Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Portaits de mode de Dallas Nagata White pris avec le nouvel objectif artistique Petzval

Alors que de plus en plus de nouveaux objectifs Petzval trouvent d'heureux propriétaires, de plus en plus de premiers clichés extraordinaires à reluquer et admirer font surfaces ! Aujourd'hui, nous sommes ravis de partager avec nos lecteurs et camarades de communauté quelques portraits de mode faits par le Petzval qui nous viennent d’Hawaï et ont été pris par le photographe éditorial et de mode, Dallas Nagata White !

Dallas Nagata White, par Ed White

La semaine dernière, nous sommes tombés sur la publication du blog de Ed White qui racontait l’expérience de sa femme Dallas Nagata White qui jouait avec son nouveau jouet : le Nouvel objectif artistique Petzval ! Le point fort de la publication est incontestablement le magnifique portrait en tourbillon qu’Ed a pris de sa ravissante femme. Au vu d’un portrait aussi impressionnant qui fait le tour d’Internet, nous ne pouvions laisser passer la chance d’entrer en contact avec Ed et Dallas et leur poser des questions sur leur expérience du nouveau Petzval !

Ed a décidé de laisser sa femme, une photographe commerciale, éditoriale et de mode, originaire de Hawaï, prendre les devants de la scène et nous montrer quelques-uns des clichés de mode impressionnants qu’elle avait pris jusqu’alors avec son Nouvel Objectif Petzval. Pour ceux qui s’interrogeaient sur la façon dont cet objectif sera utile dans les projets de la mode, laissez les clichés et les idées de Dallas être vos guides !

Pouvez-vous vous présenter à la communauté Lomography et parlez-nous un peu de ce que vous faites.

Salut ! Je m’appelle Dallas Nagata White, photographe commerciale, éditoriale et de mode de Honolulu, Hawaï. Ça c’est ce qui me permet de payer mes factures mais à côté de ça, mon mari Ed et moi-même, sommes passionnés par tout type de photographie et nous aimons donc nous aventurer et expérimenter de nouvelles idées pendant notre temps libre. Nous aimons tout particulièrement montrer ces côtés de Hawaï que les gens ne voient pas en général sur les photos.

Quel était votre avis sur le nouvel objectif Petzval ? Qu’est-ce qui vous a poussé à vous en procurer un ?

Ed est un fan de Kickstarter, alors il est toujours à l’affût de projets intéressants. Un jour, il est tombé sur la campagne de Petzval alors il m’a fait venir et on a regardé la vidéo de lancement ensemble. On a reconnu l’emblématique motif du bokeh immédiatement et on a tout de suite su qu’on voulait qu’il fasse partie de nos outils.

Notre première impression a été très positive. Nous avons fait des portraits l’un de l’autre pour tester l’objectif et on a été très surpris de voir à quel point l’effet était prononcé comparé à ce à quoi on s’attendait — on aurait presque dit que l’arrière-plan pivotait ! A l’aide des plugins Lightroom de VSCO qu’on a utilisé pour obtenir un effet de film classique à l’aspect authentique, on a ajouté quelque chose de plus à nos images finales qui nous ont permis de tomber vraiment amoureux de l’objectif.

Comment avez-vous trouvé votre première expérience de shooting avec le nouvel objectif artistique Petzval ?

Le Petzval est un objectif très fun pour shooter. Au de-là du bokeh frappant, on était tout particulièrement impressionnés par le contraste et la saturation de l’objectif. Le centre n’est pas parfaitement net au moment de la mise au point à part si vous êtes près de votre sujet, mais l’effet serait moins authentique si ce n’était pas le cas. Mais c’est assez net pour que je me sente bien de l’utiliser dans le cadre du travail pour des clients s’ils aiment ce genre d’allure et de sensation.

Parlez-nous de votre configuration préférée de la caméra avec le nouveau Petzval. L’utilisez-vous à la fois pour le travail et les projets personnels ?

En ce moment, j’utilise le Petzval avec mon 5DmkII. C’est tellement nouveau que je n’ai pas eu le temps de l’utiliser avec mon argentique mais je suis ouverte à son utilisation du moins pour pouvoir être surprise du résultat. Je pense que je l’utiliserai toujours majoritairement avec mon DSLRs, parce que mes compétences de mise au point manuelle ne sont pas top et j’utilise le mode ‘aperçu’ pour obtenir la bonne mise au point. Je ne l’ai pas encore utilisé pour le travail mais je le ferais si j’avais le bon client !

