Lomographes au fil des ans : Wil6ka

2017-11-07

Pour les 25 ans de Lomography, nous vous présentons cette fois ci un autre membre iconique de la communauté Lomography : Willie Schumann (Herr Willie), connu dans la communauté sous le nom de Wil6ka.

Nom : Willie Schumann
Username : @wil6ka
Année de rencontre avec Lomography : 2001

Autoportrait de @wil6ka

Faisons un petit retour en arrière : quand as-tu découvert Lomography ?

Durant l'été 2000, je travaillais à l'exposition universelle d'Hannovre. Après quelques rebondissements et péripéties j'ai fini par vivre avec Orest, un véritable artiste, écrivain, photographe et par dessus tout un mec bizarre. Il avait un Horizon et un LC-A et a même été exposé dans des galeries. J'étais assez jeune et la photographie banale au réflex 35mm m'ennuyait. Alors le fait de rencontrer un des premiers lomographes et le voir en action avec son petit Lomo Kompakt Automat noir m'a bluffé. Je suis allé au Lomography Embassy de Berlin, j'ai rencontré Joachim, l'ambassadeur, et je suis devenu Lomographe. Avec le temps j'ai compris que ce monde original d'expression personnelle et d'excentricité était fait pour moi, et j'y suis encore bien des années après...

Quelle a été ton premier appareil Lomography ?

Il fallait que ce soit le classique LC-A ; il n'y avait pas beaucoup d'autres appareils Lomography au tout début. Alors j'ai tout appris, même à le réparer avec des petits tournevis. Je suis encore assez bon pour réparer des appareils photos mécaniques. En fait, je pense que je serai devenu conservateur ou quelque chose comme un archéologue si je n'étais pas tombé dans la narration.

Quel est ton meilleur moment Lomography ?

Cela revient vraiment au membres de la communauté Lomography du monde entier. Où que j'aille, j'essaie de rencontrer des Lomographes locaux et je suis tombé amoureux de chacun d'eux. De plus, les gens du siège de Lomography à Vienne sont devenus des amis proches, j'ai travaillé avec eux sur des livres, nous avons voyagé ensemble et je suis reconnaissant pour leur soutien. Pouvoir associer histoires et photographie est la force de Lomographie, pour moi. J'ai été heureux d'écrire un livre pour Lomography "The Caviar Diaries" en faisant ce que j'aime le plus : partir à la rencontre du monde et capturer ce que je vois et ressens. Je continue cette expérience avec ma rubrique "The world according to Herr Willie".

Qu'est-ce que Lomography signifie pour toi ?

Je vois Lomography comme un état d'esprit – un amour de la vie et de tout ce qui est vieux, nouveau et coloré. C'est pourquoi je pense que l'on peut être un Lomographe sans avoir touché de pellicules ou d'appareils photos. Une fois que vous commencez ce voyage et que vous explorez toutes sortes de moyens créatifs de prendre une photo, de raconter une histoire, votre monde s'ouvre vraiment à un cosmos d'expressions. Je pense que le fait d'être un Lomographe a fait de moi une personne plus intéressante et chaleureuse. Et je pense que ce n'est que le début...

Pourrais-tu nous montrer quelques unes de tes premières photos Lomography ?

Photo 1: Cette photo a été prise au LC-A lors d'un séjour à Londres. J'ai été fasciné par la vitesse des chiens dans cette course de lévriers. Photo 2: Cette photo a été prise avec mon 2004 World Congress Beijing Colorsplash. C'est Oskar, le chien de mon voisin lors d'une soirée déguisée. Photo 3: Ce doit être l'une de mes toutes premières photos lomo. En face y earliest Lomographic shots. Devant une salle d'exposition de Karlsruhe, j'ai vu cette statue de Lénine suspendue dans les airs. Tout un symbole.

Qu'est ce qui t'occupe en ce moment ?

Je suis journaliste TV et réalisateur. Je raconte des histoires visuelles qui sont principalement diffusées en Allemagne. Je prends des photos argentiques pendant que je voyage et je les scanne dans ma jolie maison à Hambourg.

Qui étaient tes amis Lomography à l'époque ?

Sur l'ancienne page Web, vous pouviez avoir beaucoup de followers et d'amis, mais il y avait douze "super-friends". Il fallait donc choisir judicieusement et votre affection devait également être réciproque. Parmi mes premiers amis il y avait Carmen de Vos de Belgique, Ani et Mandi de Vienne, certainement Neja de Saint-Pétersbourg et Vicuna de Nice, Topazy de Hong Kong, Bruna du Brésil et quelques autres. Je les considère tous comme des amis et la liste grandit d'année en année.

Quel conseil donnerais-tu aux nouveaux lomographes ?

Consacrez-vous au monde de la photographie analogique - c'est tout ou rien. C'est un défi et on ne peut pas gagner à chaque fois. Mais soyez patients, vous serez récompensés par des d'extraordinaires moments, images et amitiés si vous restez fidèles à Lomography. Et sur le plan pratique, mettez la main sur le plus de film possible.

Quelques unes de nos photographies préférées par Wil6ka

Crédits: wil6ka

Visitez son LomoHome pour plus de photos


Suivez le site officiel 25 Years of Lomography et nos réseaux sociaux, pour être au courant des expos, give-away et autres évènements à venir !

écrit par lomographymagazine le 2017-11-07 dans

Cliquez ici pour plus d'articles inspirants et festifs sur notre page Happy Holidays. Vous pourrez participer à notre incroyable compétition pour gagner un panier cadeau Lomography, répondre à un test amusant, et découvrir nos offres quotidiennes !

Les articles les plus captivants