Crise du quart de siècle : Hailun Ma

2017-09-20

Rompue au portrait et la photographie d'art, Hailun Ma apporte une énergie toute empreinte de jeunesse. Elle a des idées rafraîchissantes et une approche de la photographie qui va à contre-courant des tendances. Intéressons-nous à son travail alors qu'elle nous parle de ses méthodes et expériences de jeune photographe et artiste en herbe.

Nom : Hailun Ma
Site internet : www.hailunma.com

© Hailun Ma

Quel est ton plus vieux souvenir d'enfance ? Qu'est ce que tu penses que tu faisais à l'époque ?

Je me souviens de cette célèbre émission à la TV qui s'appelait Art Attack, une émission où on montrait aux enfants des petits projets artistiques et des techniques de dessin. C'était mon émission de télé préférée et je me revois encore attendre avec impatience devant ma télévision avec un crayon et un papier et essayer de suivre les instructions. J'ai regardé tellement d'épisodes que j'avais une étagère pour ranger toutes mes "œuvres d'art". Je faisais comme si c'était une galerie, je mettais des prix sur des étiquettes et j'essayais de les vendre à mes proches.

© Hailun Ma

Quand et comment t'es-tu mis à la photographie ? Qu'est ce qui t'a fait tomber amoureux de ce média ?

J'ai commencé à m'intéresser à la photographie au lycée. Au début, c'était juste un hobby : je prenais des photos pour tuer le temps. Je prenais des selfies en posant l'appareil photo sur une pile de livre, je mettais le retardateur et je m'habillais avec des tenues différentes selon le personnage que je voulais incarner. C'est là que j'ai commencé à m'y mettre plus sérieusement. J'ai commencé à demandé à mes amis de poser pour moi et de faire partie des 'histoires" que j'inventais. Pour moi, la photographie est un medium très puissant-- il est rapide, facile et intuitif. C'est le meilleur moyen d'illustrer mes idées, ma vision et de transmettre mes histoires.

© Hailun Ma

Un souvenir de photographie argentique, dans les années 90 ?

Dans ma famille, la photographe c'était ma mère. Elle avait un Konica, je m'en rappelle comme si c'était hier. Ma mère prenait énormément de photos de moi pendant que je grandissais. Je me souviens quand nous allions au magasin avec ma mère pour acheter de la pellicule, et ça me fascinait. J'ai toujours cet appareil photo et je l'utilise de temps en temps.

© Hailun Ma

Beaucoup pensent que l'âge adulte, dans notre génération, se situe à la moitié de la vingtaine. En tant que jeune photographe professionnel, quels ont été tes principales luttes et les défis que tu as relevés ou continue de rencontrer ?

Je pense que la chose la plus difficile, en tant que jeune photographe, est de trouver son propre style et de le perfectionner. La photographie est un domaine très compétitif. C'est dur de se détacher et de faire en sorte que les gens se souviennent de ton travail. Et comme ce domaine est en train d'évoluer, il faut continuer à apprendre, se perfectionner, agrandir ta vision. Les photographes doivent aujourd'hui être compétents de la prise de vue à la post-production, en plus de tout ce qu'il peut y avoir à côté. Cela peut être stressant pour moi, mais c'est toujours amusant et c'est une bonne expérience d'apprentissage.

© Hailun Ma

Quels sont les avantages à être jeune dans le domaine de la photographie, que tu connais bien désormais ?

En tant que jeune photographe, je n'ai pas peur de faire des erreurs. Je pense que ça me rend plus courageuse en me permettant de sortir des sentiers battus dans la création d'images. Et puisque je m'intègre de plus en plus à ce "business", je n'ai rien à perdre. Je dis oui à toutes les opportunités et offres. Je ne suis jamais effrayée ou angoissée parce que je vois toutes les opportunités comme un cadeau.

J'ai l'impression que dans ce domaine, les gens aiment découvrir et aider les jeunes photographes émergents.

© Hailun Ma

As-tu un mentor en photographie, ou un artiste que tu admires ?

Je regarde beaucoup le travail des autres photographes mais mes préférés restent toujours Nobuyoshi Araki et Tim Walker.

© Hailun Ma

Comment vois-tu la future Hailun Ma dans 10 ans ?

Je serai encore en train de travailler, c'est certain. J'aurai ma propre équipe et, j'espère, j'aurai la chance de travailler avec mes marques et magazines préférés.

Si le travail de Hailun Ma vous intéresse, rendez-vous sur son site et sur Instagram.


Suivez le site officiel 25 Years of Lomography et nos réseaux sociaux, pour être au courant des expos, give-away et autres évènements à venir !

écrit par lomographymagazine le 2017-09-20 dans #people #25yearsoflomography

Nous sommes fiers de vous présenter trois nouvelles éditions en cuir du LC-A+, du LC-Wide et du LC-A 120. Ces appareils en éditions spéciales anniversaire sont disponibles en quantité très limitée, offrez vous une part de l'héritage Lomo sur la Boutique en ligne ou dans un Gallery Store proche de vous !

Les articles les plus captivants