Community Amigo : Jean-Louis Pujol (jean_louis_pujol)

10

Jean-Louis Pujol est un Lomographe pur et dur : il n’a jamais eu d’appareils numériques ! C’est aussi un fervent collectionneur, il a 42 appareils photos en tout ! Découvrez son interview pleine de leçons de vie.

Nom : Jean-Louis Pujol
LomoHome: jean_louis_pujol
Ville: Montpellier
Âge: 57 ans

Hey ! Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur toi ?

Je travaille à l’hôpital public comme médecin, je suis passionné de Blues et de Jazz (j’ai animé une émission de 1991 à 2010 sur une radio libre). J’aime la littérature : Toni Morrison, Thomas Bernhard, Yourcenar, Sandor Marai… Je me suis beaucoup intéressé à la philo (courant vitaliste surtout) et à la psychanalyse lacanienne, j’ai passé à plus de 50 ans une thèse de psychologie, juste pour le fun ! Sinon je m’estime chanceux en famille mais aussi en dehors car j’ai de vrais amis (ils arrivent à me supporter ce qui est en soi très méritable).

Depuis combien de temps es-tu Lomographe ?

J’ai posté mes premières photos sur le site fin 2010. J’étais probablement Lomographe avant, sans le savoir : j’ai fait beaucoup de photos alors que j’étais gosse et j’ai décroché à 32 ans parce que j’avais trop de boulot. Je suis retombé dedans le jour où ma nièce m’a prêté un Diana. Depuis je n’ai plus arrêté. Je n’ai jamais eu d’appareils numériques.

Quels sont les appareils photo que tu as ?

J’ai 42 appareils dont 30 sont fonctionnels et actifs. Ce n’est peut-être pas la peine de les détailler un par un… Disons que j’ai des familles d’appareils : des toy cameras bien sûr, des foldings, un très bon NIKKORMAT EL, un FUJI GS645S WIDE, un BRONICA ZENZA lourd comme une machine à écrire… J’ai surtout une passion pour les télémétriques russes, FED, ZORKI, KIEV…. Et puis j’ai pas mal de vieilleries françaises, des foldings LUMIERE, des appareils en bakélite format 6×9 PHOTAX qui étaient vendus en pharmacie dans les années 40, des ALSAPHOT qui étaient assemblés en Alsace ! Je crois suffisamment connaître les télémétriques russes pour conseiller soit le FED 2 soit le ZORKI 3. Ils sont vraiment très bons et résistants. Les autres sont à fuir. J’ai dû acheter 3 KIEV 4 pour en assembler un bon, et ce sont des appareils quasiment irréparables. Sinon, on peut trouver des ZORKI 4 pour presque rien mais ça ne vaut pas plus. La fabrication était faite en masse et c’est rare d’en trouver un en état de marche.

Peux-tu nous raconter ton expérience avec ces appareils photo ?

Le HOLGA m’a pris beaucoup de temps et de pellicules au début, j’ai eu une vraie passion pour cet appareil et j’y reviens parfois. J’avais été très impressionné par le livre « the last harverst » de Perry Dilbeck. Tous les lomographes devraient l’avoir. J’ai essayé d’atteindre la pureté de ses noirs et blancs. C’est impossible bien sûr mais j’ai correspondu avec Dilbeck qui est très cool et peu avare de conseils (y compris celui de jeter certains clichés !). J’ai un ZORKI 1 en cuivre que j’ai aussi beaucoup utilisé, c’est un cadeau de mon beau-frère qui l’avait trouvé sur un marché au puce à Moscou (comme quoi, ils ne sont pas tous comme les beaufs de Cabu). Il a le look des LEICA II sauf qu’il brille comme de l’or. On ne peut pas faire trois pas dans la rue sans être stoppé par quelqu’un qui veut savoir ce que c’est… Excellent pour briser la glace !

Quel est ton appareil préféré ? Et pourquoi ?

Mes plus vifs moments c’était avec mon NIKKORMAT EL. C’est un cadeau de mon frère. Il me l’a chiné sur une brocante et me l’a donné enveloppé dans un sac de Don Pérignon… Sur le coup, j’étais déçu que ce ne soit pas une bouteille de Don Pérignon, mais j’ai rapidement changé d’avis. Cet appareil a visiblement beaucoup vécu avant de me tomber dans les mains. Il est cabossé, la peinture noire est usée par endroit jusqu’à laisser voir le cuivre, l’automatisme de la durée d’exposition ne marche plus (tant mieux), il n’y a plus de voyant de charge des piles, et je suspecte son précédent propriétaire de s’en être servi aussi pour planter des clous (ce qui convient très bien en effet). Je fais surtout de la photo de rue et j’ai besoin d’un appareil fiable et dont je maîtrise parfaitement les commandes. Avec le 35/2.8 NIKKOR je sais au moment de déclencher comment la photo sera. Je n’ai jamais été trahi. Si la photo n’est pas bonne, ce n’est pas lui, c’est moi le responsable. C’est important d’avoir un appareil qui est aussi pratique qu’un stylo à encre que vous auriez mis 4 ans à roder.

A ton avis, pourquoi on continue de faire de l’argentique ?

