Petzval_preorder_header_kit

Maintenant disponible en pré-commande - Premier arrivé, premier servi.

Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Guide des pellicules Lomography : réalisez votre propre pellicule redscale

Vous en savez déjà un peu sur les différents types de pellicules les plus courants, alors il est temps que nous vous présentions quelques astuces : fabriquer votre propre pellicule redscale avec n'importe qu'elle bobine de 35mm !

En vous baladant parmi les milliers de photos sur le site Lomography, vous êtes sans doute tombé sur l’une de ces photos époustouflantes aux couleurs flamboyantes comme celles ci-dessus. SI vous avez entendu parlé de la technique redscale mais que vous ne l’avez pas encore testée, ce guide rapide vous montrera comment vous pouvez fabriquer vos propres pellicules redscale à partir de n’importe quelle pellicule négatif couleur, pour obtenir ces rouges superbes, ces oranges et mêmes ces bleus et verts que vous voyez sur les photos redscale.

La technique

L’astuce des photos redscale est d’exposer le mauvais côté de la pellicule, c’est à dire la partie brillante, qui est la base de la pellicule. Les photos prennent la couleur caractéristique rouge ou orange à cause de la couche sensible rouge qui est exposée à la lumière.

Fabriquer votre propre pellicule redscale

Pour une bobine de pellicule redscale DIY, vous aurez besoin de :

  • une bobine de pellicule
  • une bobine de pellicule vide avec un reste de pellicule qui dépasse
  • ciseaux
  • scotch
  • un sac de transfert ou une pièce complètement sombre

Pour fabriquer votre propre pellicule redscale, c’est facile. Tout ce que vous avez à faire, c’est scotcher la fin de la pellicule vide à la pellicule neuve, côté mat contre côté mat, et d’utiliser le sac de transfert ou une chambre noire pour réenrouler la pellicule neuve dans la pellicule vide. C’est important de le faire dans l’obscurité totale, pour ne pas exposer la pellicule neuve à la lumière.

Il existe des tonnes d’astuces redscale sur le magazine Lomography et ailleurs sur le webn mais celui-ci écrit par Angeli Santina sur Wordpress vous montre un joli guide visuel, pas à pas, pour fabriquer vos redscales maison de la façon toute simple que nous avons décrite ci-dessus.

Variantes

Et si vous n’avez pas de pellicule vide dans laquelle enrouler votre pellicule neuve ? Et si vous n’avez pas de chambre noire ou de sac de transfert ? Et si vous êtes déjà dehors pendant une session photo et vous avez envie de passer en redscale ? Heureusement, nos amis lomographes ont trouvé des variantes à cette technique.

  • Vous n’avez pas de bobine de pellicule vide sous la main ? Le lomographe hodachrome explique dans son Comment fabriquer sa pellicule redscale soi-même qu’il suffit d’aller dans une chambre noir ou d’utiliser un sac de transfert et de sortir délicatement la pellicule neuve, de la couper à environ 1 cm du bout, de la retourner et de la scotcher à nouveau sur le morceau restant. N’oubliez pas de rembobiner la pellicule retournée dans la bobine, mais pas jusqu’au bout puisque vous devrez découper une entame pour la pellicule.
  • Et si vous n’êtes pas sûr de vous pour découper, scotcher et travailler dans l’obscurité pour fabriquer votre pellicule redscale ? Le lomographe metobi says dans son Révolution rouge : le redscale en version fastoche ! tipster, vous pouvez simplement extraire la partie en plastique qui dépasse de votre nouvelle pellicule avec des pinces. Cela vous permettra d’insérer la pellicule à l’envers dans n’importe quel appareil ! Tout ce qu’il faut ensuite, c’est découper une nouvelle entame pour votre pellicule et vous avez votre redscale !
  • Le lomographe robertofiuza a trouvé un autre moyen facile de phtographier en redscale pour les appareils qui peuvent contenir une pellicule à l’envers. Avec le Sprocjet Rocket, par exemple, vous verrez comme sur la photo ci-dessus que l’appareil peut contenir une pellicule à l’envers. Il dit dans son Fabriquez une pellicule redscale en un rien de temps qu’il suffit de mettre la pellicule la tête à l’envers, appuyer sur le bouton de rembobinage (il ne descendra pas complètement mais pourra être utilisé quand même), fabriquer une nouvelle entame et commencer à photographier ! Pour rembobiner la pellicule, tournez simplement le bouton dans la direction opposée de la flèche.

écrit par plasticpopsicle et traduit par lomographyfrance

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : 日本語 & Italiano.