C'est votre dernière chance de précommander votre objectif Petzval et d'obtenir les plaques à ouvertures spéciales inclues gratuitement ! La date de livraison est estimée à août 2014 (ou même avant), alors ne manquez pas cette chance de vous procurer l'objectif pour portrait parfait !

Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Lomography Smartphone Film Scanner : le scanner tout puissant

Parfois, les meilleures choses sont les plus simples. Et cela est vrai avec ce petit scanner. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus sur ma première expérience avec cet accessoire !

J’ai eu la chance de faire partie des tout premiers propriétaires du Lomography Film Scanner en tant que testeur. Durant ces dernières semaines, j’ai pu tester toutes ses possibilités, et croyez moi, je me suis beaucoup amusé.

Avant de l’utiliser pour la première fois, je m’attendais à obtenir des scans un peu décevants, étant donné que mon téléphone est un iPhone 3GS. Mais même avec un smartphone aussi ancien, j’ai pu obtenir des résultats qui étaient particulièrement bons.

Le scanner est très simple, et c’est pourquoi il est très simple à mettre en marche et à utiliser. Voici ce que vous obtiendrez :

  • Une base éclairée. Il vous faudra utiliser deux piles AA. Sur le coté gauche, vous pouvez placer votre pellicule : glissez le début de votre pellicule, et laissez la être entraînée par la roue crantée. Allumez la lampe avec l’interrupteur, et voilà !
  • Trois espaceurs. Ces pièces vous permettront s’élever votre smartphone, pour qu’il puisse correctement faire la mise au point sur la pellicule. Avec mon iPhone, je n’ai eu qu’à utiliser que deux espaceurs. Utilisez le moins possible de pièces, car en les utilisant tous, votre téléphone aura du mal à faire la mise au point, et votre image sera minuscule. Il vous faudra essayer plusieurs fois pour savoir quel est le bon réglage pour votre smartphone.
  • Une pince ajustable pour le smartphone. Déserrez la pince en appuyant sur le bouton situé sous cette dernière. Placez votre téléphone en place et reserrez les pinces contre l’appareil. Lancez ensuite l’application photo de votre smartphone et faites glisser l’appareil pour aligner l’objectif avec l’image qui se trouve sur votre écran. L’image doit être centrée, et bien nette.

Ensuite, avancez la molette pour voir l’image de votre choix. Touchez votre écran une fois pour faire la mise au point, et prenez la photo !

Pour l’instant, l’application Lomography n’est pas encore disponible, mais il est prévu qu’elle inverse les photos (négatif vers positif), et elle vous permettra de numériser vos films tournés au LomoKino, ainsi que vous images panoramiques. En attendant que l’appli soit disponible, il vous faudra le faire manuellement. Vous pouvez facilement inverser les couleurs avec un petit logiciel. Vous pouvez jeter un oeil à ce tutorial fourni par Lomography pour en savoir plus.

Pour ma part, je suis allé au plus simple : après avoir pris une photo, elle était directement transferée depuis mon iPhone vers mon iMac, via iCloud. Ensuite, j’ai utilisé un logiciel pour inverser les couleurs, pour recadrer, et demander un ajustement automatique des couleurs et des contrastes. Si vous ne souhaitez pas utiliser d’ordinateur, vous pouvez utiliser une application gratuite sur votre smartphone qui vous permettra d’éditer votre image.

The process of inverting the pictures may sound a bit tangled right now, but in fact it is quite easy and fast. And I’m sure that by using the official app, it will become absolutely unpainful and even faster.

Lorsque vous faites la mise au point sur votre écran, il peut être utile d’essayer de faire la mise au point à différents endroits, pour obtenir la meilleure exposition. Gardez bien en tête que vous regardez une version négative de votre image : si elle apparait sombre, c’est qu’elle est en réalité très claire.

J’ai également essayé de numériser mes photos panoramiques. Après avoir scanné les plusieurs parties de mon image, je les ai fusionné en utilisant un logiciel de retouche photo. Voici le résultat :

S’il fallait retenir une seule chose de ce scanner, ce serait sa simplicité. Il est tellement simple à utiliser que vous n’aurez même pas besoin de vous entraîner. Sortez le de sa boite, et vous serez prêts à l’utiliser. L’un des autres avantages est sa rapidité. J’ai remarqué que je n’avais pas le même sentiment avec mon scanner Epson V500, que la paresse m’a souvent empêché d’utiliser. Avec ce scanner, vous ne dépendez pas d’un ordinateur. Ce scanner est léger et vous pouvez l’emmener partout. Il est très rapide, et c’est pourquoi il est très pratique, lorsque vous souhaitez avoir une idée rapide des couleurs que donne votre photo une fois inversée.

Une petite séance de numérisation !

Cet objet vous permettra de rendre beaucoup plus rapide la numérisation de pellicules “oubliées”. Bien entendu, vous n’aurez pas de scan en haute définition (mais cela dépend de votre smartphone) mais le processus est vraiment rapide, et les scans seront suffisamment bons pour la majorité des utilisations, tout particulièrement si vous souhaitez les mettre sur le web, ou les partager sur les réseaux sociaux.

Il est très intuitif à utiliser, et vous pourrez même vous amuser à expérimenter avec. Je suis sur que nous allons voir rapidement de nouvelles astuces sur le site, qui pousseront ce scanner dans ses retranchements.

Je dois reconnaitre que ce scanner à dépassé mes attentes. C’est un produit très simple, avec de grandes possibilités. Il est rapide et simple à utiliser, et son utilisation est bien plus plaisante que je ne l’espérais. Essayez le et vous ne le regretterez pas !

Vous pouvez voir d’autres scans ici.

écrit par vgzalez et traduit par fredericdith

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : 日本語, Русский, 中文(繁體版) & Spanish.