Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Interview de la photographe Driely S sur le Nouvel Objectif Petzval Lomography x Zenit

Originaire du Brésil et travaillant à New York, la jeune photographe a accepté notre challenge d'utiliser l'Objectif Petzval pour un des événements les plus importants et les plus animés de la ville : la Fashion Week

Photo de Driely S

NOM: Driely S.
VILLE: New York
PAYS: Brésil – travaille actuellement à New York
APPAREILS UTILISES: Canon 5D II et III

Salut, S’il te plait parle nous un peu de toi.

Je suis une photographe originaire du Brésil mais je vis actuellement dans le New York des films de Woody Allen et des chansons de Simon & Garfunkel. Fondamentalement, j’aime les jolies choses même quand elles sont moches. Je me considère comme un Groucho-Marxiste et je ne me prends jamais vraiment au sérieux. Je suis allergique à l’autorité et je me rêvais anarchiste jusqu’au jour ou j’ai vendu mon âme aux sœurs Rodarte. Sinon je suis une amoureuse inconditionnée de toutes les formes d’arts et d’expressions personnelles.

Tu es une des premières à utiliser le Petzval dans un environnement aussi stressant et trépidant que la Fashion Week. Comment s’est déroulée cette expérience ?

Cela fait deux ans que j’essaye de m’associer avec une marque pour prendre des photos sur ferrotypes des backstages, mais l’environnement des défilés de mode est vraiment chaotique et je n’ai pas réussi a faire aboutir ce projet. Quand j’ai entendu parler de la campagne Kickstarter pour le Petzval de Lomography, je n’ai pas hésité une seconde ! Je savais que c’était le meilleur moyen d’avoir un effet proche du collodion, sans les risques d’accidents. J’avais vraiment beaucoup d’attentes pour cet objectif depuis que j’avais imaginé utiliser mon Petzval vintage pour ces événements. Et bon sang, quel résultat ! C’est probablement mon nouveau jouer favori dans mon sac de matériel pour couvrir la Fashion Week.

Quel est le point fort de cet objectif comparé aux autres ?

Honnêtement, j’adore le fait que cet objectif est un point de départ pour beaucoup de conversations. Il prend des photos magnifiques et les gens ont envie de poser pour vous. Les gens sont curieux de savoir quel type d’objectif c’est, et pourquoi il est doré. Quand vous dites que c’est un objectif du 19ème siècle adapté pour les appareils numériques, tout le monde veut être pris en photo. Comment ne pas aimer du matériel d’une telle qualité qui a le pouvoir de donner aux gens l’envie d’être photographiées ?!

Quelle est ta photo favorite ?

Elle a été prise dans les coulisses du défilé Donna Karan, un des shows les plus importants et bondés de la Fashion Week de New York. C’est vraiment un environnement chaotique pour prendre des photos. Les modèles sont fatiguées et n’ont pas envie de poser. Elle attendait que son maquillage soit fini et elle m’a vu à l’autre bout de la pièce pointer mon appareil sur elle, et pendant un bref instant nous avons partagé ce moment. Plus tard elle m’a dit qu’elle n’avait jamais vu un appareil si joli, elle parlait du Petzval.

Photo de Driely S

S’il te plait, partage avec nous quelques conseils pour utiliser au mieux cet objectif dans des environnements dynamiques avec des sujets en mouvements.

Je pense que le Petzval est parfait pour des environnements dynamiques. Vous pouvez vraiment voir l’effet bokeh tourbillonnant et les sujets ressortir de l’arrière-plan. Si vous n’avez jamais photographié en mode manuel il y a un risque que vous soyez déboussolé pendant votre première centaine de photos. C’est beaucoup plus simple si vous utilisez le mode “Live View” que vous agrandissez pour bien vérifier que la mise au point est nette (particulièrement si vous photographiez des personnes).

En revanche, je pense vraiment que cet objectif n’est pas conçu pour des sujets en mouvement. Vous devez vraiment ralentir les choses et prendre votre temps pour faire la mise au point. Pour moi cela fait partie de son charme. Il faut prendre son temps comme autrefois. En fait les gens qui m’ont vu prendre des photos pendant la Fashion Week étaient fascinés par “l’objectif doré”, et même s’ils étaient pressés ils étaient d’accord pour s’arrêter quelques instants et poser. Le Petzval attire l’attention et favorise les discussions comme aucun objectif. Donc si votre sujet bouge, vous avez une chance qu’il s’arrête.

Pour quelles occasions ou projets aimerais-tu utiliser l’objectif Petzval dans l’avenir ?

Je veux vraiment l’utiliser pour de la photographie de mode. J’imagine une robe qui virevolte en arrière-plan pour un effet parfait. J’ai pris des photos pour la présentation de Dannijo de cette saison, des ballerines dansaient sur un ring de boxe. Quand les filles dansait lentement j’avais le temps de faire la mise au point, cela donné un beau mouvement aux photos. J’aimerais photographier des danseurs dans un environnement contrôlé pour voir quelle magie j’arrive à obtenir.

Sur ton site internet on peut voir beaucoup de très belles photographies de mode. Pourquoi tu apprécies ce genre de photographie ?

C’est amusant car pendant très longtemps j’étais anti-mode. J’ai toujours pensé que c’était une industrie très superficielle (je le pense toujours pour plein de raisons). Finalement je suis tombée amoureuse du travail de Sreven Meisel, Tim Walker, et Paolo Reversi. J’ai découvert toute la force et la beauté qui anime des designers comme Vivienne Westwood, Alexander McQueen et Riccardo Tisci. La photographie de mode c’est vraiment ce que vous décidez d’en faire. Vous pouvez raconter des histoires et utiliser toutes sortes de techniques photographiques. La mode c’est la fantaisie mais aussi la réalité.

Tu veux bien partager des conseils avec les gens qui commencent dans le monde de la photographie de mode ?

Il y a une citation de Cecil Beaton : quand je l’ai lu je savais que je voulais travailler dans le monde de la mode. Je la relis à chaque fois que j’ai besoin d’un conseil.

“Soit audacieux, soit différent, soit impertinent, soit tout ce qui revendique ton intégrité de proposition et d’imagination contre les prudents, les créatures de la banalité, les esclaves de l’ordinaire.”

écrit par antoniocastello et traduit par shibuya

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Deutsch & Italiano.