C'est votre dernière chance de précommander votre objectif Petzval et d'obtenir les plaques à ouvertures spéciales inclues gratuitement ! La date de livraison est estimée à août 2014 (ou même avant), alors ne manquez pas cette chance de vous procurer l'objectif pour portrait parfait !

Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Interview de l'artiste Sid Ceaser sur l'Objectif Petzval Lomography x Zenit

Sid Ceaser est un photographe de portraits de studio et travaille également pour des groupes et musiciens qui ont besoin de photos à utiliser pour leur communication, des dossiers de presse, des cds/pochettes d'album et à des fins promotionnelles ... Son travail est propre, net et convaincant. Dans cette interview, il partage avec nous son expérience avec le nouvel objectif Petzval Lomography x Zenit.

Nom : Sid Ceaser
Location : Nashua, New Hampshire
Pays : Etats-Unis
Appareil utilisé : Canon EOS 5DMarkII et 5D

Hello, raconte nous un peu ton travail. Comment es-tu devenu photographe ?

Je suis un photographe spécialisé dans les promotions, les dossiers de presse, la publicité et l’artwork de pochettes d’album et CDs pour des musiciens et des groupes mais également dans les gros plans pour la photographie d’entreprise, des acteurs, des modèles, des musiciens, etc Je suis aussi un photographe artistique et mon travail personnel est principalement axé sur les portraits de jouets et la culture pop.

J’ai utilisé des appareils photo une grande partie de ma vie, à la fois argentiques et numériques. J’ai essayé d’en faire mon métier depuis que j’ai obtenu mon diplôme à l’Institut d’Art du New Hampshire en 2004. J’ai un studio dans le quartier historique Nashua Millyard depuis 2004.

Tu es spécialisé dans la photographie destinée à des groupes et des musiciens. Pourquoi aimes-tu autant ça ?

J’adore la musique. J’A-D-O-R-E. Je ne sais pas en jouer une seule note mais depuis le temps où j’étais en études supérieures il y avait toujours de la musique autour de moi, peu importe où je me trouvais … Je collectionne les vinyles et les CDs. Quand j’ai finalement pris le temps de réfléchir à ce sur quoi je voulais vraiment concentrer mon travail, il paraissait logique que je voulais créer des images qui serviraient aux musiciens. Je ne suis pas fan des photos de lives et de concerts, j’aime travailler en tête-à-tête avec les musiciens pour créer des portraits convaincants qui permettent d’élever leur identité visuelle. J’aime juste travailler avec les gens, apprendre leurs histoires. Vous ne savez jamais qui vous allez rencontrer. Vous ne savez jamais ce que vous allez apprendre au jour le jour. Même quand je travaille sur mes projets personnels de beaux-arts, je photographie des jouets dans un style de portrait. Même quand je ne suis pas en train de photographier de vraies personnes je photographie des choses qui ressemblent à des personnes.

Comment as-tu découvert l’objectif Petzval et pourquoi as-tu décidé de l’essayer ?

J’ai travaillé par le passé avec des procédés photographiques manuels et quand je me suis marié à l’automne 2011 j’ai engagé un photographe de ferrotype pour prendre d’énormes et luxuriants portraits de ma femme et moi. Il avait ces grands, beaux, objectifs Petzval qu’il utilisait pour ces portraits et ils produisaient une image si merveilleuse, surtout dans telles tailles. Le photographe avait une armoire entière pleine d’objectifs Petzval de tailles différentes et c’est réellement de belles sculptures en laiton – chargées d’Histoire. Lorsque Lomography a lancé le pack de précommande j’y ai prêté une attention particulière. Petapixel a publié un article sur mes ferrotypes de mariage et Lomography m’a contacté peu de temps après en me demandant si j’étais intéressé pour tester l’objectif. J’ai dit oui avec enthousiasme. Je voulais voir comment le “look Petzval” se traduirait sur une image de 35 mm, beaucoup plus petite. J’ai été vraiment impressionné que Lomography et Zenit fabriquent le Petzval en laiton dans le même style que les originaux. J’ai également été très intéressé parce que le bâtiment dans lequel se trouve mon studio de photographie n’autorise plus l’utilisation de produits chimiques photographiques forts, j’ai donc été épris de l’idée de produire des photos numériques qui avaient des traits similaires aux photographies ferrotypes sans tous les produits chimiques dangereux.

