Interview d'Arnaud Martin réalisateur du film Earth Attack tourné avec le LomoKino

2017-11-11

En juin dernier, nous avions pris des photos sur le tournage d'Earth Attack d'Arnaud Martin et nous étions déjà très impatients de voir le film. Arnaud est entrain d'apporter la touche finale à son film Earth Attack tourné avec le LomoKino. Pour mémoire, Arnaud avait gagné notre concours LomoKino en 2015 grâce à son superbe travail et sa grande implication. Nous avons tout récemment discuté avec Arnaud de son travail, de son actualité, des 400 pellicules qu'il y a utilisées pour son film Earth Attack et des coulisses du tournage.

Salut Arnaud ! Que fais tu en ce moment ?

J'ai été très pris par la réalisation d'Earth Attack, ça m'a pris beaucoup de temps d'organiser le tournage car il y avait beaucoup de séquences dans le scénario. Nous avons shooté des scènes en prise de vue réelle et des scènes en animation, qui nécessitent des préparations différentes.

J'ai aussi fait beaucoup de numérisation, comme nous avons shooté beaucoup de pellicules. Ça m'a pris des mois ! J'ai aussi parallèlement travaillé sur des vidéos promotionnelles pour différentes sociétés, des labels de musique et des clubs sportifs.

Combien de temps as-tu passé sur ce projet ?

Je voulais faire ce film depuis des années. A cette époque, je ne savais pas que ce projet me prendrait autant de temps ! Quand j'écrivais le scénario, je n'avais pas conscience que ça allait être aussi long de préparer, filmer, numériser et de monter chaque séquence. Mais à chaque fois que je vois le résultat, je me dis que ça en vaut vraiment la peine !

Peux tu nous parler de ton concept et de tes inspirations ?

Comme j'avais déjà réalisé des films très courts avec le LomoKino, je voulais que celui-ci soit comme un aboutissement pour moi dans cette technique spécifique. En fait, je voulais faire un blockbuster au LomoKino. J'avais cette idée des aliens qui visitent la terre dans le but de la nettoyer, en détruisant tout ce qui n'était pas naturel. Et je voulais mettre en scène des comédiens, faire de l'animation et utiliser des effets spéciaux à l'ancienne.

J'étais aussi très motivé par l'idée de filmer une soucoupe volante attachée à une canné à pêche comme Ed Wood. Mon film est également inspiré par des films comme "Le jour où la terre s'arrêta", "Les soucoupes volantes attaquent", ou des films plus récents comme "Independence Day" ou "Mars Attacks".

Des histoires des coulisses du film à nous raconter ?

Earth Attack est une véritable aventure humaine, je n'aurais pas pu filmer un seul plan sans l'aide de mes amis. Tout le monde a apporté de nouvelles idées qui ont amélioré le film.

Rodolphe Pauly, le personnage principal, est très impliqué. Par exemple, nous filmions une scène dans un petit camion à la campagne et il a proposé de faire un plan dans lequel il grimpe sur le toit du camion en marche. Au départ je me suis dis que ça serait compliqué, mais en deux minutes, l'équipe avait installé l'appareil sur une voiture et nous étions prêts à filmer cette scène improvisée. C'est, au final, une scène très impressionnante de Earth Attack.

Parfois l'équipe était composée de seulement trois personnes. L'une des dernières scènes a été tournée par la chef-opératrice Alexandra Sabathé et Vivien Ferrand, un assistant talentueux. Il portait un costume de robot dans la rue et des personnes ont commencé à le photographier comme s'il était Mickey Mouse à Disneyland.

Je me souviens d'un weekend où nous tournions des scènes d'animation. Nous étions censés avoir terminé le tournage avant dimanche 20h. J'avais un travail, une petite vidéo promotionnelle à faire le lundi suivant. Finalement, nous avons tourné toute la nuit et avons terminé à 9h le lundi matin. J'étais épuisé, je suis rentré chez moi, j'ai pris mes affaires et j'ai sauté dans le train pour travailler toute la journée !

Alors comment c'était d'utiliser le LomoKino pour tourner un film ?

Je me souviens avoir lu un guide Kodak pour les jeunes réalisateurs un jour. Ils expliquaient que quand tu filmes en argentique, si la caméra se casse, il est possible de la réparer, contrairement à une caméra numérique.
J'ai cassé quelques manivelles de LomoKinos. Quand la manivelle se casse, c'est toujours au pire des moments ! C'est quand il faut se dépêcher pour avoir la lumière du soleil, quand l'acteur doit partir plus tôt, quand il se passe quelque chose de très important... Nous étions dans la voiture pour filmer la scène dont je vous ai parlée précédemment. Rodolphe était dans le camion, il a grimpé sur le toit, et juste avant qu'il ne l'atteigne, crack ! La manivelle a fini entre mes mains, cassée... C'était le dernier LomoKino fonctionnel que nous avions et nous avons dû réparer la manivelle avec les moyens du bords. J'ai eu l'impression d'être MacGyver ! J'ai maintenant trois ou quatre LomoKinos réparés, d'une telle manière qu' il n'y aura plus jamais de casse !

Filmer au LomoKino est aussi très amusant pour tout le monde. Même pour les professionnels. Filmer en 35mm avec ce genre d'appareil rappelle les débuts du cinéma, c'est ça qui est magique !

C'est également assez fatiguant car la post-production prend énormément de temps. Une fois que tu as shooté 40 pellicules en une journée, il faut les envoyer au laboratoire Kodak, ensuite il faut les numériser et enfin il faut couper chaque photogramme dans Photoshop... Il y a quelques mois, mon ami Alexandre Morgand a développé un algorithme qui découpe les plans automatiquement. Ça nous a fait gagner un temps fou !

Combien de pellicules as-tu utilisées ?

Nous avons utilisé 400 pellicules pour filmer Earth Attack! J'avais un gros carton de 300 pellicules noir et blanc 100 ISO chez moi ! J'ai complété ce lot avec des 400 et 800 ISO en fonction des conditions lumineuses.

Nous sommes très impatients de voir le film en entier, pour quand est prévu le lancement ?

Nous avons terminé le teaser et je suis actuellement en train de numériser à nouveau quelques négatifs car nous avons eu des petits problèmes, mais j'ai déjà un premier montage de fait ! Il faut maintenant que nous l'ajustions et que nous remplacions quelques sons, que nous enregistrions quelques voix pour aller avec les images, ce genre de choses... Thomas Deborde est en train de composer la musique du film.

Je suis très heureux de vous annoncer que le film sera prêt début 2018 !

Découvrez la bande d'annonce :


Devenez réalisateur avec notre précieux LomoKino ! Placez vos êtres chers sous les projecteurs et créez des films magiques avec des pellicules 35mm. Rendez-vous sur la Boutique en ligne pour obtenir votre propre LomoKino !

écrit par lomographymagazine le 2017-11-11 dans #news #vidéos #lomokino #arnaud-marti

Cliquez ici pour plus d'articles inspirants et festifs sur notre page Happy Holidays. Vous pourrez participer à notre incroyable compétition pour gagner un panier cadeau Lomography, répondre à un test amusant, et découvrir nos offres quotidiennes !

Les articles les plus captivants