Lomoinstant_en
Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

Un voyage lomographique à Berlin - 6ème partie

Après avoir acheté le Lomography City Guide Berlin sur un coup de tête, je suis soudainement tombée amoureuse du petit monde peint à l'intérieur; et comme ça faisait longtemps que j'avais envie de voyager, je me suis procurée un passeport et ait persuadé mon amie Sarah de partir avec moi. Ce petit coup de tête devint alors réalité! Voici la sixième partie de nos aventures Berlinoises !

Jour 6: Nous avons commencé la journée avec le meilleur des petits déjeûners au Cayetano, au 18 Kopernikusstr. Pour 7 euros, vous pouvez avoir du jus de pomme frais, une assiete de salade très bien présentée, du beurre, du fromage de brebis, de la viande, du melon, de la tomate, de la pomme, des oranges sanguines, du concombre, et un oeuf bouilli: c’était super bon! Avec nos estomacs heureux, nous sommes allées à Mitte pour voir le musée des juifs masacrés d’Europe. (241). Comme beaucoup de monuments sur le passé de Berlin, c’était très bien fait. Ce n’est pas trop ostentatoire mais très simple. Quand on parcourt le monument, on ressent un sentiment d’inquiétude, qui devient très rapidement déconcertant; très frappant. Ce musée est aussi un incontournable et son style est très humble. Les différents aspects du musée, incluant des lettres et objets de familles entières ayant énormément souffert, ajoutent un côté humain à ces silhouettes choquantes.

Les couleurs vives du Nikolaiviertel (242) dans la vieille ville ont un peu allegé l’atmosphère. C’est une superbe partie de Berlin, aux rues étroites et pavées, aux magazins d’ours en pelluche Steiff , aux de grandes statues. Tout cela avait été détruit pedant la guerre et n’a été reconstruit que très récemment.

Après, nous sommes allées au Fast Food le “White Trash” (134), où se combine à la fois un décor excentrique, de la nourriture délicieuse, et une ambiance électrique, le tout formant une superbe expérience culinaire. La clientèle est très variée; des familles, des buisinessmen, ainsi que des américains voulant retrouver un goût de chez eux. Nous avons eu de grandes chopes de jus bien frais juste avant notre plat principal; un burger au poulet, des frites, et une salade d’accompagnement pour sarah ainsi que le meilleur des poulets barbecue avec de la purée et de la salade pour moi. La salade en Allemagne est très savoureuse. Je l’ai adorée! Avec nos estomac à nouveau plein, nous avons pris le rond-point et avons tranquillement marché jusqu’à la maison, regardant et écoutant Berlin prendre vie la nuit.

Restez connecté pour la dernière partie de cette série de 7 articles !

écrit par ungrumpy et traduit par uphilldawta

Pas encore de commentaire. Soyez le premier !

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English. Il est également disponible en : Spanish & Deutsch.