Comment s’est déroulée ton expérience avec l’objectif ?

Jusqu’à présent cette expérience a été très intéressante. L’objectif en laiton en soi est magnifique et la possibilité de le sortir pour le nettoyer est vraiment sympa. J’aime le fait qu’il ait cette qualité très sculpturale, tout en étant en même temps un objectif qui produit un look et une qualité spécifiques et uniques. Ce que j’ai découvert, c’est qu’il faut vraiment être patient lors de l’utilisation de cet objectif. Il est totalement manuel – vous devez déterminer vos temps d’exposition car cet appareil ne dispose pas d’un moyen pour communiquer avec l’appareil photo. Sortez votre posemètre ou prenez des photos-test pour atteindre la bonne exposition.

J’ai trouvé que la meilleure façon d’utiliser cet objectif était de le traiter comme si c’était le frère des grand formats du passé : mettez votre appareil photo sur un trépied. Utilisez un hoodman ou le système de visionnage des reflex numériques. Zoomez sur les yeux des sujets et faites soigneusement la mise au point, puis prenez la photo. Le trépied permet d’empêcher l’appareil photo de basculer vers l’avant ou vers l’arrière. Comme quiconque qui avait l’habitude de shooter avec un appareil 4×5n c’était comme si je rentrais à la maison à nouveau. Un shooting plus lent et avec l’utilisation d’un trépied et de la loupe de visionnage comme je faisais quand je prenais des photos avec ma chambre photographique. Personnellement je pense que c’est bien de pouvoir ralentir et réellement prendre connaissance de son appareil et son nouvel objectif en prenant le temps d’être aussi précis que possible. Quand on réussit à avoir la bonne mise au point, l’image est incroyable.

Je continue également à apprendre le meilleur algorithme de la distance entre l’appareil photo et le sujet et la distance entre le sujet et l’arrière plan fond pour obtenir “l’effet” maximum de l’objectif. Si vous mettez un objet trop près du fond, vous n’arriverez pas à brouiller le fond autant que vous le souhaitez. Il y a un “sweet spot” qui donne le meilleur flou optique. J’ai suis encore en train d’apprendre ce que c’est.

Quelle est ta photo préférée parmi celles que tu as prise à l’objectif Petzval Lomography x Zenit ?

J’ai pris quelques portraits hier de mon amie Nikki et elles sont un bon exemple de cet effet de «tourbillon» en arrière-plan. J’ai aussi pris une photo de ma femme debout devant des arbres qui est également un bon exemple de cet effet. J’attend avec impatience que la neige ici fonde et que ça se réchauffe pour que je puisse commencer à utiliser l’objectif de plus en plus.

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui commencent à utiliser l’objectif ?

