C'est votre dernière chance de précommander votre objectif Petzval et d'obtenir les plaques à ouvertures spéciales inclues gratuitement ! La date de livraison est estimée à août 2014 (ou même avant), alors ne manquez pas cette chance de vous procurer l'objectif pour portrait parfait !

Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Ma soirée light painting avec mon Belair X 6-12

Le week-end dernier, nous étions en train de faire cuire des gâteaux de Noël avec mes amis (c'est très commun de faire ces sessions cuisines ici en Autriche !) et nous nous sommes amusés à faire des light paintings avec le Belair X 6-12 ! Voici comment j'ai pris ces photos.

Pour réaliser ces light paintings, j’ai utilisé différents flash, des phares pour vélos (qui donnent une teinte rouge aux photos) et mon frère avait une chouette baguette d’ampoules LED qui changeait de couleurs (il l’a achetée à IKEA ; si vous en voulez une pour vos propres soirée light paintings, vous la trouverez ici).

Nous avons utilisé le Belair X 6-12 City Slicker avec le cadre 6×9 et une pellicule 120 Lomography Couleur Négative 100 ISO. Pour éviter d’avoir des images floues, nous avons fixé le Belair X 6-12 sur un petit trépied que nous avons placé dans une boîte en haut d’une chaise (très fait-maison tout ça !). Il est préférable de faire un peu de rangement pour avoir assez d’espace et ne pas avoir à être debout, trop près du mur (cela permet de ne pas avoir les reflets du flash sur le mur).

Ensuite, nous avons réglé le Belair X 6-12 sur le mode “Bulb” (en tournant la petite roue sur le côté) et nous avons déterminé la distance entre le modèle photographié et l’appareil (nous étions à environ 2,5 – 3 mètres de distance). La plupart des photos ont été prises avec le flash Fritz the Blitz (parfois en utilisant les caches de couleurs). Nous ne l’avons pas accroché à l’appareil puisque nous voulions utiliser le flash quand nous le voulions et sous n’importe quel angle. Pour la plupart des photos, un de nous a “flashé” le modèle directement de front ou sur le côté. Sur certains clichés, les modèles tenaient le flash et se “flashaient” eux-mêmes. Pour obtenir cet effet de lumière, nous avons tourné ou soulevé la baguette d’ampoules LED et nous avons dessiné ou écrit des choses avec les lumières.

Nous avons utilisé différentes techniques : le plus souvent, le modèle restait sur place, nous appuyions sur le déclencheur et nous “flashions” la personne tout en bougeant la lumière pour peindre la forme désirée. Nous avons pas vraiment fait attention au temps d’exposition ; je dirai que la plupart des photos étaient exposées pendant environ 5 et 15 secondes.

Mon meilleur conseil serait : ne pensez pas trop, profitez !

écrit par marlenes et traduit par lomographyfrance

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Italiano, Türkçe, 中文(简体版), Nederlands, 中文(繁體版), Português, 日本語, Spanish & Deutsch.