La photographie en Stereo : entretien avec Brian May

2017-07-13 2

Brian May est connu pour avoir été le guitariste et compositeur de Queen. Mais si on creuse un peu on découvre qu'il est aussi passionné de la photo en Stereo. Il a accepté de réaliser cet entretien pour discuter de sa passion pour ce domaine de la photo, et il a partagé avec nous quelques photos de son nouveau livre "Queen in 3-D", une série intime composée de photographies stéréoscopiques prises par lui-même et par ses amis qui montrent des moments backstage, des scènes en studio, des photos en tournée de Queen.

Photo tirée du livre Queen in 3-D.

Raconte-nous un peu plus sur la photo en stereo/3D, et comment tu l'as découvert ?

J'ai découvert la photo 3D quand j'avais 12 ans, en 1959. J'ai mis la table de la cuisine dans notre jardin et j'ai placé mon appareil (un ‘VP twin’ qui utilisait du film 127, en réalisant des photos par contact pas plus grandes que celles obtenues avec du 35mm) face à la cuisine. La porte arrière était ouverte et mon père se tenait debout sur une échelle, en train de nettoyer le toit. Je lui ai demandé de ne pas bouger pendant que je prenais une photo avec l'appareil sur la table. Puis j'ai déplacé l'appareil quelques centimètres vers la droite et j'ai pris une deuxième photo. J'étais convaincu que je pourrais monter les deux photos pour créer une photo en stéréo, comme les photos que je collectionnais des paquets Weetabix.

Mon père faisait tout par lui-même, développement et impressions inclus. Il m'a montré comment ça marchait. Nous avons réalisé des impressions, que j'ai collé sur une carte sur laquelle j'ai écrit “SEETHROO Ltd”. Puis j'ai placé la carte sur la visionneuse stéréo Weetabix (que j'ai reçu par la poste). WOW ! Ça marchait ! Une photo de mon père étonnement réaliste, capturée en 3D. Vous pouvez voir le résultat dans mon livre (Queen in 3-D). C'est ensuite mon père qui a pris des photos de moi en 3D, en utilisant la même technique de photos par "séquences", et vous pouvez aussi voir le résultat dans le livre : des photos en 3D d'une rock star dans sa jeunesse ! C'était émouvant pour moi à l'epoque, et ça l'est toujours. Je suis vraiment content de pouvoir partager ce travail avec tout le monde, avec toute une histoire de la carrière de Queen racontée en photos 3D.

Photo tirée du livre Queen in 3-D.

Tu possèdes la plus vaste collection de photos en stéréo au monde et tu gères la London Stereoscopic Company. Qu'est-ce qui a fait que tu sois si passionné de ce genre de photographie ?

Ça a toujours été comme de la magie pour moi. Je ne me suis jamais lassé. Ça prend plus de temps qu'une photo normale, mais les résultats sont vraiment surprenants. Il y a une énorme différence entre une photo plate imprimée sur un album et une photo que vous pouvez contempler à travers un stéréoscope. Vous sentez que vous pouvez juste revenir sur la scène et parler avec les sujets de la photo. C'est magique. Nous avons tous vu des films en 3D comme Avatar au cinéma. Et bien vous pouvez capturer vos propres scènes mémorables en 3D avec le même niveau de réalisme, avec juste un smartphone et un kit VR London Stereoscopic Company ! Le OWL transforme votre portable en un stéréoscope et vous pourrez admirer la scène que vous venez de capturer en quelques secondes.

Photo tirée du livre Queen in 3-D.

Quelle est la pièce la plus improbable de ta collection ?

Probablement la pièce la plus chérie de ma collection est une photo stéréo daguerreotype de la Princesse Vicky (la fille de la Reine Victoria à l'âge de 16 ans). C'est une pièce unique, elle a appartenu à la famille du prince de Prussie depuis son mariage. Leur enfant deviendrait le Kaiser Bill… l'homme qui a déclaré la guerre à l'Angleterre, la Première Guerre Mondiale. C'est un portrait merveilleusement beau. Aussi étonnant que le jour où il a été pris.

Photo tirée du livre Queen en 3-D.

Tu as shooté récemment avec l'appareil Holga Stereo Pinhole : quelle a été ton impression ?

J'ai beaucoup aimé ! Il me fait un peu penser aux appareils du XIXe et XXe siècle que j'ai pu utiliser. Il y a quelque chose de très émouvant à utiliser des pellicules au lieu de shooter en numérique (comme auront pu noter vos Lomographes ! ) – mais avec la dimension stéréo en plus. C'est une bombe. Il n'y a pas de problèmes de mise au point, car il n'y a pas de lentilles, que des pinholes. Et même si vous devez réaliser des temps de pose longs, vous savez que vous pouvez obtenir de bons résultats du moments ou vous demandez à votre modèle de se tenir immobile pendant quelques secondes.

Queen in 3-D par Brian May publié par The London Stereoscopic Company inclut des photos inédites prises pendant une période de 50 ans. Il est vendu en Angleterre et sortira en août aux Etats Unis.


Pour plus d'information sur le livre, visitez le site www.queenin3-d.com. Vous pouvez suivre Brian May sur Twitter et la page de London Stereo sur Twitter. Et aussi, suivre la page de Queen sur Facebook !

écrit par hannah_brown le 2017-07-13 dans #culture #news #people

2 commentaires

  1. ademainbenjamin
    ademainbenjamin ·

    Brian May <3 / Queen <3 / photo stéréoscopique <3

  2. ttneira
    ttneira ·

    <3 @ademainbenjamin

Les articles les plus captivants