Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Une vraie comparaison entre le LC-Wide et le LC-A

Dans cet article, je vais vous présenter une rapide comparaison entre le Lomo LC-Wide et le LC-A, utilisés dans les mêmes conditions. Même endroit, même jour, même heure et même pellicules (une paire de HP5+ toute fraîche du même lot de production). Ces deux pellicules ont été développées ensemble, dans la même cuve, et numérisées avec le même scanner (un Frontier).

Parmi les articles demandés ce mois-ci, il y avait des articles concernant le LC-A et le LC-Wide. J’ai déjà écrit dans le passé des articles sur ces deux petits bijoux mais cette fois-ci, je vais écrire un article complètement différent. Une vraie comparaison, dans des conditions similaires, de ces deux appareils photo.

Les photos ont été prises à Côme, en Italie, le même jour et à la même heure. j’ai utilisé deux pellicules Ilford HP5+ (non expirées) du même lot de production. Les deux pellicules ont été exposées à 400 ISO et j’ai développé moi-même ces pellicules, en les mettant dans la même cuve. J’ai utilisé pour cela le developer R09 Spezial (le nouveau nom du Rodinal Special) et j’ai en même temps fait scanner les pellicules dans un labo photo de confiance à Côme avec le même scanner professionnel Fuji Frontier et la même densité de régulation. Voici les photos prises avec le LC-A :

J’aime beaucoup la richesse des gris (regardez les nuages, pas tout à fait blanc immaculé), et la netteté de l’objectif (ces photos ont été prises avec un LC-A reconditionné que j’ai acheté il y a quelques jours sur la boutique en ligne, l’appareil était comme neuf !)

Et voici à présent les photos prises avec le LC-Wide :

J’ai été très impressionné par l’objectif grand angle (même si j’ai rogné quelques photos). Cependant, j’ai noté que certaines photos étaient légèrement surexposées, avec moins de détails dans les zones claires et un rendu moins plastique des niveaux de gris. Cela est peut-être dû à un objectif différent ou à un niveau d’exposition différent (dû au grand-angle).
Il est évident que ces deux appareils sont complètement différents. Je les aime bien tous les deux mais c’est toujours un plaisir de prendre des photos avec un de ses appareils !
Mais sincèrement, le légendaire objectif russe Minitar rend le LC-A unique !

écrit par sirio174 et traduit par 1225am

1 commentaire

  1. jvujnovi

    C'est vraiment difficile de dire quel appareil-photo est mieux. Il parait que les deux prendent des belles photos. C'est vrai qu'il y a une surexposition legere avec LC- Wide, mais souvent je prends des photos legerement surexposees parce qu'il y a plus des details. Aussi, parce que je prends des photos urbains un grand-angle aide beaucoup. Avec LC-A, j'aime aussi la richesse des gris et nettete de l'obejctif. Au fond, il depend qu'est ce qu'on prefere. Pour moi, je commencerais avec un LC-A parce que c'est moins cher.

    il y a 11 mois · signaler comme indésirable

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Italiano, Deutsch, 中文(简体版), 中文(繁體版), 中文(繁體版) & Spanish.