Histoires analogues : Marion Herbain de First of The Roll

Faites la rencontre de Marion Herbain, fondatrice du compte Instagram @f1rstoftheroll, une page dédié à la photographie argentique. Elle a sélectionné ses photos favorites et nous parle de son projet inspirant.

Photos: adam__adam__adam, kapsalakis_g

Bonjour Marion, dis nous en un peu plus sur toi ?

Bonjour ! Je suis une parisienne qui a déménagé à Londres, ville dans laquelle je vis depuis 18 ans : je joue de la basse pour un groupe appelé Veronica Falls et j'ai une passion pour l'architecture, l'aventure, l'Outsider Art et bien évidemment, la photographie.

Photos: lynxarc , negativecake

Qu'est-ce qui t'a donné l'envie de fonder @firstoftheroll?

J'ai eu l'idée de commencer First of The Roll lorsque j'ai débuté l'argentique il y a quelques années. Le premier cliché qui me revenait souvent incomplet ou brûlé est très vite devenu mon préféré plutôt que de l'ignorer tel une erreur, j'ai décidée de l'honorer. Le premier cliché représente tout ce que j'adore de l'argentique, du processus manuel jusqu'aux résultats imprévisibles des résultats photographiques. Beaucoup de gens m'écrivent en me disant qu'ils voyaient ce premier cadre comme une perte de film, mais que désormais, ils se réjouissaient de voir le résultat et qu'ils envisageaient même parfois la photo précise. Ça me rend très heureuse.

Photos: chichic, noey_rmy

Penses-tu qu'Instagram permet de remettre au goût du jour l'industrie de la photographie argentique ?

Je pense que ça a beaucoup aidé jusqu'à maintenant ! Cela a permis aux photographes pratiquant l'argentique du monde entier de présenter leur travail et, avec l'aide de hashtags adéquats, cela a créé une communauté forte et encouragé le dialogue.

Photos:satellitejune, cris35mm

Ton compte Instagram a plus de 45K followers, penses-tu donc qu'il y a un retour indéniable de l'argentique ?

Bien évidemment. J'ai pu constater une hausse rien que dans les deux années d’existence du compte. Je le vois dans la diversité des gens qui peuvent maintenant présenter leurs photos sur une plateforme globale, mais également dans la réponse directe faite aux développements des technologies digitales. Ces dernières années, trop d'importance a été placée sur la perfection et l'amélioration de la réalité, à mon avis, cela a donné envie aux gens de vouloir ralentir et de se remettre aux basiques, en quête d'authenticité et durabilité. Quelques marques, y compris vous, ont aussi répondu à ce phénomène de manière favorable et on pensé à des nouvelles pellicules et accessoires pour prendre des photos. C'est vraiment passionnant de savoir qu'il y a encore des choses inexplorées dans un domaine aussi ancien que la photographie argentique.

Photos: aaronisaac729, alicevedrine

Nous t'avons demandé de choisir quelques-uns de tes clichés favoris. Pourquoi tu as-tu choisi ceux-ci ?

Je trouve que ces photos illustrent assez bien la diversité qui est présente dans les "Firsts" que l'on peux obtenir !

Photos:nhimnhimnhimnhimnhim, eeyeswideopen

Quels sont tes plans pour firstoftheroll en 2018 ?

J'aimerais publier le premier album photo ‘First of The Roll’ avec un éditeur d'art basé à Londres. J'aimerais également mettre en place une exposition un jour.


Visitez la page Instagram de Marion et publiez votre propre #firstoftheroll f1rstoftheroll

2018-05-15 #culture

Les articles les plus captivants