@popoti a testé l'appareil panoramique Ricoh ff8wr

@popoti a testé l'appareil Ricoh ff8wr et nous explique ce qu'elle en a pensé et les résultats qu'elle a pu obtenir !

J’ai flashé sur le format panoramique le jour où j’ai vu un Hasseblad xpan (jumeau du Fuji TX si jamais vous cherchez). Enfin vu est un bien grand mot puisque je n’ai pu voir que les résultats sur internet, ce boîtier est plutôt rare et assez cher. Autant dire hors de ma portée pour le moment. J’ai quand même cherché s’il y avait des petits boîtiers panoramiques pour tester mon œil à cette nouvelle composition et puis voir si ça me plaisait le rendu très cinématographique. Après quelques recherches et pas mal de hasard je suis tombée sur ce petit Ricoh ff8wr (6 euros). Il est résistant à l’eau (petite pluie j’imagine). Avec une optique 28mm qui ouvre maximum à f/4.5, elle-même protégé par la coque waterproof, on ne risque pas de l’abîmer…par contre si la coque plastique est rayée ça doit pas donner de super résultats (à vérifier avant achat).

Pour ma première pellicule je n’ai pas eu de défauts trop gênants. Je dis ça parce que sur des forums certains se plaignaient de réverbération dans la coque waterproof du boîtier… Je l’ai testé face au soleil couchant et pas de grosses anomalies. L’appareil peut passer en format panoramique ou rester en format 35mm. En vrai ce n’est pas vraiment un panoramique, il y a seulement deux bandes noires qui apparaissent et qui force à cadrer différemment. Ça permet de donner une idée du rendue finale et de se forcer à travailler ces compositions d’une autre manière.

J’ai testé le flash en pleine nuit sur un pont éclairé et résultat pas top du tout. Après réflexion j’avais oublié que c’était une pellicule 100 iso… du coup j’ai retenté le coup avec le flash à une distance moins importante et il fonctionne plutôt bien (attention le flash est programmé par défaut). Il y a aussi un retardateur, lorsqu’il est en fonctionnement il s’allume rouge puis clignote pour prévenir que l’appareil va bientôt déclencher.

Niveau poids c’est vraiment raisonnable, idem pour l’encombrement. C’est juste un peu plus épais qu’un Olympus mju II . Pour la qualité photos c’est un peu mou… j’ai l’habitude de l’Olympus qui est beaucoup plus piqué, mais ça passe encore. Je vais continuer à faire mes petits tests de ce boîtier et je vous encourage à commenter cet article si vous avez plus d’informations parce que je n’ai pas trouvé de retours sur ce boîtier lors de mon achat.


Visitez la LomoHome de @popoti, ou suivez ses aventures photographiques via son site ou son Instagram :

écrit par popoti le 2018-04-10 dans #ricohff8wr

Merci, Thanks, Danke, Gracias

Thanks

Nous n'aurions pas pu le faire sans vous — merci aux 2000+ personnes qui nous ont soutenues et ont rendu possible cette machine analogique de rêve, le Diana Instant Square est désormais une réalité. Soyez prêts, ce capteur de souvenirs vient vers vous ! Vous êtes passés à coté de la campagne Kickstarter ? N'ayez crainte, la pré-commande est désormais disponible et nous avons des Diana Instant Square qui vous attendent ! Faites la commande maintenant afin de vous procurer le Diana Instant Square qui viendra accompagné d'un Light Painter gratuit juste à temps pour les chants de Noël.

Les articles les plus captivants