C'est votre dernière chance de précommander votre objectif Petzval et d'obtenir les plaques à ouvertures spéciales inclues gratuitement ! La date de livraison est estimée à août 2014 (ou même avant), alors ne manquez pas cette chance de vous procurer l'objectif pour portrait parfait !

Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

PinHolo - Comment j'ai fait un sténopé dans un pignon !

Quand j'étais étudiant à l'académie des beaux-arts de Pérouse, je suis tombé amoureux de la photo sténopé, et j'ai commencé à rassembler tous les documents que j'ai pu les concernant, elle et son évolution technique. J'ai demandé des informations à mon prof de photo, Antonio Todini - Il m'a suggéré de chercher "Pinhole photography" (= photo sténopé en anglais) sur internet, et, l'air de se rappeler quelque chose, il m'a dit "Pinhole, ça sonne comme Pinolo (pignon, en italien), mais avec un "H" après le "N" et le "E" final. C'est à ce moment que cette petite graine s'est plantée dans mon esprit, pour grandir sous forme d'un défi, celui de réaliser mon propre appareil sténopé dans un pignon!

  • Après avoir mangé le pignon, j’ai utilisé les côtés de la coquille comme “camera obscura”.J’avais besoin que l’intérieur soit noir, alors je l’ai peint. Ensuite, j’ai fait un trou au centre de l’une des faces et j’y ai appliqué une petite plaque avec un trou d’épingle au centre. J’ai aussi fabriqué deux petits anneaux de métal, dont le rôle était de garder le pignon fermé et d’éviter de laisser entrer de la lumière.
  • Dans la chambre noire, j’ai découpé un bout de papier photo de la taille du pignon et je l’ai mis dans mon petit appareil photo, que j’ai appelé Pinholo. J’ai utilisé mon pouce comme obturateur.
  • J’ai enlevé mon pouce du trou et pointé le pignon vers mon visage, puis je me suis envoyé un coup de flash directement dans la tête (en devenant aveugle un moment).
  • De retour dans la chambre noire, j’ai ouvert le Pinholo et mis le bout de papier photo dans le bac de développement. Au centre du papier a commencé à apparaître quelque chose qui ressemblait vaguement à un portrait … le Pinholo fonctionnait!
  • Avec le scanner j’ai agrandi mes petits négatifs et je les ai passés en positif. Eureka! Les portraits étaient réels!

En conclusion, j’ai été capable de faire d’un pignon un appareil photo sténopé fonctionnel. J’étais si enthousiaste que j’ai basé ma thèse sur le Pinholo. Et ça a été un choix judicieux!

Né comme un jeu de mots, le pinholo est bientôt devenu un défi et, des années plus tard, il est toujours intriguant, alors que je joue toujours et me lance de nouveaux défis…

La journée mondiale du sténopé est samedi! Plus d’informations sur www.pinholeday.org

écrit par francescco et traduit par kamilou

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : 한국어, Deutsch, Português, Nederlands, Italiano & Spanish.