Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Bien utiliser vos pellicules

Voici quelques astuces relatives à l'utilisation de vos pellicules, en fonction des conditions de lumière.

Photo de suizidekid

Si vous êtes un Lomoholic comme moi et que vous shootez a chaque fois que vous en avez l’opportunité, voici quelques astuces qui vous permettront de bien utiliser vos pellicules :

1.) Pellicule diapositive (traitement croisé) :
Les pellicules diapositives fonctionnent le mieux lorsqu’il y a beaucoup de lumière, comme un grand ciel bleu, même s’il y a quelques nuages ici et là.

La chose la plus importante à savoir est la suivante : si vous souhaitez effectuer un traitement croisé, seules les couleurs seront affectées. Pour que l’effet fonctionne le mieux, je vous conseille de prendre en photo des choses très colorées, plutot qu’une rue un peu grise et sombre. Les contrastes seront également réhaussés si l’objet de votre photo est coloré.

Vous obtiendrez également de bons résultats si vous shootez un coucher ou un lever de soleil.

Vous pouvez également varier l’atmosphère de votre photo en choisissant soigneusement votre pellicule. Par exemple, j’utilise une Fuji Velvia 100 en automne, pour obtenir des teintes rouges et marron.

Au printemps, vous pouvez utiliser la Lomography X-Pro Slide 200 pour obtenir un look coloré, et accentuer les couleurs de cette saison.

J’aime beaucoup shooter des silhouettes avec les pellicules diapositives, car elles offrent un rendu dramatique, et des couleurs toujours impressionnantes.

2.) Pellicules négatives
La pellicule la plus classique. Vous ne pourrez pas faire d’erreur avec ces pellicules, mais vous n’obtiendrez pas des couleurs aussi vives qu’avec une pellicule diapositive. Il m’arrive de vouloir shooter en négatif, par exemple dans les bois, ou lorsqu’il y a de la neige.

L’une des principales différences avec les pellicules diapositives est la large gamme de sensibilités ISO disponible. Si le temps est couvert, vous pouvez utiliser une pellicule 400 ou 800 ISO. Idem si vous souhaitez shooter en intérieur, sans flash. Les négatives sont très bien pour les portraits (comme le noir et blanc), car vous obtenez des tonalités naturelles, surtout sur les couleurs de peau. Utiliser une pellicule diapositive pour le portrait peut – si vous ne faites pas attention – donner un look très étrange.

3.) Noir & blanc

J’aime beaucoup le noir et blanc, car vous pouvez l’utiliser quelque soit le temps qu’il fait. Prenez par exemple un mois de novembre, avec un ciel très gris et pas du tout de soleil… une pellicule comme la Lomography Lady Grey conviendra tout à fait à ces conditions, et vous obtiendrez des résultats satisfaisants. Dans ces mêmes conditions, utiliser une pellicule diapositive serait inutile, car elle serait très certainement sous exposée.

Prenez ensuite un mois de juillet très ensoleillé. La pellicule Lomography Earl Grey vous donnera un look très différent, très contrasté. Ma pellicule noir et blanc préférée reste tout de même l’Ilford Xp2 400. C’est une pellicule noir et blanc en C-41 (identique à une négative couleur), moins chère que beaucoup d’autres références, et elle est très polyvalente.

4.) Redscale

Vous pouvez faire de nombreuses choses avec une pellicule redscale. Elle est en général très polyvalente, et vous pouvez l’utiliser quelque soient les conditions de lumière. Voici différents effets que j’ai obtenu en variant le réglage ISO de mon appareil :

écrit par suizidekid et traduit par fredericdith

1 commentaire

  1. cecile1138

    cecile1138

    merci cet article est trés instructif !

    il y a plus d'un an · signaler comme indésirable

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Nederlands, Türkçe, Русский, Deutsch, 中文(繁體版), Československy, Italiano, ภาษาไทย & Spanish.