Diana F+ : 1ère partie - Un appareil photo, tant de possibilités

1

L’appareil Diana F original est une beauté en plastique née en 1960 à Hong Kong. Le Diana F + est une réinterprétation, qui n’est en aucun cas inférieure à l’ancien Diana. Il est tellement polyvalent avec l’ensemble de ses accessoires et d’objectifs à l’instar de nul autre appareil Lomography. Et c’est pour cela que nous allons vous montrer ce qui rend cet appareil si spécial.

Pour vous tous qui adorez le Diana F+ comme moi, le «clic clac» de l’obturateur sonne comme une douce mélodie dans nos oreilles. Lorsque vous entendez ce bruit, vous savez que vous venez de créer une œuvre d’art lo-fi. Grâce à son objectif en plastique de 75mm vous obtiendrez des images de rêve et vous saurez incontestablement qu’elles proviennent d’un Diana : un peu brumeuses avec des bords embellis de vignettages.

Crédits: dopa

Si vous sélectionnez le mode “N”, vous pourrez faire des photos de jour avec une vitesse d’obturation de 1/60s. Les vieux appareils Diana étaient différents les uns des autres – non seulement l’appareil photo lui-même, mais aussi les photos qu’ils produisaient. La vitesse du nouveau Diana F+ est presque constante, ainsi vous n’aurez pas besoin de vous inquiéter. La mise au point est gérée par une bague de mise au point avec une distance minimale de 60 cm (la longueur d’un bras environ).

Sinon, vous pouvez choisir le mode bulb “B” qui vous permet de faire de longues expositions. L’obturateur reste ouvert tant que vous appuyez sur le bouton. Pour éviter que votre doigt ne relâche le déclencheur pendant l’exposition, il y a un petit morceau de plastique pour maintenir le bouton enfoncé.

Le Diana F+ a trois diaphragmes fixes avec des pictogrammes facilement compréhensibles. Les pictogrammes vous aident à choisir les bons réglages (ensoleillé f/22, partiellement nuageux f/16, nuageux f/11). En plus de ces trois diaphragmes il est également équipé d’un paramètre sténopé (f/125), qui vous permet de faire des photos sténopé sans objectif.

Étant donné que le Diana F + est conçu pour des pellicules 200 ISO, vous devriez choisir le diaphragme “partiellement nuageux” en utilisant une pellicule 100 ISO pour l’exposer correctement. Avec une pellicule 400 ISO, la photo sera surexposée par une journée ensoleillée, c’est garanti.

Si vous voulez faire des photos dans le noir, vous pouvez utiliser le flash Diana+, qui est inclus dans certains packs. Sinon vous pouvez l’acheter en boutique. Les filtres de couleurs vous permettent d’ajouter un éclat de couleur dans vos photos, si vous trouvez que le flash régulier n’est pas assez excentrique.

Sinon, vous pourriez acheter un adaptateur pour un flash normal et utiliser des flashs prévus pour d’autres appareils aussi.

Contrairement à l’ancien Diana, vous pouvez choisir parmi deux formats carrés avec certains cadres : avec le cadre 46,5 × 46,5 vous pourrez faire 12 photos, avec le cadre 42 × 42, vous pourrez prendre 16 photos sur une pellicule 120. N’oubliez pas de configurer la fenêtre à l’arrière et sélectionner le bon cadre.

Si vous prenez des photos sans cadre, les photos se chevaucheront un peu, alors vous pourrez obtenir des panoramas vraiment impressionnants. L’avancement de la pellicule est manuel et n’est pas lié à l’obturateur donc vous pourrez facilement faire des expositions multiples.

Le Diana F+ peut effectivement vous donner beaucoup de choix pour shooter, mais ce n’est pas tout ! Il y a une grande variété d’objectifs et d’accessoires pour enrichir vos possibilités de prise de vue !

Le *Diana F+* est une délicieuse version du Diana classique. Appréciez sa signature onirique à chaque clic de l’obturateur, le tout sur des pellicules 120. Munissez-vous de l’appareil photo aimé de tous sur notre boutique en ligne maintenant.

écrit par dopa le 2014-07-29 dans #équipement #test #review #format #diana #objectifs #pack #deluxe #cadre #moyen #possibilite
traduit par Lomography France

Le Lomogon 2.5/32 Art Lens vous permet d'élargir votre vision du monde. Ce n'est pourtant pas une optique grand-angle comme les autres. Conçu pour électriser toutes vos escapades, il est votre ticket vers l'indubitable esthétique Lomography. De douces saturations, de beaux contrastes, une qualité optique tranchante, un bokeh unique, un mécanisme d'ouverture super rapide – le Lomogon est l’œil Lomo ultime sur le monde. Rendez-vous sur Kickstarter dès maintenant pour découvrir tout ce que vous devez savoir sur notre dernière invention et économisez jusqu'à 40% avec nos offres spéciales Kickstarter !

Un commentaire

  1. dopa
    dopa ·

    Je vous remercie pour l'excellente traduction !

Les articles les plus captivants