Je ne peux répondre que pour moi : parce que j’aime ça. Je suis du genre pressé dans la vie de tous les jours. Si je faisais du numérique je sais ce qui se passerait : je prendrais, je regarderais, je dirais « bof » et j’oublierais. L’argentique c’est tout un processus. La pellicule c’est précieux, on ne peut pas se permettre de tirer en rafale en se disant qu’il y en aura au moins une de bonne. Et c’est fragile (j’ai perdu des kilomètres de pellicules pour des développements mal faits). Entre la prise, le développement, le tirage, il peut s’écouler des semaines. C’est ce temps qui me plait. « le temps méprise ce qui se fait sans lui »… Je crois que c’est de Lao Steu…Ou alors c’est africain…

Quels sont les endroits que tu aimes photographier ?

La rue, la rue et encore la rue. Celles de Montpellier bien sûr. Mais aussi Paris, Rome, Chicago… Je dois prendre du temps pour sentir la ville avant de prendre les photos car je suis un peu lent à comprendre comment les gens peuplent leurs rues. Ça m’a fait manquer des clichés parfois. C’est rare que je photographie des paysages… même si parfois il n’y a personne sur la photo, je tiens à ce qu’elle dise : « ici, il y des gens qui vivent ».

Peux-tu nous parler un peu des photos que tu as choisies de nous montrer ?

Je ne sais pas très bien parler de mes photos. Je peux quand même dire que j’ai choisis ces photos parce qu’elles me rattachent à des impressions. Je les montre parce que ce sont de vraies photos avec de vrais gens.

Peux-tu nous recommander des LomoHomes que tu aimes suivre ?

Ça c’est très difficile parce que je suis en lien avec tellement de monde depuis 4 ans…

J’aimerais que vos lecteurs visitent :
grazie :c’est la personne la plus créative que je connaisse. Et elle est d’une gentillesse rare.
koduckgirl: elle a un grain de folie qui rend ses photos vraiment originales
theblues j’aime sa spontanéité ; et puis elle sait se diversifier ce qui me manque sans doute.
alex34 : il est incollable sur les caméras d’Allemagne de l’Est et ce type d’appareils. En plus j’aime ses photos de paysage alors que je ne suis pas spécialement porté sur ce genre.
buckshot lui est un expérimentateur fou et génial. C’est un gars avec un humour très british autant dans ses photos que dans ses commentaires. Si vous avez le temps écouter l’hymne qu’il a composé pour lomography sur l’air de « little help from my friend » et en s’accompagnant à la guitare. Je la réécoute quand j’ai une baisse de moral. C’est radical.
herbert-4 : grand collectionneur d’appareils ; le peu que j’ai pu dialoguer a été un plaisir. Il est comme ses photos. Bon et optimiste.
vici là, c’est une grande amie. Très grande sensibilité. Une coloriste surtout. C’est la seule personne avec laquelle j’ai fait un double. Je regrette qu’elle semble prendre un peu ses distances avec le site.
davidb faut le suivre ! Il est en progrès et c’est une vision de Paris très originale. En plus, pour le connaître, je peux dire qu’il est très sympathique.

Merci !

2015-07-07 #people #lifestyle #lomoamigo

10 commentaires

  1. pierrickmorin
    pierrickmorin ·

    Excellent article ! très inspirant !

  2. davidb
    davidb ·

    Félicitation Jean-Louis!! Je te reconnais bien dans cet article. Merci de me mentionner aussi! Quels compliments, je vais rougir! Et ce livre sur Perry Dilbeck a l'air magnifique. J'ai bien envie de me le procurer.
    Amicalement,
    David

  3. lavisionmd
    lavisionmd ·

    Vraiment chouette comme interview.

  4. mpflawer
    mpflawer ·

    Merci @jean_louis_pujol pour ce joli et intéressant moment

  5. alcastan
    alcastan ·

    Plein de belles photos et très belle interview

  6. jean_louis_pujol
    jean_louis_pujol ·

    @polka si vous optez pour le fed 2 choisissez le avec un objectif industar 26! C'est un must. Merci du commentaire.

  7. jean_louis_pujol
    jean_louis_pujol ·

    @davidb merci David! Je crois que j'ai eu le bouquin par Amazon.uk

  8. jean_louis_pujol
    jean_louis_pujol ·

    @roundmidnight, @alcastan, @lavisionmd, , @aichajndee, @frenchyfyl & @jaybees80. Merci à tous pour votre intérêt.

  9. jean_louis_pujol
    jean_louis_pujol ·

    @roundmidnight, @alcastan, @lavisionmd, , @aichajndee, @frenchyfyl & @jaybees80. Merci à tous pour votre intérêt.

  10. herbert-4
    herbert-4 ·

    @jean_louis_pujol Thank you for mention in outstanding interview. I have had very good luck with old Soviet cameras. I have an Iskra, a Zorki 4, Fed 5, Fed 5B, FED 3a Type 1, FED2, Fedka, Zenit KM Plus, Kiev 2a, and they all work perfectly after a CLA. The Soviets seem to have lubed their cameras with axle grease that hardens over the decades. All the parts are pretty good. I have a Kiev 4am and another FED 2 that need cleaning, lubing, adjustment, and a couple of springs.

Les articles les plus captivants