Mon conseil pour les nouveaux propriétaires du Petzval : soyez patients. Ceux qui sont habitués aux prises de vue avec des objectifs à focus électronique qui laissent les objectifs faire tout le travail vont être très surpris. L’objectif Petzval est à 100% manuel et il faudra un certain temps pour que vous appreniez ses subtilités. C’est un outil très spécifique qui donne des résultats très précis, mais ce ne sera pas un très bon objectif “tout terrain”. La distance focale est le principe-même des portraits et c’est vraiment là qu’on distingue ses qualités.
Je vois beaucoup d’utilisateurs frustrés à cause de toutes les choses qu’il ne peut pas faire, mais ce qu’il sait faire est vraiment exceptionnel et beau. Je pense que vous aurez des résultats mitigés en essayant de prendre des photos avec cet objectif à la main. Au lieu de cela, prenez un trépied et munissez vous d’une loupe de capot de sorte à ce que vous puissiez la mettre sur le dos de l’écran et voir les choses en un peu plus grand. Si vous avez l’option de visionnage en temps réel sur votre appareil photo, utilisez la. Zoomez sur les yeux des sujets et soyez sûrs de réussir votre mise au point sinon vous allez passer du temps à jouer à la devinette et foirer une grande partie de vos photos. Soyez patients. Cet objectif est un retour vers façon dont on photographiait les gens aux débuts de la photographie. Tout est manuel, bébé. Mets ta tête au même endroit que tous les photographes grand format. Plus lentement, s’il te plait. Sois calme. Prends le temps. N’essaye pas d’obtenir des tonnes d’images. Juste concentre toi sur l’obtention d’ un cliché incroyable. Cet objectif voudra vous tester, mais si vous prenez le temps de l’explorer de fond en comble, ce sera un beau mariage et il vous aidera à faire des photos à couper le souffle.

Tu travailles aussi sur des ateliers d’éclairage, peux-tu nous dire comment le Petzval aide à renforcer les lumières de fond ?

Je donne des cours lors d’ateliers d’éclairage pour les photographes qui cherchent à connaître le flash hors-appareil et intégrer l’éclairage hors-appareil dans leur vie. Je suis vraiment excité de pouvoir commencer à utiliser le Petzval à ces ateliers et aussi dans mon travail commercial – J’ai vraiment hâte de voir comment cet objectif pourra, avec un éclairage contrôlé, créer des images uniques qui feront que vos futurs clients resteront bouche bée.

Quelle sera l’occasion idéale pour utiliser l’objectif ?

Une fois que la Nouvelle-Angleterre sera débarrassée de toute cette neige et qu’il fera plus chaud, je vais emporter cet objectif avec moi sur chaque shooting, que ce soit un travail personnel ou pour un client. J’ai vraiment hâte qu’on soit en automne prochain, lorsque toutes les feuilles deviennent colorées et tombent sur le sol – placer des sujets pour des portraits, debout au milieu de toutes ces couleurs, ça va vraiment produire un résultat fantastique avec cet objectif.
J’espère prendre des photos qui vont essentiellement envelopper le sujet dans les remous du mouvement et des couleurs. Mais surtout, chaque jour qui passera , j’espère en apprendre un peu plus à son sujet et comment il fonctionne. Je suis impatient d’avoir une longue et belle relation avec cet objectif.
J’aime le fait qu’il me fasse ralentir et j’aime que tout soit manuel. Il peut être très capricieux, mais avec un peu de patience les résultats seront à la hauteur du temps que vous passerez à vraiment apprendre à utiliser cet objectif correctement.

Quels sont tes futurs projets ?

Lomography m’a fourni un objectif Petzval pour que je le teste et je compte bien l’expérimenter de fond en comble au printemps et cet été. Je veux faire des expériences plus poussées et préparer un compte-rendu. Un truc que j’aimerais faire pour le compte rendu c’est de retravailler avec le photographe de mon mariage et faire un shooting côte à côte pour comparer. Il n’y a pas de meilleure façon de tester cet objectif qu’en le mettant à côté d’un objectif Petzval original fait en 1860 et en prenant des photos en même temps. J’espère vraiment que je pourrais créer une étude approfondie que je pourrais partager avec les futurs acquéreurs du Petzval.

En plus de cela, j’ai bien l’intention d’utiliser cet objectif autant que possible avec mes clients et aussi pour mon travail personnel.

Lomography a crée un hommage très élégant au Petzval classique. Je suis très excité de pouvoir intégrer cet objectif dans mes shootings et je suis impatient de voir les résultats uniques.

écrit par antoniocastello et traduit par lomographyfrance

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Deutsch, 中文(繁體版) & Italiano.