Premières Impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System : Francis Flower

2017-06-18

Francis Flower est un photographe de la province Trentin en Italie. Il a grandi entouré de magnifiques montagnes qui ont eu une forte influence sur son style photographique. Francesco adore photographier ses amis dans des endroits loin des villes puisqu'il préfère être au contact de la nature. Ses photos véhiculent une sensation de liberté et de quiétude, une vision du monde qui semble plus pure et innocente.

Francesco a eu la chance d'être l'un des premiers testeurs du Neptune Convertible Art Lens System et il a pu profiter des avantages du système tout en photographiant une personne qui lui est chère.

Nom : Francesco Frizzera
Ville : Rovereto
Instagram : @francescofrizzera
Appareil : Canon 6D
Objectif : Neptune Convertible Art Lens System

Quel objectif du Neptune Convertible Art Lens System as-tu le plus préféré ?

Le Thalassa, l'objectif 35mm, est définitivement mon favori. Mais avec le Proteus (80mm), j'ai pu développer une autre manière d'observer mon environnement et ça m'a vraiment fasciné.
J'adore le fait d'avoir trois optiques interchangeables à disposition et ça me fait sourire quand je pense au fait que leurs noms réfèrent à des vieux outils d'astronomie.

Quand as-tu obtenu tes meilleurs résultats avec le système ?

J'ai obtenu des rendus surprenants quand j'ai shooté dans de superbes conditions de lumière, la lumière frappait l'optique comme si elle était une figure en soit. J'ai été surpris par le flare et l'intensité lumineuse des images. J'ai principalement photographié avec un réglage à 1/125 f 3.5 tout en gardant les ISO très bas.

Quelle est ta photographie préférée ?

Ma préférée est Cyan. Nous marchions le long de la rivière à la recherche d'endroits cools pour faire des photographies. Je me suis arrêté car j'ai trouvé des balles et des rênes en cuir dans un buisson. J'ai appelé Giulia pour lui montrer cette découverte tout aussi fascinante qu'horrible. Elle ne m'a pas répondu et je suis donc parti à sa recherche et je l'ai trouvée en haut d'un arbre près de la rivière.

Ça m'a fait rire, je l'aime pour son côté sauvage. J'ai réalisé que sa veste était presque de la même couleur que l'eau et j'ai donc décidé de la prendre en photo quand elle était entrain de descendre de l'arbre.

écrit par Lomography le 2017-06-18 dans #news

Cliquez ici pour plus d'articles inspirants et festifs sur notre page Happy Holidays. Vous pourrez participer à notre incroyable compétition pour gagner un panier cadeau Lomography, répondre à un test amusant, et découvrir nos offres quotidiennes !

Les articles les plus captivants