Vous avez déjà un compte ? S'identifier | Nouveau chez Lomography ? S'enregistrer | Lab | Site actuel :

LomoGuru de la semaine : mikahsupageek

Vous êtes certainement déjà tombés sur son LomoHome, et vous avez même du liker une de ses photos : il est partout sur le site Lomography. Si son nom ne vous dit rien, arrêtez tout de suite ce que vous êtes en train de faire et prenez le temps de lire cette interview !

Nom: Mikah Manansala
LomoHome: mikahsupageek
Ville: Paris, France
Nombre d’années en tant que lomographe: 2 ans

Partage avec nous ton expérience la plus mémorable en rapport avec la communauté Lomography

Je pense que l’expérience la plus mémorable (aux côtés d’autres) a eu lieu juste après avoir ajouté sur le site l’album Walk in the Park album : cette photo est devenue populaire très rapidement, avec beaucoup de likes et de commentaires de la part de toute la communauté. Aujourd’hui encore, je recois des likes et des commentaires dessus, ce qui en fait une sorte d’expérience mémorable en continu avec la communauté Lomography

As tu rencontré un ou plusieurs membres de la communauté qui sont maintenant devenus des amis ? Si oui, peux tu en citer quelques uns ?

Oui, je me suis fait pas mal d’amis dans la communauté, que j’ai rencontré en vrai, et je l’espère, d’autres que je rencontrerai bientôt.

Ceux que j’ai rencontré en vrai sont : le groupe des Parisiens (jeabzz, adbigmilk, remiboiteux, guiguiste, fabyen, elvismartinezsmith), sebastianerras qui m’a contacté via mon LomoHome avant que je n’arrive à Paris, en me disant qu’ils voulaient me rencontrer une fois sur place, et c’est ce que l’on a fait. Ils sont tous devenus de très bons amis. J’ai aussi rencontré eatcpcks et sa petite amie, superclochette, qui sont tous les deux devenus de très bons amis après être resté chez moi quelques jours à Paris pour des vacances. J’ai aussi rencontré backforbreakfast avant même qu’elle ne devienne lomographe. On s’est rencontrés grace à mephisto19, que je n’ai pas encore rencontré en vrai, mais j’espère qu’on y arrivera un jour. J’ai aussi eu la chance de rencontrer zeester un après midi de vacances, lorsqu’elle était en vacances à Paris avec sa famille, comme pour geltona qui est également devenue une bonne amie avec que discute à chaque fois que je suis connecté.

Et parmi ce que je n’ai jamais rencontré et que j’aimerais rencontrer le plus vite possible : warning (qui est pour moi la personne la plus spéciale de toute cette communauté) et fivedayforecast qui est également devenue un bon ami, et qui me demande tout le temps quand est ce que je viendrai aux Etats-Unis pour qu’on se rencontre. Si tout se passe bien, je devrais pouvoir aller aux Etats-Unis très bientôt, et j’aimerais beaucoup rencontrer satomi, blueskyandhardrock, grazie et tous les autres lomographes du même coin. Enfin, j’adorerais également rencontrer tallgrrlrocks, juanix, born2b1ush ou encore basterda qui sont aux Philippines, mon pays d’origine.

Il y a tant de gens intéressants dans la communauté. A chaque fois que je prévois de voyager, vous pouvez être surs que je vais envoyer un message aux lomographes qui se trouvent dans le pays que je vais visiter !

Penses tu que tu continueras la lomographie dans les 5 années à venir ? Pourquoi ?

Oui ! Je n’arrêterai jamais de prendre des photos, la photo est devenue très importante pour moi, elle m’a ouvert de nouvelles perspectives, et donné une nouvelle manière de voir les choses dans la vie, et a change ma vie. On m’a présenté le Diana F+ il y a deux ans, et je suis totalement reconnaissant de la personne qui m’a offert ce Diana. Comme beaucoup de lomographes, je suis fier de dire que je suis addict , et j’espère réussir à transmettre cette passion à ma famille et à mes amis.

Quel est ton appareil Lomography préféré et pourquoi ? As tu une anecdote ou une histoire relative à cet appareil à partager avec nous ?

Difficile de n’en choisir qu’un… mais comme je suis obligé, je dirais que le Lubitel 166+ est mon appareil Lomography préféré. C’est le premier appareil qui m’a forcé à comprendre les principes d’ouverture et de vitesse, et c’est aussi celui qui m’a tout de suite donné d’incroyable photos en retour. J’aime sa précision, et le look que l’on obtient sur les zones qui ne sont pas mises au point.

Je me rappelle d’une balade sur le port de Sanary, une petite ville de bord de mer ou j’habitais avant, ou j’ai croisé un vieil homme (il m’a dit par la suite qu’il avait 78 ans) qui a pointé du doigt le Lubitel que je portais autour du cou. Il m’a demandé si les gens utilisaient toujours des appareils argentiques aujourd’hui, car il n’avait pas vu de boîtier comme celui ci depuis longtemps. Nous avons fini par nous asseoir sur un banc, et nous avons discuté – je pensais que l’on n’avait discuté que quelques minutes, mais cela avait duré une heure – à propos de son passé en photographie, de sa collection d’appareils et de la beauté de l’argentique. Lorsqu’on s’est quittés, il m’a dit que je lui avais donné le courage de dépoussiérer quelques uns de ses appareils pour les réutiliser à nouveau.

Est ce qu’il y a un conseil que tu aimerais donner aux nouveaux venus dans la photographie argentique ?

Lorsque j’étais un enfant, mon père m’a dit quelque chose que je n’avais pas compris au départ, mais je me rends compte aujourd’hui que cela s’applique à tout ce que je fais dans la vie. Il m’a dit : “Mon fils, si tu fais une erreur une fois… ce n’est pas grave, tant que tu apprends de cette erreur.” Mon conseil serait donc : Faites autant d’erreurs que vous voulez, parce qu’on n’apprend jamais mieux que par ses erreurs !

Voici des gens dont la passion dépasse les mots, les actes, mais également ce qu’ils voient à travers leurs pellicules et leurs appareils. Voilà ce qu’on appelle des LomoGurus ! Chaque semaine, nous poserons des questions à ces membres de la communauté, tous talentueux et productifs, pour qu’ils nous livrent quelques unes de leurs pensées !

écrit par fookshit et traduit par fredericdith

1 commentaire

  1. jean_louis_pujol

    jean_louis_pujol

    Bravo!

    il y a environ 2 ans · signaler comme indésirable

Lire cet article dans une autre langue

La version originale de cet article est écrite en : English.