Quel genre d’opportunité photo ou de sujets est-ce que tu penses ou est-ce que tu rêves de photographier avec le Petzval ?

Je crois que les clichés que j’ai fait avec mon amie, Allison Chu (et que vous voyez ici) sont plutôt très réussis : des vêtements vintage dans des endroits à caractère ! Mais comme c’est quelque chose que j’ai déjà fait je dirais que la prochaine étape est de voir si je peux faire des clichés au Petzval pour des marques comme Free People ou une publication comme le Nylon Magazine.

Est-ce que tu peux partager quelques uns de tes clichés préférés au Petzval avec nous et nous raconter leur histoire ?

Je n’ai pas encore pris beaucoup de clichés mais j’ai très certainement adoré mon dernier shooting de mode avec cet objectif et tout particulièrement les clichés de type plus portrait avec des arrière-plans de feuillage.

Est-ce que tu as déjà pensé à shooter avec un argentique en utilisant le Petzval ?

Absolument ! J’adore l’effet de surprise que procure un rouleau de film quand on le récupère, surtout quand on utilise des trucs plus funky et plus imprévisibles que Lomography propose ! Je vais surement sortir mon Canon Rebel 35mm et prendre des clichés sur pellicule dans pas trop longtemps.

Selon toi, quelles sont les plus grandes difficultés quand on utilise le nouvel objectif Petzval ? Et quelles sont les aspects qui valent le plus la peine ?

Je dirais que la plus grande difficulté dans l’utilisation du Petzval est le manque de mise au point automatique et le fait de devoir se reposer sur le système de visualisation de l’image sur l’écran pour obtenir le cliché le plus net possible et je ne fais pas encore confiance à mes yeux. Mon travail comporte beaucoup de mouvements et de capture de beaux moments vu que je demande aux modèles qui travaillent avec moi de bouger. Quand je travaille avec le Petzval il faut que tout le monde ralentisse si je veux obtenir un cliché vraiment net. Mais ça vaut la peine de travailler avec des limites de la sorte et apprendre à utiliser cet outil et pouvoir compléter ma vision créative au lieu de le laisse définir comment je vais shooter à ma place.

Mais la partie la plus enrichissante du travail au Petzval, c’est l’excitation de découvrir de nouveaux territoires de création avec un nouvel «ami».

Enfin, des astuces pour nos lecteurs qui pensent à prendre un Petzval ou qui ont déjà reçu le leur ?

C’est beaucoup plus facile de rendre votre sujet net en utilisant le système de visualisation de l’image sur l’écran. Le tourbillon est encore plus fort quand vous êtes devant un arrière-plan animé et d’autant plus fort si votre sujet est un peu éloigné de cet arrière plan animé. Faites attention à vos compositions. En général je prends des clichés très pondérés mais j’ai rapidement appris que les côtés de l’objectif sont presque aussi tourbillonnants que l’arrière-plan alors faites attention à ça ! Ne rangez pas encore vos lumières de Noël, le bokeh en étoile est beaucoup plus fun si vous les intégrez. Si vous avez le Lightroom et un VSCO, utilisez le pack de film 02, augmentez la saturation un peu, et regardez la magie opérer. Si vous avez cet objectif et vous ne prenez pas des photos tout le temps … qu’est-ce que vous attendez ?

Regardez plus de photos du shooting mode fait au Petzval sur le blog de Dallas!

Un grand merci à Ed et Dallas d’avoir pris le temps de discuter avec nous et de partager leur clichés préférés faits au Petzval ! Ils devraient produire davantage de choses passionnantes dans les prochains jours, alors restez à l’écoute !

Vous pouvez trouver plus de travaux de Dallas sur"DNWphoto.com":http://DNWphoto.com, et de Ed sur spyhi.com, et vous pouvez suivre leurs pitreries sur Twitter @DallasNagata et @SpyHI!

Crédits photos de mode:

Photographe: Dallas Nagata White
Modèle: Allison Chu
Habits: Summer Shiigi
Cheveux/Maquillage: Risa Hoshino
Production/Porteur de trucs: Ed White

écrit par plasticpopsicle et traduit par lomographyfrance

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Türkçe, Deutsch, Italiano, Spanish & 中文(繁體版).