Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

'The Mask' Creation d'un appareil photo prototype (Part 1)

Je ne me lasse pas d'utiliser des masques, donc j'ai décidé de fabriquer un appareil photo dédié. Il devrait me permettre de changer de masque sans ouvrir l'appareil, pour offrir une créativité sans limites: compositions, couleurs, expositions multiples, etc. J'en rêve déjà!

Depuis que j’ai commencé à utiliser des masques, j’ai eu le sentiment qu’ils multiplient les possibilités de la photo argentique… qui sont déjà illimitées! Mais je me sens quand même limité par la difficulté à changer de masque au cours d’une pellicule, et créer des expositions multiples avec des masques différents.

Du coup, j’ai imaginé un appareil qui aurait un “ruban de masques” imprimés ou dessinés sur une feuille de plastique transparent. Il pourrait de déplacer entre la pellicule et l’objectif, pour choisir le masque désiré. Combiné au expositions multiples, ça permettrait par exemple de diviser les photos comme un “splizer high tech”, et élargir les possibilités d’expérimentation!

Ma première idée a été de modifier un appareil existant. le “ruban de masques” pourrait passer verticalement entre le boitier de l’appareil photo et sa porte de fermeture. J’aurais utilisé de la mousse spéciale pour éviter l’infiltration de lumière au niveau de l’ouverture.

1 an plus tard, je n’avais pas encore trouvé le bon appareil. Et plus j’y pensais, plus j’aimais l’idée de créer un appareil photo dédié:

  • Le “ruban de masques” pourrait être inclus dans le boitier pour éviter les problèmes d’infiltrations lumineuses.
  • le masque actif pourrait être visible à travers le viseur pour faciliter la composition des photos.
  • J’aime bien inventer et construire des choses.

Donc j’ai commencé par réfléchir à l’architecture de l’appareil :

J’ai décidé d’utiliser deux bobines moyen format pour enrouler le “ruban de masques”, qui se déplace horizontalement, entraînés par deux molettes comme celles du Sprocket Rocket.
Le parcours du “ruban de masques” le rend visible à travers le viseur, au dessus de la pellicule 35mm. La partie inférieure du ruban est utilisée pour les masques, et sa partie supérieure pour visualiser des aperçus des masques à travers le viseur.
Cela permet de :

  • Choisir les masques
  • Aligner les masques avec les bords de la photo
  • Composer l’image

Pour simplifier la conception et la fabrication, je veux utiliser un objectif qui comporte toute la mécanique et les réglages (obturateur et diaphragme). Ce type d’objectif “tout en un” est utilisé par le Lubitel, ou le Holga et le Sprocket Rocket en version simplifiée.

La plupart du boulot est encore à faire, donc j’ai trouvé comment passer l’hiver!

Avez vous déjà fabriqué un appareil? Avez vous des remarques, suggestions, idées d’amélioration ou problèmes à éviter?

écrit par aguillem et traduit par aguillem

1 commentaire

  1. wufnir

    C'est une très bonne idée.
    Je me pose la question de la fabrication aussi d'un appareil similaire.
    Ceci afin d'intégrer 3 filtres de couleur (Rouge 106, Vert 139, Bleu 120) pour faire de la trichromie.
    Dans mon cas pas besoin d'être très prés du film.
    Par contre je veux utiliser des pellicule 120.

    il y a 9 mois · signaler comme indésirable

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Deutsch.