Petzval_preorder_header_kit

Maintenant disponible en pré-commande - Premier arrivé, premier servi.

Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Revue sur la pellicule Redscale : Pertuz Primera 200 Redscale, faite maison, parfaite pour les oranges et les rouges foncés

Si vous aimez les oranges et rouges foncés, alors cette pellicule est faite pour vous.

J’ai quelques précieux rouleaux de Pertuz Primera 200, conservés dans ma réserve de pellicules. Naturellement, cela signifie que je dois être prudent sur comment et quand les utiliser.

Ayant grandi en faisant des photos occasionnellement, en utilisant des pellicules par le passé dans les années 80/90, puis massivement dans le début des années 2000 (pour des raisons professionnelles), ma préférence va désormais à la redscale, la moins chère des pellicules négatifs couleur. Ceci dit, je n’avais pas vu cette marque auparavant, j’ai utilisé un rouleau pendant un voyage, avec mon Olympus 35, juste pour voir à quoi cela ressemblerait, même si la pellicule a expiré en 2011. Il a bien réagit. (Lire ma critique de cette pellicule ici)

Malheureusement, quand j’ai transformé en redscale la Pertuz 200, et utilisé celle-ci avec mon Olympus Trip 35, j’ai obtenu des résultats que je ne voulais pas. J’ai donc décidé d’essayer une fois de plus, mais avec un autre appareil photo.

Ayant plus d’expériences pour faire mes propres pellicules redscales, et après avoir étudié d’autres articles de lomographes et des photos, j’ai pris du recul sur ce film. Voici ce que j’ai remarqué. Le négatif semble plus épais que la plupart des films que j’ai utilisé. Cela signifie que j’ai vraiment besoin de plus de lumière. Sur cette base, j’ai choisi de réaliser un autre rouleau de Pertuz Primera 200 redscale, dans le Yashica Electro 35 GSN, mon appareil photo habituellement utilisé pour les pellicules redscales.

A ce moment-là, il n’y avait pas de méthode particulière pour mon test.

J’ai simplement mis l’ISO à 50 et ai pris des photos au hasard sur une journée assez lumineuse comme je l’aurais fait normalement.

A un moment lumineux le matin.

Les résultats ont été mitigés.

La plus petite ouverture utilisée était f8.

Ensuite, j’ai pris une photo à f4.

La plus grande ouverture fut à son maximum à f1.7.

Verdict ? Si vous voulez faire de cette pellicule une redscale et que vous voulez des couleurs plus claires, alors vous devez ouvrir le plus possible, ainsi que baisser l’ISO de l’appareil photo à sa puissance minimale. Si vous aimez la simplicité des rouges, vous devez vous en tenir à f8 avec une caméra à priorité d’ouverture, pendant une journée assez lumineuse.

écrit par uncle_jay et traduit par jaybees80

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Deutsch.