous proposer une petite galerie de photos réalisées par les membres de la communauté.

    2016-11-18